Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Championnats d'Europe d'athlétisme 2010 à Barcelone : J-2

Publié le par Demi-fondu74,

Durant tout ce mois de juillet, nous avons essayé de vous faire mieux connaitre la ville de Barcelone à travers une série de trois articles consacrés à la cité catalane (son coté très sportif, la culture catalane et son art architectural). Puis ce fut au tour d'une retrospective sur les Jeux Olympiques de 1992 qui fut riche en émotions avec notamment le 400 mètres de Derek Redmond. Tout cela dans le but de replacer ces championnats dans son contexte et de ne pas rater d'éléments clés. Puis ce fut au tour de vous présenter les épreuves masculines de ces championnats et les duels qu'on peut en attendre.  Par manque de temps, nous n'avons pas pu présenter les épreuves féminines mais il faut avouer que les russes, ultra dominatrices, devraient remporter plus de la moitié des épreuves.  Le saut en hauteur ce sera surement le plus beau concours féminin avec la championne du monde en titre Blanka Vlasic,  la  médaillée de bronze à Berlin Ariane Friedrich, , la championne Olympique et d'Europe en titre Tia Hellebaut (qui a été absente en 2009 pour donner naissance à sa fille Lotte) et la locale de ces championnats Ruth Beitia.


Du coté de la selection française, Bernard Amsalem, président de la Fédération française d’athlétisme, a placé la barre haute. « Je pense qu’on peut viser 12 médailles, et peut-être 15 si ça sourit, avec cinq titres ». A première vue cet objectif peut paraitre élevé puisqu'en 2006 à Goteborg, la France avait ramené 8 médailles (Marc Raquil, Leslie Djhone, Mehdi Baala, Yohan Diniz, Bob Tahri, Romain Mesnil, relais 4x100 et 4x400 masculin) et 7 à Munich en 2002 (Muriel Hurtis, Manuela Montebrun, relais 4x100 féminin, Mehdi Baala, Ismaïl Sghyr, Stéphane Diagana, relais 4x400 masculin). Alors oui cette année, on devrait sans doute entendre la Marseillaise un peu plus souvent et l'on peut même rêver de deux podium 100% français à la perche et au 3000m steeple (en tout cas les bilans européens peuvent nous le laisser envisager). Les principales chances de médailles seront au 100 et au 200 mètres avec Christophe Lemaitre et Martial Mbandjock, au 400 mètres avec Leslie Djhone, au 400 mètres Haies avec Fadil Bellasbouss, au 1500 mètres avec Yohan Kowal, au 3000 mètres steeple avec Bouabdellah Tahri, Mahiedine Mekhissi et Vincent Zouaoui Dandrieux, au 50km marche avec Yohan Diniz, à la perche avec Renaud Lavillenie, Romain Mesnil et Damiel Dossevi, à la longueur avec Salim Sdiri, au triple saut avec Teddy Tamgho et Benjamin Compaoré, au décathlon avec Romain Barras et au relais 4x100 mètres. Les françaises auront à coeur à mettre une fin à la disette de médailles depuis les championnats du monde 2005 d'Helsinki (où Christine Arron et Eunice Barber avaient décroché chacune deux médailles, Bouchra Ghezielle avait remporté la médaille de bronze sur 1500m). A Barcelone, les meilleures chances seront à mettre à l'actif de Véronique Mang sur 100 mètres, de Hind Dehiba et Félix Fanjanteino sur 1500 mètres et du relais 4x100 mètres. Bien sûr les surprises font le charme du sport et d'autres athlètes français pourraient monter sur le podium. Cet objectif de 12 médailles parait donc tout à fait envisageable.


Quant à nous, nous serons dans le stade pour encourager les bleus et vivre ces championnats qui s'annoncent de toute beauté, où toutes les épreuves s'annoncent indécises avec de beaux duels en perspective. On essayera de mettre chaque jour sur le blog des photos commentées de l'événement. Bon championnats à tous !

 

logo bcn2010

 

Sommaire :


Championnats d'Europe d'athlétisme 2010 à Barcelone : la sélection française

Tour d'horizon des épreuves masculines des championnats d'Europe d'athlétisme 2010 de Barcelone

Retour sur les moments forts des Jeux Olympiques de Barcelone 1992

Moment d'émotion aux JO de Barcelone 92 : Derek Redmond, stoppé par un claquage, finit le 400m avec l'aide de son père !

3ème volet consacré à Barcelone : l'architecture dans la ville

2nd volet consacré à Barcelone : la culture catalane

1er volet consacré à Barcelone : une ville sportive !

Barcelona 2010 - Teaser des Championnats d'Europe

Publié dans Barcelone 2010

Partager cet article

Repost 0

Championnats de France Nationaux à Albi et Jeunes à Niort

Publié le par Demi-fondu74,

Cette année, les championnats de France Nationaux avaient lieu à Albi et les championnats de France Jeunes à Niort. Dans les deux cas, je finis à la dernière place de ma série (1’55’’22 à Albi et 1’58’’75 à Niort). A Albi, la course est partie très vite (en 25’’5 au 200m) et je n’ai jamais réussi à me placer. Puis au 600 mètres, je n’ai pas réussi à suivre lors de l’emballage final. A Niort, j’ai mené les 400 premiers mètres de ma série en 55’’ puis je n’ai pas réussi à relancer dans la ligne droite opposée. Dans les deux cas, il m’a manqué énormément de fraicheur dans le dernier tour. Ceci s’explique en partie par la saison qui a été longue depuis le début de l’année avec la partie indoor.

