Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

8 articles avec daegu 2011

Championnats du monde d'athlétisme de Daegu : Suspense et rebondissements au rendez-vous !

Publié le par Demi-fondu74,

Il paraît que toutes les bonnes choses ont une fin… Les championnats du monde d’athlétisme de Daegu, qui se sont clôturés ce dimanche, ont offert un très bon cru en termes de suspense et de performances pures ! La fin d’une semaine de surprises et d’émotions marquée par le détonant faux-départ de « la Foudre » Usain Bolt, qui restera surement comme l’image forte de ces championnats. L’occasion de revenir sur dix points forts de cette cuvée coréenne.


10 – Le Kenya avait commencé cette semaine coréenne de la plus belle des manières grâce à deux triplés sur le 10 000 mètres et le marathon. C’est bien simple, au soir de la première journée le Kenya menait 6 à 0 face au reste du monde ! La domination de ce pays de la Vallée du Rift a même été totale sur le fond féminin grâce à la victoire sur le 5 000 mètres de Vivian Cheruiyot, qui remporte sa seconde médaille d’or à Daegu après sa victoire sur le 10 000 mètres. Edna Kiplagat, sur le marathon, remportait la première des 17 médailles récoltées par le Kenya pendant ces championnats !

 

9 – Le 800 mètres est une course ou la moindre erreur tactique peut se payer cash ! Ce n’est pas Abubaker Kaki, qualifié in-extremis pour la finale, qui nous dira le contraire. Le Soudanais parti en tête sur le double tour de piste imprimait un rythme de folie (50’’19 au 400 mètres) lors de sa demi-finale. Puis Kaki commença à se désunir dans la dernière ligne droite et se qualifia de justesse en terminant à la troisième place. David Rudisha, fort de ses deux victoires en série et en demi-finales, décida lui aussi de partir en tête de course. En 23’’81 au premier 200 mètres, le Kenyan ne commet pas la même erreur que le Soudanais et relâche son effort pour amener le peloton en 51’’33 à la cloche. David Rudisha, recordman du monde de la distance, semble s’envoler vers son premier titre mondial ! Mais à 200 mètres de l’arrivée, rien n’est encore joué. D’autant plus que le Russe Yuriy Borzakovskiy, au finish terrifiant, est en embuscade ! Mais David Rudisha est un cran au dessus et la « Fierté de l’Afrique » fait parler sa pointe de vitesse. Le Kenyan l’emporte aisément en 1’43’’91, cinq dixièmes devant son grand rival Abubaker Kaki ! Premier titre mondial pour cet immense champion, digne successeur du Danois Wilson Kipketer !

 

Daegu 2011 - 800m - David Rudisha - Abubaker Kaki - Yuriy B 

 

8 - La hauteur femme a été le théâtre d’une élégante finale. La Croate Blanka Vlašić et la Russe Anna Chicherova n’ont eu de cesse de se répondre et ont toutes deux passé la barre de 2,03m. Malgré une année rendue difficile par quelques problèmes physiques, Blanka Vlašić en redoutable compétitrice a bien failli passer à 2,05m. C’est finalement la Russe qui l’emporte grâce à la réussite au premier essai de toutes les barres précédentes. Cette victoire était prévisible dans la mesure où Chicherova avait franchit 2,07m cette saison. La Croate était arrivée à Daegu avec un record de la saison stagnant à 2 mètres, hauteur qui semblait n’être qu’une formalité pour elle les années précédentes. Son concours en finale ici à Daegu représente même son centième concours au dessus des 2 mètres ! A titre de comparaison la Bulgare Stefka Kostadinova, recordwoman du monde avec un saut à 2,09m, a connu 129 concours au-delà des 2 mètres…
Espérons que la Croate retrouve son meilleur niveau (2,08m) l’année prochaine pour les Jeux Olympiques, seul titre qui manque encore à son palmarès…

 

Daegu 2011 - Hauteur - Blanka Vlasic

 

7Ces championnats de Daegu devaient être le grand retour de Kenenisa Bekele, la légende éthiopienne du fond détenteur de 23 médailles mondiales sur piste et en cross-country ! Mais Kenenisa Bekele, gêné depuis deux ans par les blessures à répétition, a été contrait de baisser pavillon au sixième kilomètre du 10 000 mètres, distance sur laquelle il ne s’était jamais incliné en douze courses ! Quelle peine que de voir cet immense champion assister impuissant à la fin de cette finale. Mais son compatriote Ibrahim Jeylan lui réserve une belle surprise... L’Anglais Mo Farah, grandissime favoris de l’épreuve, attaque de loin à deux tours de l’arrivée. Tout de suite Farah creuse l’écart et les deux Ethiopiens partis à sa chasse semblent impuissants. Ibrahim Jeylan revient néanmoins très fort dans la dernière ligne droite ! L’Ethiopien se paye le luxe de coiffer l’Anglais dans les vingt derniers mètres. Cruel épilogue pour l’Anglais mais Mo Farah promet sa revanche sur le 5 000 mètres ! Cette fois-ci l’Anglais attend patiemment son tour et la course ne s’emballe pas avant la cloche. Stratégie payante pour Mo Farah qui l’emporte devant Bernard Lagat !

 

6Oscar Pistorius, triple champion paralympique, a réalisé un authentique exploit en série du 400 mètres. Le Sud-Africain est devenu le premier athlète handisport à franchir un premier tour d’un championnat mondial. Troisième de sa série en 45’’39, il échoue aux portes de la finale en terminant dernier de sa demi-finale. Quelques jours plus tard, on le retrouve au départ des séries du 4x400 mètres avec son équipe nationale. Exténué par ses trois courses, « Blade Runner » laissera sa place pour la finale. Son équipe lui offre un beau cadeau en finissant en seconde position. Oscar Pistorius, magnifique porte-drapeau de la cause du handicap, obtient donc une médaille d’argent. Dommage que l’on ne l’ait pas laissé monter sur le podium ! Pour en revenir au 400 mètres individuel, le tout jeune Grenadien Kirani James coiffe sur le fil l’Américain LaShawn Merritt, tout juste revenu d’une suspension pour dopage. Le Grenadien est le neuvième athlète à devenir champion du monde cadet, junior puis sénior ! Le début d’une longue carrière pour le sprinteur antillais ?

 

Daegu 2011 - 400m - Oscar Pistorius - Blade Runner

 

5Le concours du javelot femme a tenu toutes ses promesses ! Dès le début de l’épreuve, la recordwoman du monde et championne olympique en titre, Barbora Špotáková, a tenu à imprimer un rythme d’enfer au concours en lançant à 68m80 ! La réponse de la Russe Maria Abakumova ne s’est pas fait tarder. Elle lance son engin à 71m25 au deuxième essai ! On croit que le concours est plié mais la Tchèque Špotáková réplique au cinquième essai à 71m58 et récupère la tête du concours ! Son splendide jet aura finalement servi de détonateur à la Russe Abakumova. Elle réplique quelques secondes après. Son javelot frôle la ligne des 72 mètres et atteint 71m99 ! Seule Špotáková avait déjà lancé aussi loin, un jour de septembre 2008 (72m28)... La Tchèque est elle capable de riposter dans ce concours complètement fou ? Et bien non, Maria Abakumova ramène l’or à son pays dans un concours digne des plus grands duels de l’histoire tel un Carl Lewis – Mike Powell un soir d’été 1991, non loin de là à Tokyo.

 

4 - Après le forfait du Français Teddy Tamgho on craignait d’assister à un concours de triple saut sans suspense tant Phillips Idowu était devenu le grand favoris de l’épreuve. Le Britannique, toujours présent dans les grands rendez-vous, avait fort bien commencé la finale avec un triple saut mesuré à 17,56m. Mais au quatrième essai, Christian Taylor explose aux yeux du monde. Il retombe à 17,96m ! Il s’en est fallu de peu pour que Taylor devienne le troisième homme au-delà des 18 mètres. Le jeune Américain de 21 ans améliore son record personnel de 28 centimètres et semble bien parti pour redevenir champion du monde après son titre cadet à Ostrava en 2007 (15,98m)... Idowu tente bien de réagir mais ne peut faire mieux que 17,77m. A 20 ans, l’Américain Will Claye s’empare de la médaille de bronze grâce à un triple saut à 17,50m. A noter la huitième place du Français Benjamin Compaoré. Les deux jeunes américains, ainsi que Teddy Tamgho, 22 ans, représentent l’avenir de la discipline.


Plus globalement, les Etats-Unis ont dominé les épreuves de sauts masculines avec des victoires au saut en hauteur (Jesse Williams, 2,35m), au saut en longueur (Dwight Phillips, 8,45m et devient quadruple champion du monde) et donc au triple saut (Christian Taylor, 17,96m).

 


3 - Allyson Felix rêvait de rejoindre ses compatriotes et légendes Carl Lewis et Michael Johnson en terme de médailles d’or glanées en championnats du monde, huit exactement. Il fallait pour cela rajouter deux médailles d’or à son escarcelle. Allyson Felix était consciente au début des championnats que réussir le doublé 200 – 400 mètres allait être très difficile, mais quel challenge excitant ! Sur le 400 mètres, le suspense est entier à l’entrée de la dernière ligne droite. Allyson Felix et la Botswanaise Amantle Montsho sont au coude à coude ! Les deux athlètes vont au bout d’elles-mêmes… Amantle Montsho l’emporte sur le fil en 49’’56 contre 49’’59 pour l’Américaine ! Records personnels améliorés pour toutes les deux.


