Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Carolina Kluft

Publié le par Demi-fondu74,

Carolina Kluft a déjà passé la barre mythique des 7000 points (7032 points exactement, soit le record d'Europe) à l'heptathlon, ce qui est un exploit considérable. Elle est seulement la 3ème à avoir passé ce cap. La française Eunice Barber et cette athlète suédoise, se sont livrées de belles batailles dans les derniers grands championnats internationaux qui ont vu les victoires de Carolina Kluft. On peut noter également que la suédoise a été championne d'Europe en 2002, 3 semaines après avoir gagner le titre mondial chez les juniors et reste invaincu à l'heptathlon depuis les championnats d'Europe junior de 2001 ! On sait désormais qu'elle ne battra pas le record du monde de Jackie Joyner-Kersee placé à 7291 points puisqu'elle a décidé en 2008, à l'âge de 25 ans, de se concentrer sur le saut en longueur et le triple saut pour se lancer de nouveaux challenges.
Lors des Jeux Olympiques de Pekin, elle ne se qualifie pas en finale du triple saut et ne termine que 9ème à la longueur. Après une période d'adaptation, souhaitons à la suédoise une réussite pour ces nouveaux objectifs.


 


Palmarès :

Championne Olympique de l'heptatlon en 2004.

Championne du monde de l'heptathlon en 2003, 2005, 2007.

Partager cet article

Repost 0

Challenge Equip'Athlé Tour Printanier 2007

Publié le par Demi-fondu74,

Le dimanche 22 avril 2007 avait lieu le premier meeting de piste de la saison estivale dans le cadre des Epeuves Combinées et du Challenge Equip'athlé 73-74. Pour ce challenge, nous étions en tête au niveau national avec l'équipe Cadet de l'AS Aix-les-Bains au cumul des 2 tours précédents (automnal et hivernal).
Le soleil était au rendez-vous en ce début de saison. Dans notre équipe, on peut noter les très belles performances de Christophe Lemaitre sur 100 mètres avec un temps de 10''77, à seulement 0''06 du record régional et de Raphael Gouane sur 300 mètres en 36''11.
 
Equip-athle-evian-2007-depart-800.jpg

Au niveau du 800 mètres, la reprise s'est très bien effectué avec pour Romain, un nouveau record personnel en 1'59''83 ainsi que les minimas E pour les France et pour Guillaume 1'56''88, synonyme de minimas D et de 1ère place provisoire au bilan français Cadet.
 
Equipathle-evian-2007--depart-800.jpg

800m / CAM | M | Finale directe 1 | Chr : E
1
1'56''88
ADAM Guillaume
As Aix-les-bains *
CAM/90
34
2
1'59''83
ADAM Romain
As Aix-les-bains *
CAM/90
31
3
2'11''25
PEOC'H Guillaume
La Foulee D'annemasse
CAM/91
23
4
2'11''54
BEROD Franck
Uo Albertvilloise Tarentaise
CAM/90
23
5
2'12''30
LHERMET Kevin
La Foulee D'annemasse
CAM/91
23
6
2'15''33
MBOUBATEUVAWE Guillaume
As Aix-les-bains * 2
CAM/91
21
7
2'22''82
MOLLIER Francois
Uo Albertvilloise Tarentaise
CAM/90
16

Publié dans Résultats Piste

Partager cet article

Repost 0

31e édition du Marathon de Paris

Publié le par Demi-fondu74,

marathon-paris-2007.jpg

Ce dimanche 15 Avril 2007 se déroulait la 31e édition du Marathon de Paris. C’est avec un temps très chaud pour cette période que se sont élancés 35 000 participants venus courir les 42,195km à travers la capitale. Le parcours passe des Champs Élysées, à l’avenue Foch, en passant par la Bastille, Vincennes, les Tuileries, Boulogne entre autres.


Le vainqueur se nomme Mubark Shami, qatari d’origine kenyane, 8e des derniers championnats du monde de cross à Mombasa. Il gagne avec le très bon chrono (2h07’19 soir 19,89km/h de moyenne et record personnel pour cet athlète), au vu des conditions estivales de ce jour. Il a prit l’initiative de partir vers le 30e kilomètre et seul Deriba Merga a pu suivre le rythme, s’effondrant ensuite sur la fin de parcours à cause de ces efforts trop importants. Le vainqueur de l’édition précédente, l’éthiopien Gashaw Melese prend la seconde place en 2h09’53 et le kenyan Daniel Rono boucle le podium en 2h10’27. Le premier français, Ahmed Ezzobayry se classe 8e en 2h11’18.