Je suis bien entendu déçu de cette fin de saison mais l’objectif des 1’49 a été néanmoins réussi au mois de juin (1’49’’47 à Valbonne) et il faudra surement faire 1’48 l’an prochain pour avoir une chance d’être retenu en équipe de France Espoir pour les championnats d’Europe -23 ans qui aura lieu à Ostrava (République Tchèque) du 14 au 17 juillet 2011. Je vais donc réattaquer le foncier cet automne pour pouvoir mieux encaisser la saison estival de l’an prochain et réaliser cet objectif de sélection.


france jeunes 2010 niort 800m

A noter que les France Nationaux ont été remporté par Kamal Saidi (1’52’’40) devant Mathieu Richard (1’52’’57) et Carl Soudril (1’52’’84). Les France Espoirs ont été remporté par Paul Renaudie (1’47’’90) devant Florian Carvalho (1’48’’01) et Florent Maillard (1’49’’81). Enfin les Frances Elite de Valence, situé entre les deux rendez-vous cités ci-dessus, ont été remporté par Hamid Oualich en 1’49’’04 (qui a finit  le seul représentant français sur 800m aux championnats d’Europe de Barcelone) devant Jeff Lastenet (1’50’’03) et Brice Etes (1’50’’13).

Publié dans Résultats Piste

Partager cet article

Repost 0

Championnats d'Europe d'athlétisme 2010 à Barcelone : la sélection française

Publié le par Demi-fondu74,

affiche barcelone 2010 lavillenie perche

La Fédération Française d’Athlétisme a dévoilé, le 12 juillet, la sélection française pour les Championnats d'Europe d'athlétisme qui se dérouleront à Barcelone du 27 juillet au 1er aout. Depuis, quelques ajustements ont eu lieu avec notamment le forfait d’Eloyse Lesueur à la longueur et la rentrée dans le collectif France de quatre demi-fondeurs et demi-fondeuses et de Ladji Doucouré sur 110 mètres Haies.


FEMMES

100m Véronique MANG, Christine ARRON, Myriam SOUMARE
200m Lina JACQUES-SEBASTIEN, Véronique MANG, Myriam SOUMARE
400m Virginie MICHANOL, Muriel HURTIS-HOUARI
1500m Hind DEHIBA CHAHYD, Fanjanteino FELIX
3 000 m steeple Sophie DUARTE
Marteau Stephanie FALZON
Heptathlon Antoinette NANA DJIMOU IDA
4x100m Christine ARRON, Nelly BANCO, Celine DISTEL, Muriel HURTIS-HOUAIRI, Lina JACQUES-SEBASTIEN, Veronique MANG, Myriam SOUMARE
4x400m Laetitia DENIS, Floria GUEI, Muriel HURTIS-HOUAIRI, Marie-Angelique LACORDELLE, Virginie MICHANOL, Thelia SIGERE

HOMMES

100m Christophe LEMAITRE, Martial MBANDJOCK, Ronald POGNON
200m David ALERTE, Christophe LEMAITRE, Martial MBANDJOCK
400m Leslie DJHONE, Yannick FONSAT, Teddy VENEL
800m Hamid OUALICH
1 500m Yoann KOWAL

5 000m Nouredine SMAIL
10 000m Abdellatif MEFTAH
Marathon James THEURI
110m Haies Dimitri BASCOU, Garfield DARIEN, Ladji DOUCOURE
400m Haies Fadil BELLAABOUSS, Heni KECHI, Sebastien MAILLARD
3 000 m steeple Mahiedine MEKHISSI, Bouabdellah TAHRI, Vincent ZOUAOUI DANDRIEUX
Perche Damiel DOSSEVI, Renaud LAVILLENIE, Romain MESNIL
Longueur Kafetien GOMIS, Salim SDIRI
Triple-saut Benjamin COMPAORE, Teddy TAMGHO
Poids Yves NIARE
Marteau Nicolas FIGERE
Javelot Jérôme HAEFFLER
Decathlon Romain BARRAS, Nadir EL FASSI, Florian GEFFROUAIS
20km marche Hervé DAVAUX
50km marche Yohan DINIZ
4x100m Christophe LEMAITRE, Martial MBANDJOCK, Jimmy VICAUT, David ALERTE, Ronald POGNON, Pierre-Alexis PESSONNEAUX, Imaad HALLAY
4x400m Leslie DJHONE, Yannick FONSAT, Teddy VENEL, Mamoudou HANNE, Mame-Ibra ANNE, Youness GURACHI, Yoann DECIMUS

 

Pour retrouver les dates d’entrée en lice des français ainsi que leur record personnel (PB) et de la saison (SB), cliquez ici.


Publié dans Barcelone 2010

Partager cet article

Repost 0

Christophe Lemaitre dans l'histoire du sprint français : 9''98 sur 100m et 20''16 sur 200m (RF)

Publié le par Demi-fondu74,

christophe lemaitre 100m Une lequipe

 

Lemaitre dans l’histoire ! Comment ne pas reprendre la Une de l’Equipe publiée le lendemain de ses 9’’98… Le sociétaire de l’AS Aix-les-Bains courrait après la barrière mythique des 10 secondes depuis le début de la saison. Après cinq chronos sous les 10’’10 en ce début 2010, on s’attendait à le voir devenir le 72ème athlète sous les 10 secondes au 100 mètres, mais il restait à savoir quand il réussirait ce chrono. Il aura fallut attendre un certain 9 juillet 2010 et les championnats de France Elites à Valence pour voir Christophe Lemaitre rentrer dans l’histoire. Même s’il n’aime pas trop cette distinction de couleur de peau, Christophe Lemaitre est devenu le premier blanc à descendre sous les fameux 10 secondes au 100 mètres, 42 ans après l’américain Jim Hines le premier homme crédité d’un chrono inférieur aux 10 secondes, c’était en 1968 à Sacramento en 9’’9 manuel.