Sur le 200 mètres, Allyson Felix reste sur trois titres mondiaux consécutifs. Mais la Jamaïquaine Veronica Campbell l’emporte en 22’’22 devant Carmelita Jeter. Allyson Felix, seulement 25 ans, monte sur la troisième marche du podium. Elle doit alors s’en remettre aux relais pour rejoindre Carl Lewis et Michael Johnson dans l’Histoire. Sur le relais 4x400m, les Etats-Unis sont largement en tête au début du dernier relai mais cette avance fond dans la dernière ligne droite. Cela reste néanmoins suffisant pour l’emporter (3’18’’09) et être à l’abri des Jamaïquaines (3’18’’71) et des Russes. Le 4x100m se résume de nouveau à une bataille USA-Jamaïque. Le duel tourne de nouveau à l’avantage des Américaines, en 41’’56 contre 41’’70.

 

Cette fois-ci c’est fait, Allyson Felix égale parfaitement Carl Lewis avec 8 médailles d’or, 1 d’argent et 1 de bronze ! C’est même légèrement mieux que Michael Johnson, au même profil 200-400m, vainqueur de 8 médailles d’or uniquement…

 

Daegu 2011 - relais 4x400m - Allyson Felix - Sanya Richards

 

2 – En 10 haies, l’Australienne Sally Pearson a du émerveiller des millions de personnes tellement la démonstration qu’elle nous a accordé lors de la finale du 100 mètres haies était belle ! Déjà en demi-finale, l’Australienne avait frappé un grand coup : 12’’36, record personnel amélioré de douze centièmes. En finale, dès le départ, l’Australienne se détache aisément. La facilité avec laquelle elle franchit les haies de 84 centimètres dressées devant elle est tout simplement déconcertante ! Sally Pearson coupe la ligne en 12’’28 à sept centièmes du record mondiale de la Bulgare Yordanka Donkova (12’’21). Aucune athlète n’avait couru aussi vite depuis 19 ans ! Ces 12’’28 resteront surement comme la performance majeure de ces championnats.


Toujours sur les haies hautes, chez les hommes cette fois-ci, le champion du monde a été désigné sur tapis vert. Le Cubain Dayron Robles, recordman du monde sur la distance, a franchit la ligne le premier. Mais, incident relativement fréquent, le Cubain a touché le Chinois Liu Xiang à la neuvième et dixième haies. La sanction est cruelle, Dayron Robles est disqualifié ! L’Américain Jason Richardson, arrivé second, est par conséquent désigné champion du monde du 110 mètres haies.

 

Daegu 2011 - Usain Bolt - Christope Lemaitre

 

1En sprint, on a assisté à un scénario à rebondissements, ponctué de mélodrames et d’une fin en apothéose. Sur le 100 mètres, le coup de tonnerre provoqué par le faux-départ de « la Foudre » Usain Bolt a fait vaciller le monde entier y compris ses adversaires ! Seul son compatriote Yohan Blake vainqueur en 9’’92, malgré un vent de face de 1,4m/s, aura su faire abstraction de l’évènement ! L’Américain Walter Dix franchit la ligne en seconde position dans le modeste chrono de 10’’ 08 devant l’expérimenté Kim Collins (10’’09), champion du monde à Paris en 2003. Côté Français, le sprinteur Aixois Christophe Lemaitre termine à une honnête quatrième place. Pour la première fois de l’histoire, deux français étaient au départ d’une finale mondiale sur 100 mètres grâce à la présence du junior Jimmy Vicaut, sixième. Usain Bolt, Walter Dix et Christophe Lemaitre ont néanmoins le droit à une chance supplémentaire pour monter sur la plus haute marche du podium à Daegu : ils sont tous les trois en finale du 200 mètres.


Toute la France n’a d’yeux que pour son poulain Christophe Lemaitre, nouveau leader de l’athlétisme tricolore… Et quelle finale ! Usain Bolt, bien décidé à prendre sa revanche, s’envole vers le titre et boucle son demi-tour de piste en 19’’40, quatrième chrono de l’histoire ! Walter Dix se fait de nouveau voler la vedette par un Jamaïcain et remporte sa deuxième médaille d’argent ici à Daegu, dans le chrono de 19’’70. Christophe Lemaitre effectue quant à lui une excellente course et revient comme un boulet de canon dans la dernière ligne droite. Il remporte la médaille de bronze en… 19’’80 ! Record de France pulvérisé de trente-six centièmes, excusez du peu !

 

Il aura fallu attendre la dernière épreuve pour voir un record du monde établit dans le stade de Daegu ! Le relais 4x100 mètres est toujours une épreuve très attendue en championnats et aurait pu permettre aux Etats-Unis de remporter son premier titre en sprint masculin à Daegu. La Jamaïque n’aura cependant laissé aucune chance au reste du monde. Très bien lancée par Nesta Carter, la fusée jamaïcaine est en route pour l’espace, pour un nouveau record ! Le deuxième étage de la fusée, Michael Frater, assure une très bonne propulsion… L’engin spatial entre dans la stratosphère avec Yohan Blake et se met en orbite avec le quatrième étage de la fusée en la personne d’Usain Bolt ! Temps de suspension dans le stade… 37’’04… est bien un nouveau record du monde ! Les 37’’10 de la mission Berlin’09 sont renvoyés au fin fond de la Voie Lactée.

 

Moins de chance en revanche pour la NASA américaine. Elle n’avait pas prévu sur son passage le passage de la météorite anglaise Harry Aikines-Aryeetey sur sa trajectoire ! A la sortie de la stratosphère, le troisième étage de la fusée américaine connait quelques soucis de trajectoire ! Cette petite erreur de calcul entraîne l’explosion de la fusée en plein vol ! Le risque zéro en relais n’existe pas... L’agence spatiale française, dans la course à la médaille, a elle parfaitement rempli son objectif en arrivant en seconde position, avec près d’une année lumière de retard sur son homologue jamaïcain, ou plutôt à plus d’une seconde de retard. De très bon augure pour la prochaine mission : Objectif Londres ! Le compte à rebours a commencé...


Daegu 2011 - relais 4x100m - Usain Bolt - Yohan Blake - chu

Publié dans Daegu 2011

Partager cet article

Repost 0

Christophe Lemaitre dans une nouvelle dimension !

Publié le par Demi-fondu74,

christophe lemaitre asics

 

Après une finale du 100 mètres haute en couleurs, le monde entier attendait la finale du 200 mètres pour voir de nouveau s'affronter les meilleurs sprinteurs de la planète ! Une revanche annoncée pour Usain Bolt après son retentissant faux-départ et une manche de rattrapage pour notre sprinteur Christophe Lemaitre !

 

Les médias français n’ont pas été très tendres avec l’Aixois après son 100 mètres et une honnête quatrième place. Peut-être parce que Christophe Lemaitre nous a souvent habitué à créer la surprise et ce dès ses premières gammes sur les pistes d’athlétisme ! En 2007, l’Aixois devenait double finaliste des championnats du monde Cadet sur 100 et 200 mètres, après à peine deux années d’athlétisme derrière lui, puis champion du monde Junior sur 200 mètres l’année suivante ! En 2010, le sprinteur français réalisait même un triplé inédit aux championnats d’Europe de Barcelone sur 100, 200 et 4x100 mètres ! A Daegu, Christophe Lemaitre débarque cependant avec le statut d’outsider sur le 100 mètres même si Asafa Powell et Tyson Gay, blessés, manquent à l’appel. L’Aixois passe les séries et les demi-finales sans encombre et se retrouve en finale avec son compatriote Jimmy Vicaut, une grande première pour l’athlétisme français !

 

La suite on la connait, Usain Bolt craque et commet un faux-départ synonyme de disqualification. Christophe Lemaitre ne saisit pas l’occasion et laisse filer Yohan Blake vers le titre : « Techniquement je n'ai pas été bon du tout. Je n'ai pas du tout fait ce que je voulais. Je n'ai pas été concentré. J'ai été à des années-lumière de la course. Si j'avais fini quatrième en ayant bien couru, j'aurais été satisfait. » Mais il ne faut pas se tromper de distance, l’Aixois a conscience avant les mondiaux que « le podium reste plus proche sur 200 mètres. » Le 100 mètres n’était-il en fait qu’une mise en bouche avant le copieux repas du 200 mètres ? Une distance où son entraîneur, Pierre Carraz, lui promet un meilleur potentiel !

 

Six jours plus tard, Christophe Lemaitre se retrouve en finale du 200 mètres. Cette fois-ci avec un meilleur couloir que le huit hérité en finale du 100 mètres. Sa victoire en demi-finale lui assure le couloir 6, idéal pour déployer son immense foulée ! Il retrouve face à lui deux athlètes de la finale du 100 mètres, Usain Bolt, remonté à bloc après sa disqualification et l’Américain Walter Dix, médaillé d’argent sur la ligne droite. Christophe Lemaitre est aussi en compagnie d’une vieille connaissance en la personne du Jamaïcain Nickel Ashmeade que le français avait coiffé sur le fil aux mondiaux Junior.

 

La France n’a d’yeux que pour le couloir 6 et son sprinteur maison ! On your marks ! Get Set ! Goooo ! Bolt assure son départ et décolle le dernier des starting-blocks. Très bon virage pour Bolt et pour Dix, Lemaitre est dans le coup tout comme le Norvégien Sayde Ndure ! A l’entrée de la ligne droite, Bolt vire en tête suivi de très près par Dix ! Bolt se détache et s’envole vers le titre ! Lemaitre est encore quatrième à 60 mètres du but mais revient fort sur Sayde Ndure. Il commence à faire parler sa pointe de vitesse ! Walter Dix est juste devant...

