Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Tour du monde de l'ultra-trail - Interview de Nicolaclusaz

Publié le par Demi-fondu74,

A l'occasion de notre article "Tour du monde de l'ultra-trail - dépaysement garanti !", nous avons demandé à un coureur qui connait très bien le milieu des trails, Nicolas Konyk, plus connu pour les internautes sous le nom de Nico LaClusaz, de répondre à quelques unes de nos questions sur l'engouement que connait le trail. Nicolas anime notamment le site web http://www.nico-laclusaz.com/ et publie l'excellent magazine mensuel en ligne Courir dans les 2 Savoie.


nicolaclusaz

Tout d’abord comment t’es venu l’idée d’essayer le trail, et qu’est ce qui te plais le plus dans cette discipline ?

Hello Romain, le fait de venir au trail vient surtout de mon lieu d’habitation, en effet j’habite en secteur montagneux et le plat est rare par ici. Comme je ne m’entraine qu’en chemin et sur les hauteurs j’ai décidé de tester le trail (tout en gardant quelques courses sur route pour la vitesse).

 

Quel est ton plus beau souvenir et ta pire galère lors d’un trail ?

Je n’ai fait que 2 trails, mon pire souvenir c’est assez simple j’ai fait Faverges il y a 5 ou 6 ans je crois et je faisais 10 kg de plus, j’ai terminé et je suis resté 1 heure couché dans l’herbe à l’arrivée incapable de bouger, je n’avais ni bu ni mangé pendant la course, dur apprentissage. Je n’ai pas encore de meilleur souvenir si ce n’est d’avoir fait le ravitailleur de Maud Giraud sur la dernière CCC, un superbe moment :) 


Dans notre dernier article nous évoquons les ultra-trails, comme la diagonale des fous, les templiers, l’UltraTrail du Mont-Blanc, ou encore des ultra dans des contrées lointaines. Qu’est ce que ces grands noms t’évoquent-ils ? Quelle course te fait le plus rêver ?

UTMB me fait rêver, pour une raison simple, le Mont Blanc, je vais y monter un jour (surement en courant) depuis que je suis tout petit j’adore cette montagne. Après effectivement on peut faire des courses style la diagonale, Templiers... Mais le vrai bonheur c’est de se dire un matin je pars courir 3 ou 4 h sans but précis juste pour se retrouver en montagne à 7h du matin tout seul, essayer de voir ou tu peux amener ton corps mais sans chrono ni classement et quand tu arrives à t’imprégner de cela pas besoin de retrouver ton nom sur un classement quelconque, mais ça c’est ma vision, uniquement la mienne.


On a tendance à dire que les champions de trails sont extrêmement humbles et ouverts. Toi qui a pu interviewer quelques unes des références sur la planète trail, comme Dawa Sherpa ou Kilian Jornet entre autres, peux-tu nous en dire plus sur ces champions ?

La personne que je côtoie le plus c’est Kilian Jornet, il est magique, il n’y a pas de mot dans le dico pour décrire le niveau de son humilité, avoir son palmarès et son niveau et rester aussi cool devrait encourager d’autres coureurs à s’en inspirer.


On voit des sites web et des magazines dédiés exclusivement aux trails, est-ce une discipline vraiment différente de l’athlétisme ? Comment expliques-tu cet engouement pour le trail ?

Question compliquée, le trail à mon idée c’est vraiment la liberté, quasi n’importe qui peut faire du trail avec une préparation, vous me direz sur les autres courses c’est pareil, c’est vrai, la seule chose que je déteste c’est d’entendre des traileurs  venir me dire que si tu n’as pas fait 4h à l’entrainement tu n’es pas un coureur, que ta préparation pour ton 10km c’est une course de mickey.

Il n’y a pas de différence entre le coureur de 800m, de 10km ou d’ultra, on est coureur à la base et c’est tout ce qui importe et ce quelque soit la distance, pour les magazines ils ont senti le bon créneau mais on arrive à une certaine saturation des articles mais la raison pour laquelle on trouve de plus en plus de pages « courses » avec les résultats et photos sur 5 pages et des interviews de coureurs de tous niveaux (là c’est intéressant).