A Valence, les conditions météorologiques étaient idéales, chaleur et vent dans le dos. C’était le moment pour Christophe Lemaitre de sortir le chrono que tout le monde lui promettait. Au terme d’une course rapide mais pas parfaite techniquement, le chrono en bout de piste s’arrête sur 9’’99. Le sprinteur aixois retient sa joie, en attendant de savoir si le vent permettrait l’homologation du record. Finalement le chrono sera corrigé en 9’’98 et le vent mesuré à +1,3m/s. Nouveau record de France (dépassant les 9’’99 de Ronald Pognon en 2005 à Lausanne) !

 

christophe lemaitre 100m champion france 2010


Paradoxalement, ses 9’’98 ne sont pas sa meilleure course, quelques points sont encore « perfectibles ». Son temps de réaction n’est que de 180 millièmes de secondes alors que lors de son record d’Europe junior en 2009, il avait eu un temps de réaction de 130 millièmes de secondes. Son entraîneur Pierre Carraz a également jugé ses « vingt derniers mètres pas très bons. Il y avait trop d’amplitude ». Franchir la barrière des 10 secondes aura au moins le mérite de libérer le sprinteur aixois et l’on se met déjà à rêver d’un chrono encore meilleur, tel les 9’’92 que prédit son entraîneur pour cette saison déjà fabuleuse. Au niveau mondial ses 9’’98 le placent à la septième place des bilans de l’année. Ce chrono sous les 10 secondes lui permet de se faire connaître des trois grands du sprint mondial que sont Usain Bolt, Asafa Powell et Tyson Gay. Le commentaire le plus éloquent vient peut-être d’Usain Bolt lui-même. «Il a l'air bien. Il n'est pas encore parmi les meilleurs mais il a franchi un palier. Il va falloir que je garde un oeil sur lui».


Son titre de champion de France sur le 100m, le vendredi 9 juillet, était le premier tour de force de Christophe Lemaitre. En forme, il cherchait le doublé 100m-200m à Valence. Mais l’élève de Pierre Carraz a surpris sur le demi-tour de piste. Alors qu’il est au niveau de David Alerte à la sortie du virage, Lemaitre produit son effort pour s’imposer en 20’’16, égalant le record de France de Gilles Quénéhervé, vice-champion du monde du 200m en 1987. « J’avais de meilleures sensations (que sur 100m), plus de vitesse à la fin. Quand je suis passé devant, plus rien ne pouvait m’arrêter ». Cette fois le vent est mesuré à +1,2m/s et il s’empare de la tête du bilan européen avec quinze centièmes d’avance sur le second, mettant dans l’embarras « Pierrot » Carraz quant à une éventuelle participation qui n’était pas prévue sur le 200m aux championnats d’Europe de Barcelone. Il devrait adapter son programme en fonction de sa performance sur le 100m car il est également une pièce maitresse du relais 4x100m français qui a un beau coup à jouer.


 Christophe Lemaitre n’a sûrement pas fini de nous étonner et l’athlé français ne va pas s’en plaindre. Ses performances ne doivent pas faire oublier son jeune âge, seulement 20 ans, c’est dire s’il peut encore faire descendre les chronos. Surtout qu’il est très bien entouré et qu’il est loin de s’être déjà bruler les ailes. Son but, ce sont les JO de Londres en 2012. Il aura 22 ans, l’âge où un certain Usain Bolt a éclos au plus haut niveau mondial lors des JO de Pekin. C’est tout le mal qu’on peut lui souhaiter…

 

christophe lemaitre 100m Record France 

Retour sur la progression du prodige du sprint aixois :


2010 09/07 100m 9''98 (+1.3) Valence

10/07 200m 20''16 (+1.2) Valence
2009 24/07 100m 10''04 (+0.2) Novi sad (SRB)

06/06 200m 20''68 (+1.9) Genève (SUI)
2008 25/07 100m 10''26 (+1.7) Albi 

11/07 200m 20''83 (-0.9) Bydgoszcz (POL)
2007 27/07 100m 10''53 (+0.8) Narbonne

30/09 200m 21''08 (+0.3) Aix-les-bains
2006 14/07 100m 10''96 (+1.2) Dreux


Son premier titre national chez les jeunes remonte à 2007 au 60m en salle cadet sur la piste de l’INSEP pour sa deuxième année d’athlétisme. Il participa à ses premiers championnats mondiaux à Ostrava en République Tchèque pour les championnats du monde cadet. Il échoua au pied du podium en s’emparant de la quatrième place sur 100m (10’’67, -0,4m/s) et de la cinquième place sur 200m (21’’15, -0,2m/s).


En 2008, il obtenu le titre mondial junior sur le 200m alors qu’il n’était que junior première année. A Bydgoszcz, en Pologne, le français améliora par trois fois son record avant de réaliser en finale une superbe ligne droite qui lui permit d’emporter l’or et de succéder au palmarès à un certain Usain Bolt, vainqueur en 2002 en 20’’61 (+0,9m/s). Son chrono est plus que prometteur, 20’’83 avec 0,9m/s de vent de face.


En 2009, Christophe Lemaitre prit encore une nouvelle dimension en devenant champion d’Europe junior à Novi Sad en Serbie avec le chrono de 10’’04, soit la cinquième performance junior de l’histoire au niveau mondial et nouveau record d’Europe junior. Avec un vent un peu plus favorable (+0,2m/s), il serait sûrement descendu sous la barrière des 10 secondes.