 

 Usain Bolt l’emporte facilement devant Walter Dix de nouveau dauphin d’un Jamaïcain, après Yohan Blake. Christophe Lemaitre coupe la ligne en troisième position et remporte sa première médaille mondiale chez les séniors ! Le français entre dans une nouvelle dimension ! Et les chronos ? Ils sont tous simplement exceptionnels ! 19’’40 pour Bolt, 19’’70 pour Dix et 19’’80 pour Lemaitre, record personnel pulvérisé de trente-six centièmes pour le Français ! Seule une course dans l’histoire a déjà été plus rapide que celle-ci, la finale des Jeux Olympiques d’Atlanta quinze ans plut tôt : 19’’32 pour Michael Johnson, 19’’68 pour Frank Fredericks et 19’’80 pour Ato Boldon !  Le sprinteur français est maintenant à huit centièmes du record d’Europe, 19’’72, détenu par l’Italien Pietro Menea depuis 1979. Un record auquel il s’attaquera lors de la finale des prochains Jeux Olympiques de Londres ?

 

Son superbe 200 mètres et sa première médaille à Daegu, avant une éventuelle seconde au 4x100 mètres demain, ont plus que ravis le jeune Français : « Une médaille de bronze avec Dix et Bolt devant, c’est le maximum que je pouvais réaliser. Je suis très content du chrono. Je savais que j’avais moins de 20’’ dans les jambes. Mais 19’’80, c’est incroyable ! J’ai pris un très bon départ. La sortie de virage a en revanche été compliquée. Faire un virage à cette vitesse, c’était très dur à contrôler. Je me suis un peu déporté. Quand j’ai vu le Norvégien, je me suis dit que ça n’était vraiment pas possible, qu’il fallait que je fasse quelque chose. Bolt a prouvé qu’il était le meilleur. Sa poignée de main, ça prouve que je commence à m’immiscer parmi les meilleurs. Je vais faire en sorte que ça continue. Bien sûr que c’est la course de ma vie. Pour moi, c’est encore plus d’émotions que de gagner la médaille d’or à Barcelone. »

 

Pour nous aussi, supporters, cette médaille nous a valu plus d’émotions qu’à Barcelone. Depuis ses premières gammes athlétiques, nous ne comptons plus les surprises que l’Aixois nous a réservées et cela ne fait surement que commencer ! Certainement le début d’une grande histoire d’amour avec le public français. Allez Christophe, continue de nous faire rêver !


Publié dans Daegu 2011

Partager cet article

Repost 0

Vidéos de tous les 800m des championnats du monde de Daegu

Publié le par Demi-fondu74,

Fan de 800 mètres, vous souhaitez revoir les séries, les demi-finales ou la finale (aujourd'hui à 14h00) des championnats du monde de Daegu ? Pas de problèmes toutes ces courses sont disponibles sur cette page, rien de tel pour apprendre des tactiques des grands champions ;) !

Monaco 2011 800m - Rudisha - Lalang - Yego

 

Retrouvez la vidéo de la finale de ces championnats du monde :

Grand favoris de ces championnats, David Rudisha a assuré son statut et décroche son premier titre mondial ! Le Kenyan remporte cette course en véritable patron, menant la course de bout en bout (passage en 51''33 au 400m) même si le suspense était encore intact à l'entrée de la dernière ligne droite ! Abubaker Kaki finit second et l'inusable Yuriy Borzakovskiy, champion olympique en 2004, complète le podium.

Temps de passage de David Rudisha 200 mètres par 200 mètres : 23''81, 27''52, 26''66 et 25''92.


Position

Athlete

Country

Mark

1

David Lekuta Rudisha

 KEN

1:43.91

2

Abubaker Kaki

 SUD

1:44.41

3

Yuriy Borzakovskiy

 RUS

1:44.49

4

Marcin Lewandowski

 POL

1:44.80

5

Nick Symmonds

 USA

1:45.12

6

Adam Kszczot

 POL

1:45.25

7

Alfred Kirwa Yego

 KEN

1:45.83

8

Mohammed Aman

 ETH

1:45.93

800m daegu david rudisha photofinish

 

 

Retrouvez les 3 demi-finales (résultats officiels) :

 

 

 

Retrouvez les 6 séries (résultats officiels) :

 

 

 

 

 


Publié dans Daegu 2011

Partager cet article

Repost 0

Résumé des championnats du monde de Daegu par demi-journée

Publié le par Demi-fondu74,

championnats du monde athlétisme 2011 daeguVous avez raté une matinée ou une soirée des championnats du monde de Daegu et vous souhaitez prendre connaissance des points forts de la journée, pas de problèmes nous sommes là pour une session de rattrapage ! Retrouvez sur cette article tous les podiums et résultats marquants par demi-journée et bien évidemment les résultats de tous les français. Tous les points forts attendus lors ces mondiaux ici et le programme des retransmissions TV ici. Bon championnats d'athlé à tous !

Faire un résumé de chaque session nous a pris finalement plus de temps que prévu, nous vous proposons donc une sélection des points forts de ces championnats que vous retrouverez ici. Retrouvez tout de même les résumés des quatre premières journées de ces championnats.

Tous les résultats officiels et les starlists sur le site officiel des championnats ici.

 

Mardi 30 août (session de la nuit) : 

 

- Grand favoris de ces championnats, David Rudisha a assuré son statut et décroche son premier titre mondial ! Le Kenyan remporte le 800 mètres en véritable patron, menant la course de bout en bout (passage en 51''33 au 400m), même si le suspense était encore intact à l'entrée de la dernière ligne droite ! Abubaker Kaki finit second et l'inusable Yuriy Borzakovskiy, champion olympique en 2004, complètent le podium.

Toutes les vidéos des 800m à Daegu ici.

- On savait l’issue du concours féminin du saut à la perche très incertaine et ce fut bel et bien le cas ! Les douze filles présentes en finale passent 4m55, excepté la Russe Elena Isinbayeva qui réserve son entrée pour 4m65, barre qu’elle réussira du premier essai. Mais les choses se corsent pour la Tsarine qui reste en échec à 4m75 (une seule tentative) puis à 4m80 (ses deux tentatives restantes). Elle ne sera que 6ème. 4m75 ne pose en revanche pas de problème à sa compatriote Svetlana Feofanova, hauteur qui lui permet de remporter la médaille de bronze, ce qui est sa neuvième médaille mondiale (indoor inclus). La Brésilienne Fabiana Murer remporte le concours à 4m85 devant l’Allemande Martina Strutz (4m80), toutes deux ayant signé un nouveau record personnel.

- Beau suspense sur le 400m masculin ! Le junior Kirani James, né en 1992, devient le neuvième athlète à devenir champion du monde senior après avoir remporté les mondiaux cadets et juniors. Il l'emporte de justesse, en 44''60, devant LaShawn Merritt (44''63) pourtant grand favoris. Le Belge Kevin Borlée est médaillé de bronze (44''90) pas loin devant son frère jumeau Jonathan, 5e (45''07). S'interpose le Jamaïcain Jermaine Gonzales (44''99).

- Quelques minutes auparavant Tatyana Chernova devenait la huitième athlète à devenir championne du monde senior après l’avoir été en catégorie cadet et junior. La Russe gagne l’heptathlon avec 6880 points. Même si sa concurrente directe Jessica Ennis la bat sur la dernière épreuve, le 800m, elle garde une longueur d’avance sur la Britannique, seconde avec 6751 points. L’Europe truste les 8 premières places chez les femmes. Notons la septième place de la Française Antoinette Nana Djimou (6309 points), diminuée par une blessure à la cuisse.

- L’Allemand Robert Harting conserve son titre de champion du monde du lancer du disque acquis à Berlin en 2009. Avec 68,97m il devance le champion olympique en titre Gerd Kanter (66,95m) et l’Iranian Ehsan Hadadi (66,08m). L’inoxydable Virgilius Alekna, 39 ans, est 6ème avec 64,09m.

- Le 3000m steeple a vu une course d’une rare intensité. On attendait la Kényane Milcah Chemos Cheywa, vainqueur de 5 meetings Diamond League en 2011. Elle ne sera que 3ème (9’17’’16). La Russe Yuliya Zaripova l’emporte en 9’07’’03 devant la Tunisienne Habiba Ghribi (9’11’’97) et devient la quatrième meilleure performeuse de l’histoire du 3000m steeple !

 

Mardi 30 août (session de la nuit) : 

- En série du 1500m masculin, Yoann Kowal se qualifie grâce à sa troisième place en 3’39’’33. Quant à Mehdi Baala, il chute dans la dernière ligne droite à cause d'un contact avec un athlète vénézuélien alors qu’il semblait pouvoir faire partie des six premières places qualificatives. Suite à une réclamation Mehdi Baala est requalifié pour les demi-finales avec un temps de 4’13’’10. Malheureusement Florian Carvalho ne sera pas le troisième français qualifié, en terminant dernier de sa course suite à un virus contracté en Corée et lui causant de la fièvre.

- Les séries du 5000m féminin qualifient les trois Ethiopiennes Defar, Ejigu et G.Dibaba ainsi que les quatre Kényanes Cherono, Kibet, Masai et Cheruiyot en finale. C’est Meseret Defar qui signe le meilleur temps des séries en 15’16’’46.

 

Lundi 29 août (session de l'après-midi) :

Renaud Lavillenie rapporte la première médaille à l'Équipe de France avec une médaille de bronze (5,85m) à la perche, comme en 2009 à Berlin. Pourtant son concours avait bien débuté avec les barres à 5,65m et 5,75m franchies avec une facilité déconcertante. Un saut à 5,85m lui assure une troisième place. Alors que le Polonais Pawel Wojciechowski saute 5,90m au deuxième essai, le Cubain Lazaro Borges franchit cette même barre au troisième essai en améliorant son record de 15cm. Renaud Lavillenie n’a alors plus le choix et doit franchir cette même barre. Dommage le Français n’y parviendra pas. C’est donc Pawel Wojciechowski qui l’emporte devant Lazaro Borges et Renaud Lavillenie. Romain Mesnil échoue à 5,65m et ne franchit aucune barre.