Tout ce que je dis là ne sont que mes idées perso, à aucun moment le fait que je dise quelque chose est « parole du savoir », c’est une idée et donc pas forcément la vôtre et encore moins la science infuse.


Merci Nicolas ! Et à bientôt sur ton site et sur les courses ;)

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0

Un livre phénomène : Born to Run de Christopher McDougall

Publié le par Demi-fondu74,

Une fois n'est pas coutume nous allons vous parler d'un livre. Une livre sur la course à pied. Mais pas n'importe lequel. Le livre que nous allons vous faire découvrir est un retour aux sources de la course à pied. L'intérêt qu'on lui prête outre-Atlantique est considérable, il est devenu un véritable best-seller.

 

Ce livre c'est : « Born to Run » de Christopher McDougall.

Born to Run

 

Le point de départ du livre est l'avis de certains docteurs selon lesquels Christopher McDougall devrait arrêter la course à pied à cause de blessures à répétition. Coureur aux chronos modestes, il part alors à la recherche de la tribu Tarahumara dans le Copper Canyons dans le nord du Mexique. Cette tribu est parvenue a rester relativement préservée du monde extérieur et possède la caractéristique de courir chaque jour des distances incroyables... en sandales (ou huaraches comme on les appelle). Courir fait parti intégrante de leurs traditions et de leurs jeux.

 

Tout n'est pas facile pour les rencontrer, la région est aux mains des dangereux narco-trafiquants et l'auteur doit trouver le mystérieux Caballo Blanco, un américain reclus dans la vallée, pour pouvoir approcher les Tarahumaras...

Pour connaître un peu plus l'intrigue et lire les critiques de Culture Athle, c'est par ici...

 

Born to Run - Arnulfo Quimare and Scott JurekScott Jurek et Arnulfo Quimare, deux protagonistes du livre - Photo de Wolf Gang sur Flickr

Publié dans Découverte

Partager cet article

Repost 0

Tour du monde de l'ultra trail - dépaysement garanti !

Publié le par Demi-fondu74,

      Ces dernières années ont vu le développement des trails et courses en montagne qui attirent de plus en plus de monde. Outre le défi sportif, les adeptes des trails courent sur des parcours aux paysages magnifiques et l’engouement ne faiblit pas.

Bien loin des courses nature accessibles au plus grand nombre, nous allons vous faire découvrir quelques uns des trails les plus difficiles de la planètes, ou plutôt les ultra-trails comme on les appelle. Les concurrents qui arrivent au bout de ces épreuves surhumaines sont de véritables héros, que certains pensent fous pour se lancer de pareils défis. Voici quelques photos dans cet article, pour voir l'article complet, cliquer sur le Tour du monde de l'Ultra-Trail sur Culture Athle.


coureur bord de mer
photo de TomRaven sur Flickr


L’Ultra Trail du Mont-Blanc, l’UTMB pour les intimes, qui, avec pas moins de 9400m de dénivelé positif pour 166km, traverse les Alpes françaises, italiennes et suisses.

ultra trail du Mont-BlancUTMB - photo de Mako10 sur Flickr


La Diagonale des fous. Pour vous rendre compte de la magie de la Diagonale des fous, rien de mieux que de (re)visionner le splendide reportage d’intérieur sport (cliquez sur l'image)

Intérieur Sport - La diagonale des fous

 

 

Le Western States 100 en Californie, le Vermont 100 mile Endurance Run, le Wasatch 100 mile Endurance Run dans l’Utah et le Leadville Trail 100 dans le Colorado.

leadville 100 miles coloradoprofil du Leadville Trail 100 - photo de Thomas23 sur Flickr


La Badwater Ultramarathon, couru dans la Vallée de la Mort en Californie... Les températures frôlent les 50°C sur le bitume

badwater ultra marathon usa - death valleyLe Badwater Ultramarathon aux USA - photo de djfrantic sur Flickr

  

Le Comrades marathon est surement la course d’ultra-marathon encore courue de nos jours la plus ancienne de la planète. En 2010, on dénombre 85 éditions et plus de 300 000 arrivants cumulés… En Afrique du Sud, la course est télévisée sans interruption et est un évènement sportif majeur.

comrades marathonLe Comrades marathon en Afrique du sud

Publié dans Découverte

Partager cet article

Repost 0

La course de l'Escalade 2010 a tenu toutes ses promesses !