 

Début 2010, il obtenu son premier titre national chez les seniors sur le 60m en salle (6’’56 à Paris-Bercy) et boucla sa saison hivernale invaincu confirmant tous les progrès réalisés sur la courte distance du 60m. Ses seconds et troisièmes titres nationaux Elites sont ceux remportés à Valence, tous deux ponctués par les records de France senior sur 100m (9’’98) et 200m (20’’16, égalant Gilles Quénéhervé).

Publié dans News internationales

Partager cet article

Repost 0

Le Kenyan David Rudisha s’approche un peu plus du record du monde du 800 mètres : 1’41’’51

Publié le par Demi-fondu74,

david rudisha 800m

Il aura manqué 40 centièmes au kenyan David Rudisha pour s’approprier le record du monde du 800 mètres. Crédité d’un record personnel en 1’42’’01 depuis le 6 septembre 2009 (à Riéti), Rudisha a signé au meeting de Heusden-Zolder (Belgique) la troisième meilleure performance de tout les temps, derrière les 1’41’’11 (à Köln) et les 1’41’’24 (à Zurich) du danois Wilson Kipketer réalisés en 1997. Il passe ainsi devant deux noms mythiques du double tour de piste, le brésilien Joaquim Cruz (1’41’’77) et le britannique Sebastian Coe (1’41’’73). L’athlète de 21 ans a annoncé clairement son prochain objectif, il souhaite maintenant détrôner le roi Wilson Kipketer et ses 1’41’’11, pourtant réputés intouchables.


Trois jours avant Heusden-Zolder, au meeting de Lausanne, Rudisha avait préféré « assuré la victoire » face au sud-africain champion du monde en titre Mulaudzi, en 1’43’’25. Cette fois-ci, seul coureur de gros calibre dans la course, il pouvait tenter de descendre sous les 1’42. Ses deux lièvres habituels l’ont emmené en 49’’7 au 400 mètres (le premier lièvre est passé en 49’’14) puis l’ont laissé seul face à son destin à 300 mètres de l’arrivée. « A la cloche, j’ai commencé à accélérer, mais j’ai trop faibli dans les 150 derniers mètres, estime le coureur kenyan, c’est là-dessus que je dois travailler. » Il finit tout de même son dernier tour en 51’’8 ! Deviendra-t-il le premier homme sous les 1’41 ?

 

Publié dans News internationales

Partager cet article

Repost 0

Un meeting Athletissima 2010 de Lausanne riche en performances

Publié le par Demi-fondu74,

Le meeting Athletissima de Lausanne est un évènement athlétique qui réunit l’un des plus beaux plateaux de l’athlétisme mondial. Cette année n’a pas dérogé à la règle avec pas moins de 9 champions olympiques, 11 champions du monde, 6 champions européens, 7 champions du monde indoor, 2 recordmen du monde,… Le meeting Athletissima fait désormais parti de la toute nouvelle Diamond League, qui remplace l’ancienne Golden League. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les performances ont été au rendez-vous sur une piste que les athlètes apprécient tout particulièrement.


Le jamaïcain Usain Bolt qu’on ne présente plus était initialement inscrit sur le 200m mais redoutait le virage suite à une inflammation au tendon d’achille. En tant qu’habitué du meeting depuis 2006, il a demandé à ce qu’un 100m soit organisé pour qu’il puisse courir, ce qui a été réalisé par les organisateurs soucieux de faire courir l’attraction de l’athlétisme mondial. Une fois encore, le jamaïcain a réaliser un show  sur la ligne de départ, lorsqu'il a entendu une chanson de Michael Jackson. Usain Bolt remporte la course en 9’’82 et égale la meilleure performance mondiale de l’année (MPM) d’Asafa Powell. Pour l’anecdote, Walter Dix remporte le 200m en 19’’86.

usain bolt - athletissima 2010

L’américain Jeremy Wariner s’adjuge la MPM sur 400m en 44’’57 et s’envole au classement Diamond League en l’absence de son compatriote LaShawn Merritt contrôlé positif en ce début d’année.

Le 800m a été d’une densité impressionnante, puisque sept athlètes sont sous les 1’45 dans une course remportée par le kenyan David Rudisha (1’43’’25). Sur 1500m, le kenyan Nicholas Kemboi gagne en 3’31’’52 (MPM) devant Amine Laalou.  Le 3000m steeple a vu le kenyan Brimin Kiprop Kipruto s’emparer de la meilleure performance mondiale de l’année (8’01’’62) aux dépens du français Bob Tahri. Le Kenya a donc encore une fois outrageusement dominé les épreuves de demi-fond.


lavillenie mesnil hooker - athletissima 2010

Le saut à la perche homme a été spectaculaire. Les athlètes ont bénéficié de conditions idéales, à l’opposé de celles de l’an passé. Le podium des mondiaux 2009 de Berlin était présent. Romain Mesnil ne réalise que 5,50m alors que l’australien Steven Hooker termine second avec 5,80m. Le vainqueur, c’est Renaud Lavillenie avec 5,85m, qui a par la suite essayé d’améliorer son propre record de France. Il n’a malheureusement pas franchit la barre fixée à 6,02m bien qu’il en est été tout proche au premier essai.

 

romain mesnil - athletissima 2010

A noter les victoires du cubain Dayron Robles sur 110m haies (13’’01), d’Andreas Thorkildsen au javelot (87,03m) devant Tero Pitkämäki (84,71), de Bershawn Jackson sur 400m haies (47’’62) et du doublé russe à la hauteur avec Ivan Ukhov et Yaroslav Rybakov, tous les deux à 2,33m, performance qui les place en tête du bilan mondial.