- Scénario à rebondissements sur le 110m haies. Le cubain Dayron Robles part fort mais voit revenir dans le couloir à côté de lui le chinois Liu Xiang ! Ce dernier semble même pouvoir le dépasser à la 8ème haie. Mais sur les deux dernières barrières, Robles touche le bras de Liu (de manière non intentionnelle) qui rétrograde en troisième position. Robles gagne en 13’’14 devant l’américain Jason Richardson (13’’16) et Liu (13’’27). Cependant, le jury disqualifie Robles à cause du double contact avec Liu qui a eu lieu dans le couloir du chinois. Richardson devient champion du monde et le Britannique Andrew Turner prend le bronze. Cette décision a fait quelques remous, les contacts en 110m haies étant relativement fréquent. Dans le clan cubain, Javier Sotomayor la juge « injuste ».

Allyson Felix ne réussira pas son défi de remporter le doublé 200-400m. Elle est au coude à coude avec la Botzwanaise Amantle Montsho jusqu'au bout du 400m mais s'incline d'un rien. Montsho gagne en 49''56 contre 49''59 pour Felix, chronos synonymes de record personnels pour les deux athlètes !

- L’américaine Carmelita Jeter devient championne du monde du 100m dans le temps canon de 10’’90. Et encore, un vent défavorable de 1,4m/s lui faisait face. Elle devance Veronica Campbell-Brown (10’’97) et Kelly-Ann Baptiste (10’’98). Les Françaises Myriam Soumaré (11’’47) et Véronique Mang (11’’44) n'avait pu franchir le cap des demi-finales sur 100m.

- La néo-zélandaise Valérie Adams devient championne du monde du lancer du poids pour la troisième fois consécutive. A son dernier essai elle lance même son poids à 21,24m, record continental d’Océanie !

- Oscar Pistorius ne sera pas en finale du 400m. Premier champion paralympique qualifié à des Mondiaux avec les valides, il termine dernier de sa demi-finale en 46’’19.  «C'est un rêve qui est devenu réalité. Il y a eu énormément d'années de travail et beaucoup de soutien. Sans ça, les performances que vous avez vu ces dernières années n'auraient pas eu lieu. J'ai été très heureux de cette opportunité. J'ai appris beaucoup et je suis sûr que je vais être capable d'utiliser cette expérience pour mes prochaines courses.» Ca passe en revanche pour LaShawn Merritt, meilleur temps des demi-finales en 44''75.

 

 

Lundi 29 août (session de la nuit) :

- Les trois français présents à Daegu sur 3000m steeple, à savoir Bob Tahri, Mahedine Mekhissi et Vincent Zouaoui Dandrieux, se sont qualifiés pour la finale. Mekhissi termine deuxième de sa série en 8’23’’71 derrière l’Ougandais Jacob Araptany en 8’18’’57. Bob Tahri et Vincent Zouaoui acquièrent leurs repêchages au temps, avec respectivement 8’13’’22 et 8’23’’79. Seul le Kenya a fait mieux avec quatre représentants qualifiés pour la finale avec le champion du monde en titre Ezekiel Kemboi, Brimin Kiprop Kipruto, Abraham Chirchir et Richard Mateelong.
Finale jeudi à 13h25. De bonnes chances de médailles côté français !

- Au 400m haies, ça passe sans encombre pour tous les favoris. Les Sud-africains L.J. Van Zyl et Cornel Fredericks, le Britannique David Greene, les Américains Jeshua Anderson, Kerron Clement, Angelo Taylor etBershawn Jackson passent le cap des séries.

- L’heptathlon a débuté ce matin. Après deux épreuves l’Américaine Hyleas Foutain mène avec 2228 points devant la Britannique Jessica Ennis, 2187 points. La Française Antoinette Nana Djimou se trouve septième avec 2069 points.

- Au disque masculin, le meilleur performance mondiale de l’année Zoltan Kövago passe à la trappe aux qualifications avec un jet de seulement 62,12m. La finale garde néanmoins toutes son attrait avec la bataille entre le Polonais Piotr Malachowski (65,48m en qualif), l’Allemand Robert Harting (64,93m) et les deux légendes Virgilius Alekna (64,21m) et Gerd Kanter (63,50m).

 

Dimanche 28 août (session de l'après-midi) :

 

Que de surprises lors de cette journée !

- La finale du 100 mètres aura été le théâtre de la plus grosse surprise des mondiaux ! Le Jamaïcain Usain Bolt, triple champion olympique et du monde en titre, est éliminé pour avoir commis un faux départ ! Quel coup de tonnerre ! Ses adversaires sont sous le choc ! Il en faut de la force mentale pour se remobiliser. Visiblement Yohan Blake réagit le mieux et l’emporte en 9’’92 malgré un vent défavorable de 1,4m/s ! Le Jamaïcain devance l’Américain Walter Dix (10’’08) et l’éternel Kim Collins (10’’09), champion du monde en 2003. Petite déception pour Christophe Lemaitre qui signe la quatrième place en 10’’19, chrono qu’il avait réalisé pour sa rentrée estivale. Une quatrième place est bien entendu superbe dans l’absolu, mais le fait que Bolt, Powell et Gay soient écartés auraient pu lui permettre de faire un peu mieux : « En fait, je n'ai pas du tout fait ce que je voulais faire. A la fin de la course, je n'étais pas du tout concentré. Je devais y aller à fond. » Nul doute que le français saura se remobilise pour le 200m ! Grosse satisfaction en revanche pour Jimmy Vicaut qui finit sixième (10’’27) alors qu’il n’est encore que junior. Sa qualification en finale était une très bonne surprise du coté des français. Au vu des chronos de la course, il est vrai que nos deux français peuvent nourrir quelques regrets surtout qu’ils auraient pu être un peu plus mêlés à la bagarre s’ils n’avaient pas été placés aux couloirs extérieurs. Les deux locomotives françaises sauront booster à coup sûr le relais 4x100m français !

- Sur le 10 000 mètres, on attendait le grand retour de Kenenisa Bekele mais l’Ethiopien n’était pas au mieux de sa forme et a du baisser pavillon au sixième kilomètre. Quel moment difficile lorsque l’on sait que Kenenisa Bekele n’avait pas enregistré une seule défaite sur les douze 10 000m qu’il a disputé au cours de sa carrière et qu’il restait sur quatre titres mondiaux consécutifs. La victoire revient à son compatriote Ibrahim Jeylan qui aura vu sa victoire se dessiner dans les 20 derniers mètres après l’attaque lointaine du Britannique Mo Farah. Imane Merga, champion du monde de cross-country, complète le podium. Le suspense aura tenu le stade en halène jusqu’au bout !

- La championne du monde de Berlin, l’Américaine Brittney Reese, n’a pas tremblé en remportant la finale du saut en longueur grâce à un unique saut validé à 6m82. Elle devance la Russe Olga Kucherenko (6m77) et la Lettonne Ineta Radevica (6m76).

- Au décathlon, l’Américain Tray Hardee (8607 points), conserve lui aussi sa couronne mondiale en devançant son compatriote Ashton Eaton (8505 points) et le Cubain Leonel Suarez (8501 points). Eaton, troisième avant l’ultime épreuve se paye même le luxe de grignoter une place grâce au 1500m. Romain Barras termine onzième (8134 points) à cause d’une saison gâché par les blessures. Son total de Barcelone, à savoir 8453 points, lui aurait permis de terminer quatrième.

-  Au disque féminin, la Chinoise Yanfeng Li remporte le titre mondial avec un jet à 66m52 devant l’Allemande Nadine Muller et la Cubaine Yarelys Barrios.

- Enfin sur les demi-finales du 800 mètres, Abubaker Kaki se qualifie de justesse à cause d’un départ trop rapide (50’’19 au 400m) et ne termine que troisième en 1’44’’62. Ca passe en revanche facilement pour David Rudisha, Yuriy Borzakovskiy et Nick Symmonds. Attention également en finale aux deux Polonais Marcin Lewandowski et Adam Kszczot et au champion du monde cadet, l’Ethiopien Mohammed Aman. Finale mardi à 14h à ne louper sous aucun prétexte !

 

daegu 2011 depart 100m lemaitre carter blake bolt 

Dimanche 28 août (session de la nuit) :

- Les deux françaises engagées en série du 100m ont passé le premier tour sans encombre. Myriam Soumaré a remporté sa série en 11''12, chrono qui aurait constitué son record personnel si le vent n’avait pas été aussi favorable (+2,2m/s). Son record reste donc à 11’’17 mais cette course est de bon augure pour les demi-finales ! Véronique Mang a elle terminé seconde en 11''20, ce qui est aussi très encouragent, derrière Veronica Campbell (11''19). L'Américaine Carmelita Jeter et la Jamaïcaine Kerron Stewart se sont imposée, respectivement en 11''21 et en 11’’13.

- Pas de surprises aux qualifications de la perche femmes, la recordwoman du monde Elena Isinbayeva, la championne du monde en titre Anna Rogowska et la détentrice de la meilleure performance mondiale de l’année Jennifer Suhr ont toutes les trois sauté 4m55 et se qualifient pour la finale.

 - LaSwawn Merritt, suspendu pour dopage depuis 21 mois, faisait son grand retour aux championnats du monde (il avait tout de même courru à Stockolm fait juillet en 44’’74). Une bien mauvaise nouvelle pour la lutte anti-dopage lorsque l’on sait que sa suspension initiale de 24 mois, finalement ramené à 21 mois, n’aurait pas du lui permettre de courir à Daegu.  L’Américain se paye le luxe d’améliorer la meilleure performance mondiale de l’année dès les séries ! Il remporte sa course en 44’’35 devant le Belge Kevin Borlée (44’’77). Oscar Pistorius, quadruple champion paralympique réalise un véritable exploit en se qualifiant pour les demi-finales (45’’39). Le Sud Africain devient le premier athlète handisport à franchir un tour en grand championnat ! Espérons que son aventure coréenne continue jusqu’à la finale !