Du côté féminin la victoire revient à l’éthiopienne Tafa Magarsa en 2h25’06, suivie par la russe Gulnara Vigovsakaya en 2h28’22 avec donc un écart important. Le podium est complété par la française Christelle Daunay avec l’excellent chrono de 2h28’50, proche du record de France de la distance pour son premier marathon. Cet exploit de la championne de France de cross en titre à Vichy est de bon augure pour celle qui désire participer au J.O. de Pékin sur Marathon.
Du côté handisport Kurt Fearnley remporte au sprint la victoire en 1h30’45.
Outre ces résultats la foule était réellement au rendez-vous pour soutenir les participants, et les beaux jours ont sûrement dû pousser tous ces spectateurs, plus nombreux que les autres années.
Voici quelques statistiques concernant les ravitaillements et l’arrivée : environ 1000kg de bananes sur le parcours + 30 000 à l’arrivée, environ 15 000kg d’oranges sur le parcours + 30 000 à l’arrivée, 400 000 bouteilles d’eau, 12 000 litres de boissons énergétiques, 2000kg de fruits secs, 2000kg de sucres en morceaux… Impressionnant tout de même…
Cette 31e édition fut donc une belle réussite…

Publié dans News internationales

Partager cet article

Repost 0

Un nouveau cas de dopage dans le demi-fond (mais au Portugal)…

Publié le par Demi-fondu74,

L’athlète portugais Fernando Silva est désormais ancien vice champion d’Europe de cross 2006 (à San Giorgio su Legnano (Italie)). Il a en effet été contrôlé positif à l’EPO en décembre dernier, et il devra rendre sa médaille d’argent. Cela a été confirmé grâce à une contre-expertise effectuée à Madrid le 5 février dernier. Il sera suspendu jusqu’en janvier 2009. Il a cependant reconnu les faits, ce qui reste de nos jours plutôt rare quand on se réfère à des exemples comme Justin Gatlin qui accusait son kiné, aux attaques sur la fiabilités des contrôles ou bien encore aux attaques fondées sur des vices de forme. C’est le cas de Hind Dehiba (détentrice du record de France du 1500m), elle aussi controlée positive à l’EPO qui se défend de la procédure réalisée un peu « artisanalement ». Selon elle il y aurait eu "non-respect de la notification", "non-respect de la procédure de scellage des flacons" et "non-respect de l'anonymat des échantillons". On saura sous peu la décision la décision de la Commission disciplinaire de la Fédération Française d’Athlétisme (FFA) et l’athlète s’exprimera une fois le verdict rendu public. Elle avait été arrêtée avec son mari à l’aéroport Charles de Gaulle le 22 janvier dernier à la suite d’un contrôle douanier qui avait révelé de l’hormone de croissance dans ses bagages.

A noter que dans les Europe de cross 2006, un certain Khalid Zoubaa, lui aussi contrôlé positif à l’ÊPO, termina 5ème, treize seconde derrière Fernando Silva. Quelle coïncidence !
La FFA se félicite de la lutte anti-dopage qu’elle poursuit (après Nordine Gezzar, Latifa Essarokh, Hind Dehiba, Khalid Zoubaa controlés positifs) et indique que « seul 5 à 10% de ses quatre cents athlètes de haut-niveau bénéficient d’Autorisations à Usage Thérapeutique (AUT) » soit officieusement cinq fois moins que le cyclisme par exemple (dont Oscar Pereiro, second derrière Floyd Landis a bénéficié dans le dernier Tour de France).
 
Espérons donc que la lutte anti-dopage s’intensifie dans l’athlétisme (il semble qu’il soit un des sports les plus avancés en la matière en opposition avec de nombreux sports très laxistes). C’est en tout cas l’intention de la fédération Internationale d’Athlétisme (IAAF) qui veut durcir les sanctions en passant de deux à quatre ans de suspension pour un athlète épinglé une première fois, de sanctionner aussi durement la possession de produits interdits et aussi en cas d’absence à un contrôle anti-dopage (exemple de la sprinteuse britannique Christine Ohuruogo suspendu jusqu’en août 2007 à cause de trois contrôles inopinés manqués en 2005 et 2006).
 