Chez les femmes, l’américaine Carmelita Jeter l’emporte sur 100m en 10’’99 et accentue son avance au classement Diamond League. Dans cette course la jamaïcaine Shelly-Ann Fraser n’a prit part au départ, puisque la championne olympique a apprit la veille qu’elle avait subit un contrôle anti-dopage positif au meeting de Shanghai. Sur 400m, La meilleure performeuse mondiale de l’année Debbie Dunn s’est approchée de son record de la saison avec 49’’81.

En demi-fond, l’éthiopienne Gelete Burka s’empare de la première place au bilan mondial sur 1500m en 3’59’’28. La seconde de la course Ibtissam Lakhouad n’est qu’à sept centièmes. Autre MPM en demi-fond, mais sur 3000m où la kenyane Vivian Cheruiyot l’emporte en 8’34’’58.

A noter la MPM de la cubaine Yargelis Savigne au triple saut avec 14,99m et la victoire au 100m haies de la canadienne Priscilla Lopez en 12’’56.

 

Le traditionnel feu d’artifice a clôturé un Athletissima 2010 couronné par huit meilleures performances mondiales de l’année. Le circuit Diamond League continue sa route à Gateshead au Royaume-Uni, à Paris Saint-Denis pour le meeting Areva puis à Monaco pour le meeting Herculis et fera une coupure pour les championnats d’Europe de Barcelone avant de reprendre sa route à Stockholm.

 

Site officiel athletissima ici

 

Publié dans Athletissima Lausanne

Partager cet article

Repost 0

Tour d'horizon des épreuves masculines des championnats d'Europe d'athlétisme 2010 de Barcelone

Publié le par Demi-fondu74,

A trois semaines des championnats d'Europe de Barcelone, nous vous proposons un tour d’horizon de chaque épreuve. Dans ce premier article, découvrez les principales chances de médailles masculines, aussi bien pour les français que pour les athlètes étrangers. On espère que ce petit guide, non-exhaustif, vous permettra d'y voir plus clair lors de ces championnats


100m : Ce sera l’une des attractions de ces championnats d’Europe. On attend beaucoup du duel Christophe Lemaitre – Dwain Chambers ! Cette année, l’anglais a prit le dessus lors du championnat d’Europe des nations à Bergen en Norvège le 19 juin où il a gagné en 9’’99 contre 10’’02 pour le sociétaire de l’AS Aix-les-Bains. Mais si Christophe Lemaitre ne descend pas sous la barrière des 10 secondes d’ici là aux France Elites à Valence ou au meeting Areva au stade de France, il pourrait bien le réaliser sur la nouvelle piste bleue de Barcelone, qui paraît-il est très rapide. Le titre se jouera sûrement sous les 10 secondes, et tout l’athlé français espère que Christophe Lemaitre deviendra le premier blanc sous cette barrière mythique. Attention tout de même à son compatriote Martial Mbandjock qui pourrait s’interposer ou au norvégien d’origine gambienne Jaysuma Saidy Ndure. Courra également le portuguais Francis Obikwelu double champion d’Europe en titre (il obtenu le titre en 2002 à Munich après le déclassement pour dopage d’un certain… Dwain Chambers) et détenteur du record des championnats en 9’99.

 

200m : Trois français se trouvent dans les six premières places au bilan européen. On devrait retrouver Martial Mbandjock et David Alerte à Barcelone sur 200m, Christophe Lemaitre préférant se concentrer sur la distance reine du 100m. Peu d’athlètes ont couru cette distance cette année, et les concurrents devraient annoncer leur participation sur le 200m que peu de temps avant le début de ces championnats.

 

400m : Vous vous rappelez sans doute de la première place de Marc Raquil, accompagné par Leslie Djhone sur la troisième marche du podium à Göteborg en 2006. On ne retrouvera que Leslie Djhone cet été, puisque Marc Raquil n’a presque pas couru ces deux dernières années. Les favoris seront deux britanniques, l’anglais Martyn Rooney qui a déjà réalisé 44’’99 au meeting Athletica de Genève début juin, et l’irlandais David Gillick qui a réalisé 44’’98 dans le meeting suisse de La Chaux-de-fonds. Les frères jumeaux Jonathan et Kevin Borlée pourraient faire la fierté de la Belgique en montant tous les deux sur le podium. La discipline a prit un véritable coup de jeune puisque cinq des six premiers au bilan européen ont entre 19 et 24 ans.

 

800m : Là aussi la discipline a sensiblement rajeunie, sept des onze premiers au bilan étant âgés de moins de 25 ans. Les deux plus expérimentés seront le néerlandais champion d’Europe en titre Bram Som et le russe champion olympique en 2004 Yuriy Borzakovskiy qui courra son premier 800m en championnat d’Europe estival.

yuriy borzakovskiy 800m1500m : Mehdi Baala ne sera pas champion d’Europe pour la troisième fois d’affilée. Le demi-fondeur français a en effet renoncé à participer suite à une inflammation au tendon d’achille gauche. Il laisse une voie royale aux espagnols qui espèrent réussir un triplé pour se rappeler la page glorieuse qu’a écrite Fermín Cacho en devenant champion olympique du 1500m dans ce même stade à Barcelone en 1992. La concurrence sera terrible pour les sélections espagnoles puisque cinq des dix premiers au bilan européen sont espagnols. Et encore Reyes Estévez, deuxième aux Europe en 2002 (deux millièmes derrières Mehdi Baala rappelez vous !) n’est que 12e de ces bilans européens. S’il est retenu parmi ses compatriotes Bustos, Casado, Estévez, Olmedo et Ruiz, le favori sera Juan Carlos Higuero (3ème aux Europe 2006 sur 1500m et 5000m, 4ème à Pékin sur 1500m). On espère que notre français Yoann Kowal contrecarrera leurs plans en montant pour la première fois sur un podium d’un grand championnat en plein air après sa troisième place aux Europe en salle en 2009 à Turin.