- Sur le 20km marche, seule finale de la nuit, la Russie signe un très beau doublé grâce à Valeriy Borchin, vainqueur en 1h19'56'', et Vladimir Kanaykin (1h20'27''). Le Colombien Luis Fernando Lopez complète le podium en bouclant ces 20km en 1h20'38''.

- Sur 110 mètres haies, notre seul représentant français, en l’absence de Garfield Darien, Dimitri Bascou se qualifie de justesse pour les demi-finales (13’’51). David Olliver et Liu Xiang remporte leur série et le recordman du monde Dayron Robles finit second de sa série. L’issue de la finale est loin d’être connu d’avance !

- Au décathlon, Romain Barras et les décathloniens continuent leurs travaux d'Hercule ! Mais le français, réputé pour sa très bonne seconde journée, ne connait pas sa réussite habituelle et n'est classé que vingtième à l'issue de la septième épreuve. Une place dans le top 8 n'est cependant pas inenvisageable puisqu'il se situe à moins de 200 points du huitième. Il restera au français le saut à la perche, le javelot et le 1500m pour effectuer une éventuelle remontée. L'Américain Trey Hardee, champion du monde en titre, est toujours en tête de ce décathlon.

 

Samedi 27 août (session de l'après-midi) :

- Le Kenya a remporté aujourd'hui les 6 médailles mises en jeu ! Après le marathon, les filles sur 10 000m ont de nouveau trusté le podium et signe même un quadruplé (le règlement autorise 3 athlètes par pays, en plus de la championne du monde en titre) ! Victoire de Vivian Cheruiyot avec un dernier tour en 1'01, devant Sally Kipyego et Linet Masai, championne du monde à Berlin. Le Kenya s’apprête à écraser le demi-fond lors de ces championnats !

- L’un des points fort de la journée était le début des qualifications pour le 100m. Pas de surprises puisque tous les favoris ont passé ce tour sans encombre. Usain Bolt a sans aucun doute fait la plus grosse impression en signant un 10’’10, meilleur temps des séries, tout en décontraction ! Le Jamaïcain est revenu en très grande forme et se dégage plus que jamais comme l’immense favoris ! Bonne impression également de Christophe Lemaitre, vainqueur de sa série en 10’’14. Ca passe aussi pour Jimmy Vicaut, deuxième de sa série en 10’’25. Richard Thompson, tête de série grâce à son 9’’85 réalisé cette année, n’a finit que troisième de sa série. On en saura un peu plus sur l’état de forme de chacun lors des demi-finales demain à 11h30. Demain la demi-finale numéro 2 s’annoncent particulièrement dense où l’on retrouvera notamment Usain Bolt, Christophe Lemaitre, Michael Frater et Richard Thompson ! Une course qui promet !! Mode de qualification pour la finale : les 2 premiers des 3 demi-finales + les 2 meilleurs temps.

- Les séries du 400 mètres ont de nouveau prouvé la densité de la discipline, qui est surement la course féminine la plus ouverte de ses championnats. Victoire entre autre de Sanya Richards et d’Amantle Montsho. Allyson Felix, partie un peu vite, finit seconde derrière Novlene Williams.

- A la longueur, on notera la non-qualification pour la finale de la française Eloyse Lesueur qui n’a pu faire mieux que 6m22 après avoir mordu ses deux premiers essais qui n’était pourtant pas mauvais, loin de là. Ca passe en revanche pour l’Américaine Brittney Reese, une des favorites de l’épreuve, et la Suédoise Carolina Kluft (6m60).

 

daegu 2011 10000m vivian cheruiyot

 

Samedi 27 août (session de la nuit) :

 Les championnats du monde ont commencé très fort cette nuit ! Avec déjà des surprises !
- Le Kenya remporte le premier titre de ces championnats et réalise même un triplé inédit sur le marathon féminin grâce à Edna Kiplagat (2h28'43), Priscah Jeptoo (2h29) et Sharon Cherop (2h29'14). Une course plutôt lente à cause des conditions climatiques difficiles (26°C et 72% d'humidité).
- La surprise des qualifications de ce matin est l'élimination du champion du monde en titre Steven Hooker au saut à la perche. L'Australien, insuffisament remis d'une blessure au genou, n'a pas pu franchir une seule barre. En revanche, ça passe pour nos deux français Romain Mesnil et Renaud Lavillenie avec deux sauts à 5m50 et 5m65 ! Renaud Lavillenie fait même une grosse impression en passant les 5m65 très aisément. Jérôme Clavier reste au porte de la finale avec 5m50.
- Le premier français a s'être élancé dans ces championnats est Romain Barras au décathlon. Après les épreuves du 100m (11''20), de la longueur (7m06) et du poids (14m92), Romain Barras est vingtième à 250 points du leader américain Trey Hardee. Suite du décathlon cet après-midi et demain.
- Enfin pour être complet, sachez que David Rudisha, Abubaker Kaki et Yuriy Borzakovskiy ont chacun remporté leur série du 800 mètres facilement et s'éviteront avant la finale puisqu'ils se retrouvent chacun dans une demi-finale différente (les 3 demi-finales auront lieu demain).

Cet après-midi, début des séries très attendues du 100m ! Christophe Lemaitre n'a pas hérité de la série la plus facile avec notamment Justin Gatlin, Churandy Martina et Marlon Devonsih.


Publié dans Daegu 2011

Partager cet article

Repost 0

10 bonnes raisons de suivre les championnats du monde d'athlétisme de Daegu !

Publié le par Demi-fondu74,

Les championnats du monde d'athlétisme est toujours l'un des évènements sportifs les plus attendus lors des années impaires. L'édition 2011 ne déroge pas à la règle et devrait tenir en haleine les passionnés d’athlé et le grand public ! Elle servira bien plus que d’un test grandeur nature à 11 mois des Jeux Olympiques de Londres. Nous vous proposons une sélection de 10 bonnes raisons pour suivre attentivement ces championnats du monde. Et surprise notre raison numéro 1 n'est pas la finale du 100 mètres hommes ! Découvrez notre sélection.

 


10 - Le javelot est toujours l’un des lancers phares lors des grands championnats et le concours féminin s’annonce palpitant avec trois athlètes à surveiller de très près ! La Tchèque Barbora Spotakova, l’Allemande Christina Obergfoll et la Russe Maria Abakumova se livreront à coup sûr un concours acharné où la recordwoman du monde et championne du monde de 2007 Barbora Spotakova devra s’employer pour renouer avec le titre mondial. (Finale du javelot femmes le vendredi 2/09 à 12h05)

 

9 - La Croate Blanka Vlasic, double championne du monde en titre, a connu une saison difficile à cause d’une blessure à sa jambe d’impulsion, sa jambe gauche. Blanka Vlasic qui n’était plus habituée à finir ses concours en deçà des 2 mètres, n’a pu faire mieux que 2m00 cette saison. La Russe Anna Chicherova première dauphine de Vlasic en 2007 et en 2009, a sauté cette année un impérial 2m07. Un duel qui promet ! (Finale du saut en hauteur femmes le samedi 3/09 à 12h00)

 

David Rudisha WR Berlin 2010

8 - Le 800 mètres en grand championnats est toujours une épreuve où rien n’est joué d’avance et la moindre erreur de placement peut coûter la victoire, même pour les coureurs les plus expérimentés ! Le Kenyan David Rudisha, recordman du monde en 1’41’’01 et invaincu depuis 23 courses, fait néanmoins figure d’immense favoris. Comme Abubaker Kaki, Rudisha n’avait pas passé le cap des demi-finales lors des mondiaux de Berlin et aura à cœur de remporter son premier titre majeur ! Saura-t-il l’emporter sans l’assistance de son lièvre attitré Sammy Tanguy ? (Finale du 800m hommes le mardi 30/08 à 14h00)

 

7 - La Russe Elena Isinbayeva a beaucoup manqué à la discipline, lors de sa pause en 2010 consécutif à son double échec aux mondiaux de Berlin et de Doha en salle (2010). La Tsarine a retrouvé cette saison son premier entraîneur, Evgeniy Trofimov, et a sauté à 4m76. Le concours de Daegu semble plus ouvert que jamais avec pas moins de 9 filles au delà des 4m70 cette saison ! Mission quasi impossible que de dégager le tiercé gagnant ! Léger avantage néanmoins pour l’américaine Jennifer Suhr, perchée à 4m91 cette saison. (Finale du saut à la perche femme le mard 30/08 à 12h05)

Elena Isinbayeva pole vault

6 - Yohann Diniz, tout récent recordman du monde du 50 000 mètres marche (sur piste), est l’une des meilleures chances de médailles pour la France. Avec son titre de champion d’Europe à Barcelone, le Rémois a su effacer son double échec des Jeux Olympiques de Pékin (abandon) et des mondiaux de Berlin (douzième). Yohann Diniz semble plus que jamais armé pour ramener une médaille comme à Osaka en 2007 ! En or cette fois-ci ? (50km marche homme le samedi 3/09 à 1h00)

 

5 - Renaud Lavillenie est le seul français en tête des bilans mondiaux à concourir à Daegu, en l’absence de Teddy Tamgho, blessé. Renaud Lavillenie, champion d’Europe à Barcelone, a réussi une très bonne saison en salle en sautant 6m03 aux championnats d’Europe à Bercy et à réussi 5m90 cette année en plein air, soit six centimètres de mieux que son dauphin au bilan, l’Américain Brad Walker. Mais attention à l’Australien Steven Hooker qui, malgré ses 5m60 cette saison, reste confiant en ses chances de conserver son titre mondial. Et si Romain Mesnil parvenait à monter sur le podium comme à Osaka et à Berlin ? (Finale du saut à la perche homme le lundi 29/08 à 12h25)