Publié le par Demi-fondu74,

Jusqu’au bout le suspense aura été présent pour savoir si la course de l’escalade aurait bel et bien lieu cette année. La trentaine de centimètres de neige recouvrant le tracé genevois aura finalement été balayé in extremis par le comité d’organisation de la course de l’escalade. Les 22’143 coureurs franchissant la ligne d’arrivée ont néanmoins pu bénéficier de bonnes conditions malgré le froid, grâce à un soleil radieux. Le passage pavé autour de la cathédrale Saint-Pierre a cependant été supprimé afin d’assurer la sécurité des coureurs, enlevant ainsi 150 mètres à chaque tour (6km900 pour les hommes et 4km500 pour les femmes). La fête populaire a été comme d’habitude au rendez-vous dans les rues de la vieille ville de Genève.

 

Le plateau de la course escaladélite était une nouvelle fois de très haute volée, grâce notamment aux relations privilégiées qu’entretiennent les organisateurs avec le manager irlandais Ricky Simms, agent d’un certain Usain Bolt et de quelques uns des meilleurs kenyans. Le suspense sportif aura été lui de courte durée dans les courses élites avec la victoire écrasante de la kenyane Linet Masai chez les femmes et du triplé kenyan chez les hommes.

 

course escalade 2010 genève neige

Linet Masai n’était pas à son premier coup d’essai, rappelez-vous la kenyane avait déjà remporté la course de l’escalade en 2007, devançant une certaine Maryam Jamal (championne du monde du 1500 mètres en 2007 et 2009) de… 34 secondes, excusez du peu ! Elle n’avait alors pas encore 18 ans… Entre temps, la jeune Linet Masai en a parcouru du chemin, devenant notamment vice-championne du monde de cross en 2009 et 2010 mais surtout en devenant championne du monde du 10 000 mètres à Berlin. L’issue de la course elite féminine était déjà scellée d’avance mais la surprise venait du podium de la française Aurélie Coulaud, première française à monter sur le podium depuis 1987. Linet Masai l’emporte donc avec 31 secondes d’avance sur Caroline Chepkwony, lauréate de l’édition 2006 et 2009. «Je suis heureuse, la course est belle et ce n'était pas trop glissant, sauf dans la descente» déclarait Linet Masai qui effectuait là sa dernière course avant de retourner au Kenya pour se préparer à défendre son titre sur 10 000 mètres aux prochains championnats du monde de Daegu (Corée du Sud) et pour peut-être monter sur la plus haute marche du podium aux prochains championnats du monde de cross qui auront lieu à Punta Umbria (Espagne).


course escalade 2010 escaladelite guillaume 

Dans la course escaladélite homme, un trio kenyan s’est très vite détaché à partir du second tour. Mike Kigen (record à 27’25 au 10km), lauréat en 2008, emmenait alors ce petit groupe composé également de Paul Kipkorir et Daniel Chebii. La quinzième victoire kenyane lors des dix-sept dernières éditions revient finalement au plus expérimenté, agé de 28 ans, Paul Kipkorir (en 19’26). Malgré le parcours exigeant (120 mètres de dénivelé positif), le vainqueur affiche tout de même une vitesse moyenne de 2’49 par kilomètre ! Il devance Mike Kigen de 8 secondes. Guillaume, qui courait pour la première fois en escaladélite, termine à une bonne trente-sixième place en 21’55 (3’11/km), deux semaines après sa quatrième place aux 10km d’Annemasse (en 33’10). Quant à Romain, il prend la 32ème place de la catégorie Homme 1 en 25'13. C'était pour nous deux notre douzième participation, sans interruption depuis 1999. La course de l'escalade est si particulière que notre série en cours n’est pas prête de s'arrêter...