Triplé espagnol sur 1500m aux Europe en salle à Birmingham en 2007 (Higuero, Gallardo, Casado)triplé espagnol europe en salle 2007 - higuero gallarado c

 3000m steeple : Un duel franco-français semble s’annoncer sur le 3000m steeple. Bob Tahri et Mahiedine Mekhissi-Benabbad réalisent en effet de très belles choses en ce début d’année. Ayant tour à tour battu le record du monde non officiel du 2000m steeple, ils se trouvent en tête du bilan européen et devraient se livrer une belle bataille pour le titre. L’expérimenté catalan José Luis Blanco sera chez lui et aura à cœur de réalisé de belles choses après sa troisième place aux Europe de 2006.
Retrouvez ici notre précédent article présentant le duel Tahri-Mekhissi.

 

5000m : Là encore les espagnols devraient être à la fête puisque trois d’entres eux sont en tête du bilan européen. Le champion en titre Jésus España essayera de conserver son titre devant son compatriote d’origine éthiopienne Alemayehu Bezabeh. Jésus España qui a centré sa saison sur les Europe de Barcelone, se voit déjà « vainqueur s’[il] arrive à 100% de ses moyens à Barcelone ». Le britannique Mo Farah, deuxième aux Europe en 2006, tentera pour sa part le doublé 5000m-10 000m.

jesus españa - mo farah10000m : Trois britanniques sont en tête du bilan européen, avec à la première place Mo Farah. Ils devront se méfier des espagnols José Manuel Martínez, deuxième aux Europe en 2006 sur 10 000m, et Sergio Sánchez, licencié à la section athlétisme du FC Barcelone qui a fait 2ème des derniers mondiaux en salle à Doha sur 3000m. A la quatrième place du bilan on retrouve le français Abdellatif Meftah qui devrait être de la partie. Assistera-t-on, comme en 1805 lors de la bataille de Trafalgar, à une coalition franco-espagnole pour faire prendre l’eau aux anglais ?

 

Marathon : Le marathon en grand championnat est toujours particulier. Cette année on ne peut dégager de grand favori. Mais participeront deux athlètes montés sur le podium du 10 000m aux Europe en 2006, les deux espagnols Chema Martínez et José Ríos respectivement premier et troisième et qui ont tous les deux un record aux alentours des 2h08 sur marathon.

 

Marche : On ne sait pas encore quels marcheurs seront présents sur le 20km ou le 50km voire les deux. On aimerait beaucoup voir le français Yohann Diniz confirmer son titre européen sur 50km acquis en 2006 à Göteborg sous des trombes d’eau. Il aura fort à faire face aux champions du monde russes Valeriy Borchin et Sergey Kirdyapkin, aux italiens et aux polonais qui ont une forte tradition de marche et qui sont toujours performants en championnats. Attention au vétéran espagnol García Jesús Angel, 40 ans, qui a remporté le titre mondial sur 50km marche en 1993 à Stuttgart et toujours présent sur le podium mondial en 2009 à Berlin.

 

110m haies : Il faudra notamment compter sur le letton Stanislavs Olijars, champion d’Europe en titre et deuxième aux Europe en 2002, sur l’anglais Andy Turner lui aussi sur le podium en 2006 à Göteborg et sur le tchèque Petr Svoboda, finaliste des derniers mondiaux de Berlin. L’interrogation, c’est le recordman de France Ladji Doucouré, qui après une blessure contractée en mars, joue une course contre la montre pour être présent à Barcelone. Son entraîneur Renaud Longuèvre ne veut prendre aucun risque avec sa santé en cette année creuse de tout championnat mondial. Côté français on suivra particulièrement Garfield Darien qui après son titre européen junior en 2005 voudra monter sur un premier podium chez les seniors.

 

400m haies : Les britanniques sont favoris, avec David Greene seul sous les 49 secondes cette saison et Rhys Williams troisième des Europe en 2006 et second au bilan européen de l’année. On retrouvera sûrement à Barcelone les français Sébastien Maillard, Heni Kechi et Hugo Grillas, seulement 21 ans, qui pourraient rentrer tous les trois en finale.

 

Relais : Le 4x100m est toujours sujet à disqualification mais on devrait retrouver sur le podium les anglais et les français. Dans quel ordre ? Côté français, l’équipe a fière allure avec notamment Christophe Lemaitre, Martial Mbandjock et Ronald Pognon. Les britanniques eux préparent « leurs » JO de 2012  et auront à cœur de conserver leur titre de 2006. Sur le 4x400m, on voit mal les français conserver leur titre qui semble acquis aux britanniques emmenés par Martin Rooney. Les russes ont un beau coup à jouer avec un relais rajeuni. Les belges ont également une belle équipe avec les jumeaux Jonathan et Kévin Borlée, prétendants sur le 400m et Michaël Bultheel, prétendant sur 400m haies.

relais 4x100m berlin 2009Perche : Le favori numéro un à la perche, c’est le recordman de France Renaud Lavillenie qui aux bilans européens possède déjà treize centimètres d’avance sur le second, avec une meilleure marque de 5,85m. Il viendra à Barcelone chercher son second titre européen après celui décroché en salle à Turin en 2009. Son compatriote Romain Mesnil aimerait toucher l’or après ses médailles d’argent aux Europe de 2006 et aux Monde de 2007 et 2009. On aimerait tellement que les deux perchistes montent à nouveau sur le podium après celui des mondiaux de l’an passé à Berlin. Les allemands devraient être à surveiller.

perche renaud lavillenie - romain mesnilHauteur : Il y a cinq russes en têtes du bilan européen et notamment Andrey Silnov champion d’Europe en titre qui avait battu le record des championnats avec 2,36 mètres pour l’emporter. Le champion du  monde en titre Yaroslav Rybakov n’est que sixième au bilan russe et devra lutter pour obtenir sa qualification. La discipline manque un peu de stars depuis la retraite en 2008 du suédois Stefan Holm.