 

4 - Daegu devrait être le grand retour de Kenenisa Bekele ! L’Ethiopien n’a en effet plus recouru en compétition depuis 2010 suite à sa blessure au mollet. Le recordman du monde du 5 000 et du 10 000 mètres défendra ses titres acquis en 2009 sur les deux distances. Il pourrait même devenir champion du monde du 10 000m pour la cinquième fois consécutive ! Les deux courses seront très ouvertes et il faudra suivre tout particulièrement l’Anglais Mo Farah, champion d’Europe en titre et premier au bilan mondial sur les deux distances. Bernard Lagat, champion du monde 2007 sur 5 000m pourrait lui aussi tiré son épingle du jeu sur la plus courte des deux distances. A suivre également l’Ethiopien Imane Merga, champion du monde de cross-country en titre, à moins que ce soit’un Kenyan qui ne s’impose ? (Finale du 5000m homme le dimanche 4/09 à 12h40 et du 10 000m le dimanche 28/08 à 12h30)

 

3 - Sur le 3000m steeple, les français ne surprendront plus les kenyans comme ils l’avaient fait en 2008 et en 2009. Mahiedine Mekhissi et Bob Tahri ont acquis une dimension nouvelle depuis leur médaille olympique (pour Mahiedine) et mondiale (pour Bob) et le 3000m steeple devrait se résumer au match France-Kenya ! Le Kenyan Brimin Kipruto, auteur d’un fabuleux 7’53’’64 à Monaco début juillet échouant à un centième du record mondial de Saif Saaeed Shaheen, aura à cœur de monter sur la plus haute marche du podium comme il l’avait fait à Osaka et à Pékin. Assisterons-nous à une course rapide comme en 2009 ou à une course un peu plus tactique comme en 2008 ? Le suspense sera certainement entier tout au long des sept tours et demi, un feuilleton à l’heureux dénouement pour nos deux français ? (Finale du 3000m steeple hommes le jeudi 1/09 à 13h25)

 

2 - La superstar jamaïcaine Usain Bolt n’est pas dans une saison étincelante, avec de modestes 9’’88 et 19’’86 réalisés cette année. Le suspense aurait pu être fabuleux si Asafa Powell et Tyson Gay, en tête des bilans sur 100m n’avaient pas déclaré forfait pour Daegu ! Ajoutés aux contrôles positifs de Steve Mullings et de Mike Rodgers, il faut remonter à la cinquième place des bilans et Richard Thompson (9’’85 aux bilans cette année) pour trouver la tête de série du 100 mètres ! Dans ses conditions, Christophe Lemaitre, crédité d’un 9’’92 cette saison, pourrait créer la surprise sur la distance reine ! Mais c’est sur le 200 mètres que le français pourrait avoir le plus de chance s’il parvient à courir sous les 20 secondes, chrono que seuls les deux Jamaïcains Usain Bolt et Nickel Ashmeade ont réussi cette année. La Jamaïque et les Etats-Unis devraient se disputer le titre sur le relais 4x100m. Et si la France rééditait son exploit de 2005, où elle était montée sur la plus haute marche du podium ? (Finale du 100m hommes le dimanche 28/08 à 13h45, du 200m le samedi 3/09 à 14h20 et du 4x100m le dimanche 4/09 à 14h00)


allyson felix berlin 2009

1 - Et pour finir notre ultime raison se nomme Allyson Felix ! Pour ses foulées majestueuses et son sourire me direz-vous ? Et bien oui, mais pas que ! Allyson Felix a tout simplement rendez-vous avec l’histoire ! L’Américaine tente un pari un peu fou lors de ces championnats du monde : doubler 200 et 400 mètres ! Et si Allyson Felix, déjà l’athlète féminine la plus titrée aux championnats du monde avec six titres (3 sur 200m, 1 sur 4x100m et 2 sur 4x400m) réussi son pari, elle égalerait ses compatriotes Carl Lewis et Michael Johnson en terme de titres glanés lors de mondiaux. Sans compter les éventuels relais 4x100m et 4x400m auxquels elle pourrait prendre part ! La tache ne s’annonce pas gagner d’avance dans deux disciplines denses où elle occupe la quatrième (400m) et la cinquième place (200m) des engagées. Un challenge d’autant plus excitant ! (Finale du 200m femmes le vendredi 2/09 à 13h55, du 400m le lundi 29/08 à 14h05, du 4x100m le dimanche 4/09 à 13h35 et du 4x400m le samedi 3/09 à 13h40).

 

Et vous quelle est votre raison numéro 1 pour suivre ces championnats =) ?

Photos tirées de Flickr sous licence Creative Commons de André Zehetbauer (Rudisha et Isinbayeva) et Felipe Oliveira (Felix).

Publié dans Daegu 2011

Partager cet article

Repost 0

Et si les français créaient la surprise aux championnats du monde d'athlétisme de Daegu ?

Publié le par Demi-fondu74,

athletisme france soumaré lemaitre mekhissi

46 athlètes français porteront le maillot tricolore lors des championnats du monde d'athlétisme du 27 août au 4 septembre à Daegu en Corée du Sud. La fédération française d'athlétisme espère revenir de ce rendez-vous coréen avec trois médailles, comme elle l'avait fait en 2009 lors des mondiaux de Berlin grâce à Bob Tahri, Romain Mesnil et Renaud Lavillenie. Cet objectif parrait tout à fait réalisable. Retour sur les meilleures chances de médailles françaises.


Le seul français en tête des bilans mondiaux à concourir à Daegu est le perchiste Renaud Lavillenie (5m90) en l'absence de Teddy Tamgho, blessé. La perche française pourrait rééditer un double podium comme à Berlin, avec Romain Mesnil, car la discipline reste très ouverte ! Attention tout de même à l'australien Steven Hooker, seulement auteur d'un 5m60 cette saison, qui pourrait créer la surprise comme en 2009 où il revenait de blessure.


Le 3000m steeple est l'autre discipline phare pour les français où Mahiedine Mekhissi et Bob Tahri occupe respectivement la quatrième et cinquième place au bilan mondial derrière les trois kenyans Brimin Kipruto, Ezekiel Kemboi et Paul Kipsiele Koech. Ce dernier ne fera cependant pas partie de la sélection kenyane, ce qui pourrait faciliter la tache de nos deux français.

 

Yohann Diniz est également l'un des leaders de la délégation française puisque le français a acquis un nouveau statut en devenant ce printemps recordman du monde du 50 000 mètres marche, chez lui à Reims. Seul trois athlètes ont réalisé moins de 3h40 au 50 km et même si Yohann Diniz n'a pas fait de 50km sur route cette année, son expérience devrait lui permettre de réaliser un très beau coup en Corée.

 

Mais le charme de l'athlé c'est aussi et surtout les surprises ! Et bien que ces cinq français ont les meilleures chances de podium, d'autres français pourraient nous surprendre ! Tout le monde pense surement à Christophe Lemaitre qui aura un coup à jouer sur l'échiquier mondial après ses trois titres acquis aux championnats d'Europe de Barcelone. Christophe Lemaitre a en effet le septième temps des engagés sur le 100m et le neuvième sur 200m mais seulement deux athlètes, les jamaïcains Usain Bolt et Nickel Ashmeade, sont passé sous les 20 secondes sur 200m cette année. Un chrono que le français a surement dans les jambes !

 

Le relais 4x100 mètres français a également une chance à jouer. Les 38''11 réalisés en finale des championnats d'Europe de Barcelone les avait placé à la troisième place au bilan mondial. Même si Martial Mbandjock a du déclarer forfait, le relais français pourrait créer la surprise comme en 2005 où ils avaient remporté le titre mondial ! Avec les récents contrôles positifs du jamaïcain Steve Mullings et de l'américain Mike Rodgers, les deux équipes semblent affaiblies et devront faire attention à la disqualification sur tapis vert.

 

Les filles auront quant à elles du mal à obtenir leur première médaille mondiale depuis 2005, mais sait-on jamais ! Antoinette Nana Djimou à l'heptathlon semble la mieux placée avec sa sixième place au bilan mondial et Eloyse Lesueur pourrait créer la surprise à la longueur après ses trois podiums réalisés lors des meetings Diamond League cette année !

 

Allez les bleus, faîtes-nous rêver =) !


Pour ne rien manquer de ces championnats du monde coté français, retrouvez ci-dessous la liste des engagés ainsi que les horaires des épreuves auquelles ils participent. Retrouvez ici la liste des diffusions télévisions prévues sur France Télévision et Eurosport.