 

course escalade 2010 romain

Retrouvez tous les résultats de l’édition 2010 ici et la vidéo de la course ici. Retrouvez également la présentation de la course de l'escalade que nous avions fait la semaine dernière.

Publié dans Résultats Courses

Partager cet article

Repost 0

Revivez la vie de Steve Prefontaine dans le prodigieux film Without Limits

Publié le par Demi-fondu74,

Il y a quelques mois, nous vous avions fait vivre l'histoire de Steve Prefontaine, véritable légende du demi-fond aux Etats-Unis. Deux films nous replongent dans l'univers de ce coureur très talentueux au destin tragique. Le premier fut Prefontaine, sorti en 1997 et le suivant fut Without Limits, sorti en 1998. Grâce à Youtube, nous vous proposons de regarder Without Limits, en version original, sous-titré en espagnol. Without Limits est en partie porté sur le rôle central de Bill Bowerman, l'entraîneur de Steve Prefontaine et co-fondateur de la marque de sport Nike. Le tempérament de ces deux hommes nous plonge littéralement dans cette histoire hors du commun. Assurément un des meilleurs films sur l'athlétisme, que nous vous recommandons vivement, paroles de demi-fondeurs ;)


Retrouvez ci-dessous le trailer de Without Limits (en qualité moyenne), puis le film (en très bonne qualité). Le film est en fait découpé en 12 parties, il suffit de se rendre sur la page Youtube et de cliquer ensuite sur la partie 2, puis 3, et ainsi de suite, pour visionner le film en entier. Bon film =)


Publié dans Découverte

Partager cet article

Repost 0

One studying year in Birmingham, UK : the beginning

Publié le par Demi-fondu74,

Ces dernières années, on a vu beaucoup d’athlètes de tous niveaux tenter leur chance aux Etats-Unis pour étudier, et découvrir de nouvelles méthodes d’entrainement. Si vous souhaitez apprendre l’anglais, étudier dans une bonne université tout en bénéficiant de superbes conditions d’entraînement, vous n’êtes peut-être pas obligé de traverser l’Atlantique. Pourquoi ne pas tenter l’aventure outre-manche, en Grande-Bretagne ?


piste university of birminghamThe 8-lane track on the campus of the University of Birmingham


Je vais donc essayer de vous donner envie de venir découvrir un pays à forte tradition athlétique. Et si par chance vous êtes demi-fondeurs, ne cherchez plus, c’est vraiment le pays du middle distance comme on dit ici.


Pour moi l’aventure a débuté mi-septembre, quand je suis arrivé à Birmingham, pour une année d’étude au sein de la Business School de la réputée University of Birmingham. Si dans mon introduction je fais le parallèle avec les Etats-Unis, n’allez surtout pas confondre le Birmingham des Etats-Unis, lieu de naissance de Carl Lewis et le Birmingham du Royaume-Uni, lieu de fondation du groupe de rock Led Zepellin. Ne confondez pas non plus Birmingham et Buckingham, palace de la reine d’Angleterre à Londres.


Pour vous donner une idée, Birmingham est la seconde ville du Royaume-Uni, située au centre de l’Angleterre. Et une chose est frappante dès votre arrivée. La ville a un nombre impressionnant de parcs et d’arbres, ce qui est quand même moins dépaysant pour un haut-savoyard d’être un peu entouré de verdure. Birmingham est la ville d’Europe avec les plus grands nombres de canaux dépassant même Venise (peut-être pas aussi romantique il faut avouer). Parcs, canaux… Idéal pour courir… C’est d’ailleurs pourquoi en arrivant j’ai pu apercevoir un grand nombre de joggeurs un peu partout.