Une méthode est à développer pour trouver les tricheurs. Il s’agit des tests capillaires cependant coûteux mais qui permettent de remonter loin dans le temps. A suivre…

Publié dans News internationales

Partager cet article

Repost 0

Beijing 2008 : médailles olympiques dévoilées

Publié le par Demi-fondu74,

A 500 jours de l'ouverture des 29 ème Jeux Olympiques, le Comité organisateur a dévoilé aux yeux du public réuni dans le musée de la Capitale , l'assortiment des médailles olympiques qui orneront les poitrines des athlètes de la prochaine olympiade. L'incrustation d'un disque de jade au revers de chaque médaille constitue non seulement une innovation audacieuse dans l'histoire de la confection des trophées olympiques, mais fait aussi de chaque médaille un objet de collection unique.

Pour la première fois, les concepteurs ont eu l'audace d'utiliser le jade en plus des métaux bien connus que sont l'or, l'argent et le bronze. Les médailles des JO de Beijing ont un diamètre de 70 mm pour une épaisseur de 6 mm. L'avers de la médaille porte le dessin unique imposé par le Comité international olympique (CIO) : Nikè, déesse ailée de la victoire et une vue du stade Panathinaikos Arena. Au milieu du revers de la médaille est incrusté un disque de jade qui à la forme d'une ancienne pièce de jade chinoise à l'effigie du dragon appelée «bi» où est gravé l'emblème des JO de Pékin. Le crochet de la médaille a une forme inspirée de l'art traditionnel chinois. Au style noble et distingué, les médailles associent harmonieusement culture chinoise et Olympisme.

Le coffret, le ruban et le certificat, présentés officiellement en même temps que les médailles, reflètent également l’esthétique chinoise traditionnelle. De forme rectangulaire, il possède quatre côtés légèrement recourbés vers le couvercle de manière à symboliser le ciel et la terre, ce qui est censé transmettre un message de bonheur et les meilleurs voeux de Beijing au monde. Le ruban, délicatement tissé de motifs de nuages sur fond rouge, veut exprimer quant à lui une ambiance joyeuse de fête. Le certificat enfin est fait en fin papier de soie et de riz, résultat de procédés modernes et traditionnels.

Cao Chunsheng, artiste chinois réputé, faisait partie du groupe d'experts chargé de la conception des médailles. Pour lui, il ne fait aucun doute que les médailles de l'olympiade de Beijing ont une valeur incomparable, car, en plus de la gravure du nom de l'athlète et de celui de la discipline dans laquelle il s'est distingué, elles renferment chacune en leur coeur une gemme de jade absolument unique, à telle enseigne que l'on peut sans exagérer les considérer comme des objets de collection.

Liu Qi a expliqué que la conception des médailles de l'olympiade a atteint l'objectif souhaité : « on y trouve à la fois la marque de la culture du pays hôte et une qualité impeccable. L'incrustation d'un disque de jade sur le revers de la médaille est une première ; la Chine appose sa marque en plus de répondre aux exigences réglementaires sur l'apparence générale de la médaille. L‘emploi du jade fait partie intégrante de la culture chinoise ; le jade représente la beauté, le respect, l'entraide ; tout en symbolisant la culture chinoise, il reflète l'esprit olympique d'amitié au sein et entre les équipes. L'incrustation du jade au cœur du métal symbolise aussi le respect pour le vainqueur. Cet objet d'artisanat très soigné, emblème de l'union parfaite des cultures occidentale et chinoise », est une réalisation qui a reçu le soutien du CIO et l'approbation unanime des athlètes.

Vingt-huit sports et 302 épreuves (soit 1 de plus qu’en 2004) sont actuellement inscrits au programme olympique.  En plus de ceux d’Athènes, il faut ajouter notamment le vélo BMX, le 10km natation eau libre et en athlétisme le 3 000m steeple féminin. Près de 10 500 athlètes et 20 000 représentants des médias accrédités sont attendus dans la capitale chinoise.

Publié dans News internationales

Partager cet article

Repost 0