FEMMES

SB

PB

100m

MANG Veronique

84

Entente franconville cesame (I-F)

11''11

11''11

SOUMARE Myriam

86

Aa pays de france athle 95 (I-F)

11''17

11''17

200m

SOUMARE Myriam

86

Aa pays de france athle 95 (I-F)

23''10

22''32

10000m

DAUNAY Christelle

74

Sco ste-marguerite marseille (PRO)

31'44''84

31'44''84

100m Haies

BILLAUD Cindy

86

Us creteil (I-F)

12''93

12''93

GOMIS Sandra

83

Stade nantais ac (P-L)

12''93

12''93

Hauteur

MELFORT Melanie

82

Alsace nord athletisme (ALS)

1m95

1m97

Longueur

LESUEUR Eloyse

88

Saint denis emotion (I-F)

6m78

6m84

Marteau

FALZON Stephanie

83

Es bruges (AQU)

71m53

73m40

Heptathlon

NANA DJIMOU Ida Antoinette

85

Ca montreuil 93 (I-F)

6 409pts

6 409pts

4x100m

DISTEL Celine

87

Pays de colmar athletisme (ALS)

11''32

11''32

IKUESAN Ayodele

85

Ea chambery (R-A)

11''34

11''34

JACQUES-SEBASTIEN Lina

85

Us creteil (I-F)

11''59

11''30

LOUAMI Carima

79

Lille metropole athletisme (NPC)

11''28

11''28

MANG Veronique

84

Entente franconville cesame (I-F)

11''11

11''11

SOUMARE Myriam

86

Aa pays de france athle 95 (I-F)

11''17

11''17

4x400m

ANACHARSIS Phara

83

Lagardere paris racing (I-F)

52''80

51''87

DIARRA Elea mariama

90

Decines meyzieu athletisme (R-A)

53''01

53''01

GAYOT Marie

89

Amiens uc (PIC)

53''04

53''04

GUEI Floria

90

Lille metropole athletisme (NPC)

52''77

52''77

HURTIS Muriel

79

Thiais ac (I-F)

51''62

51''41

 

HOMMES

SB

PB

100m

LEMAITRE Christophe

90

As aix-les-bains (R-A)

9''92

9''92

VICAUT Jimmy

92

Lagardere paris racing (I-F)

10''07

10''07

200m

LEMAITRE Christophe

90

As aix-les-bains (R-A)

20''21

20''16

1500m

BAALA Mehdi

78

Lille metropole athletisme (NPC)

3'33''69

3'28''98

CARVALHO Florian

89

Us nemours st pierre athle (I-F)

3'33''60

3'33''60

KOWAL Yoann

87

E perigueux sarlat athle. (AQU)

3'33''75

3'33''75

110m Haies

BASCOU Dimitri

87

Lagardere paris racing (I-F)

13''37

13''37

3000m Steeple

MEKHISSI BENABBAD Mahiedine

85

Efs reims a. (CHA)

8'02''09

8'02''09

TAHRI Bouabdellah

78

Athletisme metz metropole (LOR)

8'05''72

8'01''18

ZOUAOUI DANDRIEUX Vincent

80

Lagardere paris racing (I-F)

8'17''84

8'14''74

Perche

CLAVIER Jerome

83

Athletic trois tours (CEN)

5m63

5m81

LAVILLENIE Renaud

86

Clermont athle. auvergne (AUV)

5m90

6m03

MESNIL Romain

77

Stade bordelais (AQU)

5m73

5m95

Longueur

SDIRI Salim

78

Lagardere paris racing (I-F)

8m27

8m42

Triple-saut

COMPAORE Benjamin

87

Strasbourg agglo. athle. (ALS)

17m29

17m29

Décathlon

BARRAS Romain

80

So calais (NPC)

8 117pt

8 453pt

50km Marche

DINIZ Yohann

78

Efs reims a. (CHA)

 

3h38'45

HOUSSAYE Cedric

79

Efs reims a. (CHA)

3h53'24

3h53'24

MOULINET Bertrand

87

Amiens uc (PIC)

3h50'49

3h50'49

4x100m

BIRON Emmanuel

88

Entente sud lyonnais (R-A)

10''29

10''29

LEMAITRE Christophe

90

As aix-les-bains (R-A)

9''92

9''92

LESOURD Yannick

88

Lagardere paris racing (I-F)

10''29

10''29

POGNON Ronald

82

Es montgeron (I-F)

10''32

9''99

TINMAR Teddy

87

Efs reims a. (CHA)

10''30

10''30

VICAUT Jimmy

92

Lagardere paris racing (I-F)

10''07

10''07

PESSONNEAUX Pierre-alexis

87

As aix-les-bains (R-A)

10"42

10"40 

4x400m

DECIMUS Yoann

87

Athle 91 (I-F)

46''04

46''04

FILLON Nicolas

86

Athletic jeunes bastia (COR)

46''16

46''16

FONSAT Yannick

88

Lagardere paris racing (I-F)

46''00

45''68

HANNE Mamoudou-elimane

88

Avia club issy-les-moulx (I-F)

46''41

46''21

VENEL Teddy

85

Lagardere paris racing (I-F)

45''69

45''54

 

SAMEDI 27 août (heure française, +7h en Corée)

SB

03:00

100m M

Déca

BARRAS Romain

8 117 pts

03:40

Perche M

Qualif A & B

LAVILLENIE Renaud

5m90

03:40

Perche M

Qualif A & B

CLAVIER Jerome

5m63

03:40

Perche M

Qualif A & B

MESNIL Romain

5m73

04:00

Longueur M

Décathlon

BARRAS Romain

8 117 pts

04:30

100m F

Série

SOUMARE Myriam

11''17

04:30

100m F

Série

MANG Veronique

11''11

05:50

Poids M

Décathlon

BARRAS Romain

8 117 pts

05:55

100m M

Série

VICAUT Jimmy

10''07

05:55

100m M

Série

LEMAITRE Christophe

9''92

13:00

Hauteur M

Décathlon

BARRAS Romain

8 117 pts

14:00

10000m F

Finale

DAUNAY Christelle

31'44''84

14:15

Longueur F

Qualif A & B

LESUEUR Eloyse

6m78

14:45

100m M

1/4 Finale

 

 

15:40

400m M

Décathlon

BARRAS Romain

8 117 pts

 

DIMANCHE 28 août (heure française, +7h en Corée)

SB

02:05

110m haies M

Décathlon

BARRAS Romain

8 117 pts

02:50

110m Haies M

Série

BASCOU Dimitri

13''37

03:00

Disque M

Décathlon

BARRAS Romain

8 117 pts

05:10

100m F

1/4 Finale

 

 

06:00

Perche M

Décathlon

BARRAS Romain

8 117 pts

09:30

Javelot M

Décathlon

BARRAS Romain

8 117 pts

11:15

Longueur F

Finale

 

 

11:30

100m M

1/2 Finale

 

 

13:45

100m M

Finale

 

 

13:15

1500m M

Décathlon

BARRAS Romain

8 117 pts

 

LUNDI 29 août (heure française, +7h en Corée)

SB

03:00

100m haies F

Heptathlon

NANA DJIMOU Ida antoinette

6 409 pts

03:40

3000m Steeple M

Série

ZOUAOUI DANDRIEUX Vincent

8'17''84

03:40

3000m Steeple M

Série

MEKHISSI BENABBAD Mahiedine

8'02''09

03:40

3000m Steeple M

Série

TAHRI Bouabdellah

8'05''72

04:00

Hauteur F

Heptathlon

NANA DJIMOU Ida antoinette

6 409 pts

12:00

110m Haies M

1/2 Finale

 

 

12:05

Poids F

Heptathlon

NANA DJIMOU Ida antoinette

6 409 pts

12:25

Perche M

Finale

 

 

12:30

100m F

1/2 Finale

 

 

13:35

200m F

Heptathlon

NANA DJIMOU Ida antoinette

6 409 pts

14:25

110m Haies M

Finale

 

 

14:45

100m F

Finale

 

 

 

MARDI 30 août (heure française, +7h en Corée)

SB

03:00

Longueur F

Heptathlon

NANA DJIMOU Ida antoinette

6 409 pts

04:20

1500m M

Série

KOWAL Yoann

3'33''75

04:20

1500m M

Série

BAALA Mehdi

3'33''69

04:20

1500m M

Série

CARVALHO Florian

3'33''60

04:40

Javelot F

Heptathlon

NANA DJIMOU Ida antoinette

6 409 pts

13:00

800m F

Heptathlon

NANA DJIMOU Ida antoinette

6 409 pts

 

JEUDI 1er septembre (heure française, +7h en Corée)

SB

03:45

Hauteur F

Qualif A & B

MELFORT Melanie

1m95

03:50

200m F

Série

SOUMARE Myriam

23''10

04:35

Longueur M

Qualif A & B

SDIRI Salim

8m27

05:30

4x400m M

Série

DECIMUS Yoann

46''04

FILLON Nicolas

46''16

FONSAT Yannick

46''00

HANNE Mamoudou-elimane

46''41

VENEL Teddy

45''69

12:25

200m F

1/2 Finale

 

 

12:55

1500m M

1/2 Finale

 

 

13:25

3000m Steeple M

Finale

 

 

 

VENDREDI 2 septembre (heure française, +7h en Corée)

SB

03:00

Marteau F

Qualif

FALZON Stephanie

71m53

03:20

100m Haies F

Série

GOMIS Sandra

12''93

03:20

100m Haies F

Série

BILLAUD Cindy

12''93

03:30

Triple-saut M

Qualif A & B

COMPAORE Benjamin

17m29

04:10

200m M

Série

LEMAITRE Christophe

20''21

05:10

4x400m F

Série

ANACHARSIS Phara

52''80

DIARRA Elea mariama

53''01

GAYOT Marie

53''04

GUEI Floria

52''77

HURTIS Muriel

51''62

12:20

Longueur M

Finale

 

 

12:55

200m M

1/2 Finale

 

 

13:55

200m F

Finale

 

 

14:15

4x400m M

Finale

 

 

 

SAMEDI 3 septembre (heure française, +7h en Corée)

SB

01:00

50km Marche M

Finale

HOUSSAYE Cedric

3h53'24

01:00

50km Marche M

Finale

DINIZ Yohann

 

01:00

50km Marche M

Finale

MOULINET Bertrand

3h50'49

12:00

Hauteur F

Finale

 

 

12:15

100m Haies F

1/2 Finale

 

 

13:15

1500m M

Finale

 

 

13:40

4x400m F

Finale

 

 

14:00

100m Haies F

Finale

 

 

14:20

200m M

Finale

 

 

 

DIMANCHE 4 septembre (heure française, +7h en Corée)

SB

11:30

4x100m F

Série

DISTEL Celine

11''32

IKUESAN Ayodele

11''34

JACQUES-SEBASTIEN Lina

11''59

LOUAMI Carima

11''28

MANG Veronique

11''11

SOUMARE Myriam

11''17

12:00

4x100m M

Série

BIRON Emmanuel

10''29

LEMAITRE Christophe

9''92

LESOURD Yannick

10''29

POGNON Ronald

10''32

TINMAR Teddy

10''30

VICAUT Jimmy

10''07

PESSONNEAUX Pierre-alexis

10"42

12:05

Triple-saut M

Finale

 

 

13:35

4x100m F

Finale

 

 

14:00

4x100m M

Finale

   

Et vous, quels sont vos pronostics pour le nombre de médailles françaises à Daegu ? Demi-fondu74 parie sur 4 médailles françaises ;)

Publié dans Daegu 2011

Partager cet article

Repost 0

Retransmission des championnats du monde d'athlétisme de Daegu à la télévision

Publié le par Demi-fondu74,

usain bolt camera straming athletisme

Les championnats du monde d'athlétisme de Daegu seront largement diffusé à la télévision française. Avec le décalage horaire avec la Corée du sud (+7h par rapport à l'heure française), les finales auront lieu en début d'après-midi et les qualification auront lieu dans la nuit, avis au plus courageux ;) Retrouvez ci-dessous les horaires de retransmissions prévues par France Télévision et Eurosport et cliquez ici pour voir les horaires auxquels auront lieu les épreuves que disputeront les français. La finale la plus attendues, celle du 100m, aura lieu le dimanche 28 août à 13h45. Programme complet (startlists et résultats en direct) sur le site officiel des championnats.