piste university of birmingham b

Mais ce n’est pas tout, au-delà des parcours en nature, Birmingham possède de belles pistes d’athlétisme pour les mordus de fractionnés, ou autres entraînements sur piste. Je ne vais pas vous parler du club des Birchfield Harriers qui envoie à chaque jeux olympiques depuis 1908 au moins un athlète, mais j’y reviendrai sûrement dans un prochain article. En revanche, je vais vous parler de la piste sur le campus universitaire de l’University of Birmingham sur laquelle j’ai la chance de pouvoir m’entraîner. La piste a de longues lignes droites (avec une fin de virage au 100m alors que beaucoup sont en fin de virage aux 80m), le revêtement est de bonne qualité et on a une vue sur la grosse horloge de l’université appelée « Old Joe » (100 mètres de haut, plus haute que Big Ben) qui nous rappelle que sur la piste, notre premier adversaire est le chrono. Les conditions d’entraînement sur le campus ne doivent pas être trop mauvaises puisque pour les Jeux de Londres 2012, les délégations américaines et jamaïcaine établiront leurs quartiers dans l’ultime préparation d’avant-Jeux… Usain Bolt fait d’ailleurs déjà l’objet d’affiches où on le voit sur la piste pointant de son signe fétiche le sommet de « Old Joe ».usain bolt birmingham

 

Le groupe d’entraînement universitaire ne connaît pas d’égal en France, avec de nombreux très bon coureurs. Par exemple l’an passé il y avait 15 coureurs sous le 1’55 au 800m et autant sous les 3’55 au 1500m. Sans parler des cross où les équipes féminines et masculines se retrouvent chaque année sur le podium des championnats universitaires de Grande-Bretagne. Les cross sont d’ailleurs la différence la plus flagrante avec la France. Ici, il est possible de courir quasiment chaque week-end un cross, du mois de septembre jusqu’au mois de mars, d’où un véritable engouement pour le cross country. La notion d’équipe est souvent primordiale dans ces cross et il existe même des ligues avec plusieurs manches pour désigner les meilleures équipes.


C’est donc vers le cross country que je me suis tourné pour participer à ma première compétition outre-manche, en l’occurrence les Manchester Relays le 9 octobre 2010. Soleil au rendez-vous, terrain roulant sur des terraines de football et distance pas trop longue pour moi, ça ne pouvait mieux commencer. Pas moins de neuf équipes de Birmingham chez les hommes étaient présentes pour se passer le témoin pour 6 boucles de 2,1 miles (environ 3,4km car 1 mile = 1,609km). En prenant le départ, avec un léger mal aux mollets, je boucle mon tour en 12’03 pour lancer mon équipe en 19ème position. Nous finirons 15ème sur 46 équipes. Les deux premières équipes masculines sont de mon université et les filles s’accaparent même les trois premières places.

canal birminghamPath along the canal. Who said it's always raining in the UK ?


                Pour vous convaincre une dernière fois de l’engouement pour l’athlétisme ici, je peux prendre l’exemple des rayons consacrés au sport dans les librairies. On trouve des multitudes de livres sur des champions (Bannister a la côte, premier homme sous les 4 minutes au mile), des romans sur la course à pied, des livres sur l’entraînement,… et malheureusement disponibles uniquement en anglais. Guillaume est en train de lire « The Perfect Distance » relatant la confrontation Coe-Ovett qui a passionné -le mot est faible- toute l’Angleterre dans les 80. Quant à moi, je lis « Born to Run », un des best-sellers sur la course à pied qui raconte l’histoire d’une tribu nord-américaine encore préservée du monde extérieur, qui parcourt des centaines de kilomètres par jours en courant et pour qui la course est une vrai manière de vivre. Ces lectures feront sûrement l’objet de futurs articles…