 

Longueur : L’italien champion d’Europe en titre Andrew Howe sera l’un des favoris du saut en longueur. On retrouvera également le recordman de France Salim Sdiri, qui espère monter sur son premier podium en grand championnat, dans un concours très ouvert.

 

Triple Saut : Ce sera un des moments forts de ces championnats ! Le français Teddy Tamgho, qui est récemment devenu le troisième sauteur de l’histoire avec 17,98m vient là pour remporter son premier titre en grand championnat. Au vu de l’état de forme du sociétaire du CA Montreuil, il pourrait franchir la ligne des 18 mètres, 18 ans après les 18,17 mètres de l’américain Mike Conley aux JO de 1992, ici même à Barcelone. Le suédois Christian Olsson, qui a déjà tout gagné, viendra à Barcelone pour réussir le triplé après ses titres acquis à Munich et Göteborg. Il retrouve cette année son meilleur niveau après trois saisons gâchées par les blessures. Pour le titre, on retrouvera également l’anglais champion du monde en titre Phillips Idowu et on se demande si le portugais champion olympique en titre Nelson Évora sera présent puisqu’il n’a pas encore lancé sa saison estivale. On suivra aussi côté français l’ancien champion du monde junior Benjamin Compaoré qui a battu son record personnel cette année.

Teddy Tamgho triple sautPoids : L’allemand Ralf Bartels aura les moyens de conserver son titre européen de 2006, acquis devant le biélorusse Andrei Mikhnevich qui est pour l’instant premier des bilans européen de l’année avec 21,81m. Le polonais vice-champion du monde en titre Tomasz Majewski aura aussi une carte à jouer.

 

Disque : L’éternel lituanien Virgilijus Alekna, médaillé olympique en 2000, 2004 et 2008 devra user de toute son expérience pour se hisser à nouveau au niveau des 70 mètres que seul le champion olympique estonien Gerd Kanter à réalisé cette saison. L’allemand Robert Harting aimerait bien confirmer son titre mondial acquis au dernier essai chez lui l’an passé à Berlin, tout comme le polonais Piotr Malachowski, second à Berlin.

 

Marteau : il faudra suivre le troisième lanceur polonais vice-champion du monde 2010, en l’occurrence Szymon Ziólkowski. Pour ces trois lancers présentés jusqu’ici, on ne va trop se tromper si l’on parie qu’ils seront la chasse gardée des pays de l’est et de l’Allemagne.

 

Javelot : Le duel Tero Pitkämäki – Andreas Thorkildsen sera encore l’un des moments les plus attendus pour les lancers. Le norvégien Andreas Thorkilsen, qui peut se targuer d’être le champion olympique, du monde et d’Europe en titre bénéficie sur son adversaire finlandais d’une plus grande régularité en championnat même s’ils ont un record personnel seulement distant de six centimètres. Le jeune tchèque de 22 ans Petr Frydrych pourrait venir arbitrer le duel puisqu’il est deuxième des bilans avec plus de 88 mètres et qu’il aimerait bien succéder à son illustre compatriote Jan Zelezny qui a d’ailleurs remporté sa dernière médaille internationale lors des derniers championnats d’Europe de 2006.

andreas thorkildsen javelotDécathlon : L’inconnu c’est de savoir si le tchèque Roman Sebrle sera bien présent à Barcelone puisqu’il n’a pas encore concouru cette saison bien qu’il comptait accomplir cette année le 100ème décathlon de sa carrière. Lui qui a passé 45 fois la barre des 8000 points dont 20 fois celle des 8500, Roman Sebrle reste le seul homme en dessus des 9000 points. A 35 ans, il pourrait devenir triple champion d’Europe. Notre meilleure chance de podium côté français, c’est Romain Barras qui vient d’approcher son record personnel de seulement un point au fameux meeting d’épreuves combinées de Götzis. Ce pourrait être son premier podium en grand championnat, et il en a les moyen quand on sait qu’il s’est classé cinquième aux JO de Pékin 2008. Attention au russe Aleksey Drosdov, troisième des Europe 2006 et troisième du bilan européen de l’année.


A noter que les places aux bilans datent du 5 juillet et sont bien entendu suceptibles d'être modifiées. Pour les retrouver actualisées, cliquez ici.

Publié dans Barcelone 2010

Partager cet article

Repost 0

Le duel Mekhissi-Tahri ne fait que commencer...

Publié le par Demi-fondu74,

Ces derniers jours, on entend parler que de ces deux athlètes français qui vont se livrer une bataille acharnée aux Europe de Barcelone. Tout le demi-fond français retient son souffle pour savoir qui de Mahiedine Mekhissi-Benabbad ou de Bob Tahri sera sacré champion d’Europe sur le 3000m steeple et lequel des deux passera avant l’autre sous la barrière des 8 minutes.