France Télévision :

  • Samedi 27 août
    France 3 : 1h55 à 6h30
    France 3 : 12h50 à 15h50
  • Dimanche 28 août
    France 3 : 1h55 à 6h30
    France 3 : 10h30 à 11h50
    France 2 : 11h50 à 12h50
    France 3 : 12h50 à 14h00
  • Lundi 29 août
    France 3 : 3h00 à 5h30
    France 2 : 11h35 à 12h55
    France 3 : 12h55 à 15h00
  • Mardi 30 août
    France 3 : 3h00 à 5h30
    France 2 : 11h35 à 12h55
    France 3 : 12h55 à 15h00
  • Jeudi 1er septembre
    France 2 : 3h00 à 6h25
    France 2 : 11h35 à 12h55
    France 3 : 12h55 à 13h50
    France 2 : 13h50 à 15h00
  • Vendredi 2 septembre
    France 2 : 3h00 à 6h25
    France 2 : 11h35 à 12h55
    France 3 : 12h55 à 13h50
    France 2 : 13h50 à 14h30
  • Samedi 3 septembre
    France 2 : 0h55 à 5h00
    France 2 : 11h30 à 12h50
    France 3 : 12h50 à 13h30
    France 2 : 13h30 à 14h30
  • Dimanche 4 septembre
    France 2 : 1h55 à 4h20
    France 3 : 11h00 à 11h50
    France 2 : 11h50 à 12h50
    France 3 : 12h50 à 13h30
    France 2 : 13h30 à 14h30

Eurosport :

  • Samedi 27 août
    2h00 à 7h00
    12h00 à 14h00
  • Dimanche 28 août
    2h00 à 8h30
    9h15 à 14h15
  • Lundi 29 août
    3h00 à 6h00
    11h45 à 15h00
  • Mardi 30 août
    11h45 à 15h00
  • Jeudi 1er septembre
    11h45 à 14h45
  • Vendredi 2 septembre
    11h45 à 14h45
  • Samedi 3 septembre
    11h45 à 14h45

Publié dans Daegu 2011

Partager cet article

Repost 0

Les minimas français pour les championnats du monde d'athlétisme de Daegu

Publié le par Demi-fondu74,

championnats du monde athlétisme 2011 daegu

 

Les championnats du monde d'athlétisme 2011 auront lieu du 27 août au 4 septembre, à Daegu en Corée du Sud. L'equipe de France aura à coeur de surfer sur les bons résultats obtenus aux championnats d'Europe de Barcelone !


Voici les minimas que la fédération française d'athlétisme a établi pour sélectionner les athlètes pour ces championnats du monde de Deagu. Pour être sélectionner, il faudra également satisfaire aux conditions listées ci-dessous (dispositions particulières pour le 10 000m, le marathon et la marche rappelées ici). Je vous rappele que chaque pays a le droit de sélectionner au maximum 3 athlètes par discipline (ou 4 pour le pays qui possède le champion du monde 2009 de la discipline dans ses rangs, ce qui n'est pas le cas de la France, puisqu'aucun français n'a été champion du monde à Berlin)

 

Extrait du site de la FFA :

Préambule : tout athlète, pour être sélectionnable, devra avoir réalisé les minimas FFA ci-dessous entre le 1er octobre 2010 et le 14 août 2011, dans la discipline pour laquelle il prétend à être sélectionné, lors d’épreuves à label national ou international.

Les 2 premiers de chaque discipline du championnat de France élite d’Albi (28 au 30 juillet) seront automatiquement sélectionnés.

Un troisième athlète pourra être sélectionné en tenant tout particulièrement compte du bilan de l’année 2011 arrêté au 14 août 2011 et des résultats des championnats de France élite d’Albi.

La sélection définitive sera prononcée et publiée par le comité de sélection le 15 août 2011.


Minima FFA
Hommes Epreuves Femmes
10''08 100m 11''18
20''38 200m 22''71
45''10 400m 51''20
1'45''20 800m 1'59''50
3'34''90 1500m 4'02''50
13'10''10 5000m 15'15''00
27'40''00 10000m 31'45''00
2h09'40'' Marathon 2h26'30''
8'19''20 3000m steeple 9'32'' 40
13''40 110-100m haies 12''85
49''10 400m haies 55''30
2m31 Hauteur 1m95
5m73 Perche 4m55
8m20 Longueur 6m75
17m20 Triple Saut 14m30
20m50 Poids 18m75
65m00 Disque 62m00
78m00 Marteau 71m50
82m00 Javelot 61m00
8200 pts Ep. Comb. 6150 pts
1h21'10'' 20 km marche 1h31'00''
3h54'00'' 50 km marche ---
4 à 10''20
et/ou minima 200 m
Relais 4x100m 4 à 11''25
et/ou minima 200 m
4 à 46''00 Relais 4x400m 4 à 52''00

 

Ces minima correspondent à la 16ème place au bilan mondial à 3 par nation arrêté au 16 juillet 2010. Le comité de sélection pourra procéder à un ajustement technique  au cas où la performance correspondant à la 16ème place au bilan mondial à trois par nation, arrêtée au 31 juillet 2011, différerait significativement de celle arrêtée au 16 juillet 2010. Les athlètes entrant dans les 16 premiers de ce bilan 2011 et n’ayant pas réalisé les minima FFA pourront être proposés à la sélection.

Les athlètes champions d’Europe individuels à Barcelone sont qualifiés d’office. Ils comptent dans le quota comme ayant réalisé les minima A de l’IAAF.


stade daegu athletisme

Le stade de Daegu (anciennement Daegu World Cup Stadium), d'une capacité de 66 422 places, avait accueilli la Coupe du monde 2002 de football et s'apprête à accueillir les championnats du monde d'athlétisme.

 

Voici la liste des 28 français ayant réalisé les minimas FFA au 30 juillet (au soir des championnats de France à Albi). En bleu foncé, les 18 français étant sûr d'être à Daegu après avoir finit premier ou second aux championnats de France à Albi.

 

HOMMES :

- 100 mètres : Christophe Lemaitre : 9''92 et Jimmy Vicaut : 10''07

- 200 mètres : Christophe Lemaitre : 20''21

- 1500 mètres : Florian Carvalho : 3'33''60, Yoann Kowal : 3'33''75, Mehdi Baala : 3'33''69, Mahiedine Mekhissi Benabbab : 3'33''86 (mais ne sera surement pas sélectionner sur cette distance)

- 110 mètres haies : Dimitri Bascou : 13''37 et Garfield Darrien : 13''37 (mais surement forfait pour Daegu à cause d'une blessure)

- 3 000 mètres steeple : Bouabdellah Tahri : 8'05''72, Mahiedine Mekhissi Benabbab : 8'02''09,(champion d'Europe à Barcelone), Nordine Gezzar : 8'12''25, Vincent Zouaoui Dandrieux : 8'17''84 et Mohamed Belabbas : 8'17''87 (mais ne sera pas sélectionner suite à sa quatrième place à Albi)

 - Perche : Renaud Lavillenie : 5,90 m (et champion d'Europe à Barcelone) Jérôme Clavier : 5m81 (en salle cet hiver) et Romain Mesnil : 5,73 m

- Triple Saut : Teddy Tamgho : 17,91 m (mais forfait pour Daegu suite à sa blessure à la cheville), Benjamin Compaoré : 17,29 m, 

- Décathlon : Romain Barras : grâce à son titre de champion d'Europe 2010 (8117 points cette année – minima à 8200 points)

- 50 km marche : Yohann Diniz grâce à son titre de champion d'Europe 2010 (et 3h35'27 cette année sur 50 000m marche), Bertrand Moulinet : 3h 50'47 et Cédric Houssaye : 3h 53'24


FEMMES :

- 100 mètres : Véronique Mang : 11''11 et Myriam Soumaré : 11''17

- 200 mètres : Myriam Soumaré (grâce à son titre de championne d'Europe à Barcelone)

- 10 000 mètres : Christelle Daunay : 31'44''84

- Marathon : Christelle Daunay : 2h24'22  (mais ne devrait courir que le 10 000 m)

- Hauteur : Mélanie Melfort : 1,95 m

- Longueur : Eloyse Lesueur : 6,78 m

- Marteau : Stéphanie Falzon : 71,53 m

- Heptathlon : Antoinette Nana Djimou Ida : 6409 points

Publié dans Daegu 2011

Partager cet article

Repost 0