A un mois de ces championnats, les deux hommes se jaugent par performances interposées. Bob Tahri a dégainé le premier. Le 26 juin, il s’adjuge la meilleure performance mondiale de tous les temps sur une distance inhabituelle, le 2000m steeple. Ce n’est pas un record du monde officiel (on parle de meilleure performance mondiale) mais avec son 5’13’’47 réalisé à Nancy, il efface des tablettes le kenyan Julius Kariuki et son 5’14’’43 réalisé en 1990. Ce même soir, Mekhissi s’illustre sur 1500m avec une victoire en 3’35’’24 et prend la quatrième place du bilan européen. Mais il prend rendez-vous le 30 juin chez lui à Reims pour se mesurer à la performance de Tahri.

 

Entre temps, à Metz le 29 juin, Bob Tahri réalise encore une superbe course pour se placer en tête des bilans mondiaux sur le 3000m steeple, pas si loin de son propre record d’Europe (8’01’’18). En raison d’un lièvre «parti trop vite et (qui) s'est écarté trop rapidement» Tahri ne passera pas cette fois sous les 8 minutes puisqu’il termine en 8’03’’72 mais il est persuadé que la barrière tombera…


Le lendemain, Mahiedine Mekhissi-Beanabbad va mettre une véritable claque au record de Tahri sur 2000m steeple établi cinq jours auparavant. Presque trois secondes, rendez-vous compte ! Chez lui à Reims, pour son premier 2000m steeple il court en 5’10’’68. Grâce à cette performance un boulevard le sépare de ses poursuivants dans l’Histoire de la distance certes peu courue qu’est le 2000m steeple.

mekhissi tahri duel

Le duel à distance que se livre les deux demi-fondeurs français met en haleine tout l’athlé français, et on ne va pas s’en plaindre. Deux meilleures performances mondiales de tous les temps pour des français en l’espace de quelques jours, c’est absolument incroyable ! Le point d’orgue de ce duel sera le dimanche 1er Août pour la finale du 3000m steeple des championnats d’Europe d’athlétisme de Barcelone. D'ici là, on devrait les retrouver dans la même course aux France Elites à Valence le samedi 10 juillet, puisque le DTN oblige les athlètes à courir sur la distance pour laquelle ils représenteront la France à Barcelone. On devrait en savoir un peu plus ce jour là, même si ce ne sera qu'une étape de ce duel psychologique...

   

Nous vous proposons de revoir leur dernière course ensemble qui remonte à l’an passé, à Lille, mais sur 1500m cette fois-ci. Mahiedine Mekhissi Benabbad et Bob Tahri sont au coude à coude tout au long de la course. L’écart est mince sur la ligne, 18 centièmes. Mais pour savoir qui a pris le dessus, regardez la vidéo. Cela augure-t-il le titre sur 3000m steeple à Barcelone ? Qui est votre favoris ?

 

Publié dans News internationales

Partager cet article

Repost 0

Meeting nocturne des 30 ans du CA Ambilly

Publié le par Demi-fondu74,

Le CA Ambilly a fêté ses 30 ans de la plus belle des manières en organisant un très beau meeting ce mercredi 30 juin. Tout a été fait pour que cette compétition soit une réussite, du buffet aux remises de récompenses. De belles performances ont été réalisées sur la piste du stade Lucien Veyrat, notamment dans les épreuves interrégionales. Cette compétition était l'un des derniers rendez-vous estivaux pour les athlètes non qualifiés aux championnats de France.


Romain prennait part au 400 mètres. Il termine deuxième de sa série (3ème de la compétition) en 51’’63 derrière le suisse Thomas Huwiler en 51’’19. C’est d'ailleurs quasiment le même écart que lors de la course de l’escalade en 2008 à Genève mais cette fois-ci Romain était devant pour six dixièmes. Après une saison de transition, Romain bat même son record personnel d’une seconde sur le 400m. Sa saison a commencé tardivement et il faut déjà l’arrêter à cause d’un calendrier athlétique presque réduit à néant en juillet pour ceux qui n'ont pas la chance de patrticiper aux championnats de France. Le principal, c’est que la forme est bien revenue ! Maintenant Romain sera le premier supporter de Guillaume qui espère enchaîner de la plus belle des manières les France Nationale 2, Elites et Jeunes dans les 3 semaines qui viennent. Guillaume a d’ailleurs fait le lièvre sur 500m (en 1'08''5) pour le 800m en vue de se mettre en jambes et d'aider ses compagnons d’entraînement Matvei Gaschet et Manuel Hennequin qui prennent respectivement la 2ème (1'52''93) et  la 3ème place(1'53''69) avec derrière Yann Senjaric (1'52''89).


400m ambilly 2010 - romain

 

400m/TCM | M | Finale directe 3 | Chr : E
1 51''19 HUWILER Thomas (Sui)   SEM/ 814
2 51''63 ADAM Romain Ca Ambilly ESM/90 791
3 54''80 FAYAN Robin La Foulee D'annemasse CAM/94 634
4 57''26 CETTOUR-BARON Raphael Athle St Julien 74 SEM/79 525
5 57''52 TRABELSI Thomas (Sui)   SEM/ 514

 

400m ambilly 2010 - romain b

 

A domicile, les autres athlètes ambilliens qui sont montés sur le podium sont Mathilde Fournier (1ère du 800m en 2’24’’27), Ursulla Gnerro (1ère à la longueur avec 5,52m), Michael Boucheron (1er à la hauteur avec 1,97m), Gisele Fournival (2ème du 1500m en 5’23’’82), Joanny Bouchet (2ème au poids avec 10,07m), Steve Hudry (3ème du 1500m en 4’16’’32), Jean-Pierre Blasselle (3ème à la longueur avec 4,94m) et Thierry Chechin (3ème au poids avec 9,99m)

 

Résultats du meeting : ici

Photos de la majorité des épreuves : ici

Publié dans Résultats Piste

Partager cet article

Repost 0