                Pour terminer, je ne peux résister à l’envie de vous raconter ce qu’il m’ai arrivé il y a quelques jours lorsque je suis parti pour un footing long à la découverte de nouveaux parcs au sud de l’université. Alors que le plaisir de fouler les chemins recouverts de feuilles aux couleurs automnales me faisait oublier le chrono, je décidais tout de même de rentrer chez moi pour terminer mon tour d’une heure, une heure dix. C’est alors qu’avec la nuit tombant plus tôt avec le changement d’heure, je me suis complètement perdu dans des rues qui se ressemblent tant dans l’obscurité… pour terminer mon footing en deux heures. Pas très malin, le semi-marathon de Birmingham c’était 10 jours auparavant ;-)

                                                                                                      Romain, from Birmingham

Publié dans Découverte

Partager cet article

Repost 0

Bilan de la saison athlétique 2010, ce que l'on doit retenir !

Publié le par Demi-fondu74,

 L’athlétisme français a retrouvé des couleurs cet été sur la piste de Barcelone lors des championnats d’Europe, on peut même dire qu’il a brillé de mille éclats ! Christophe Lemaitre et sa bande ont même réussi à réconcilier le public français avec l’athlétisme et a (re)démontré les valeurs de ce sport. L’athlétisme mondial n’a pas été en reste malgré l’absence de championnats mondiaux, avec le nouveau roi du 800 mètres David Rudisha ou encore le hurdleur David Oliver tout proche du record mondial de Dayron Robles. Retour sur cette saison riche en émotions…


chrisophe lemaitre 200 mètres barcelone

 

Le public français a découvert cet été un nouveau champion en la personne du jeune Christophe Lemaitre, tout juste 20 printemps. Rappelez-vous en ce début de saison, tout le monde lui promettait qu’il deviendrait le premier blanc sous les 10 secondes au 100 mètres. Son entourage et les passionnés d’athlétisme étaient alors persuadés que le jeune aixois rejoindrait son compatriote Ronald Pognon, seul français sous cette barrière mythique car Christophe avait un potentiel hors norme en catégorie jeune (champion du monde junior du 200m en 2008 et champion d’Europe junior du 100m notamment). Et ce fut chose faite dès les championnats de France Elite à Valence le 9 juillet dernier :  9’’98, synonyme de nouveau record de France. Mais ce coup de maître en appelait un autre, la piste de Barcelone en tremble encore ! Le sprinteur français allait enchainer les titres en terre catalane, celui du 100 mètres fut acquis avec une facilité déconcertante alors que celui du 200 mètres il est allé le chercher au fond de ses tripes pour coiffer sur le fil le britannique Christian Malcolm. La victoire du 4x100 mètres avec ses copains Jimmy Vicaut, Pierre-Alexis Pessonneaux et Martial Mbandjock parachevait alors ce coup de génie historique. Pour couronner sa saison, à Riéti, il améliora de nouveau son propre record de France pour le porter à 9’’97, ce qui le place à la onzième place aux bilans mondiaux de l’année. Le tout nouvel athlète européen de l'année sera t’il sur le podium des prochains championnats du monde qui se dérouleront à Daegu (Corée du Sud) du 27 août au 4 septembre 2011 ?

Rien n’est moins sûr puisque ça s’agite aussi sur le 100 mètres de l’autre côté de l’Atlantique ! Cinq américains et cinq jamaïcains trustent le top 10 et les deux meilleurs, l’américain Tyson Gay et le jamaïcain Nesta Carter, culminent même à 9’’78. Juste après, Asafa Powell et Usain Bolt se retrouvent en 9’’82, mais la star de l’athlétisme Usain Bolt n’a pas pu défendre réellement ses chances cette saison puisqu’il a du stopper sa saison le 10 août à cause d’une blessure au dos. Quelques jours plus tôt, il avait été défait par Tyson Gay mettant fin à une hégémonie de deux ans de la foudre jamaïcaine. Le 100 mètres sera à coup sûr le feuilleton le plus suivi de l’année 2011…

 

david rudisha 800 mètres


On le sait, les records sont éphémères mais le record mondial du roi Wilson Kipketer (1’41’’11) semblait intouchable pour de longues années encore. Mais l’ascension du jeune kenyan David Rudisha en a décidé autrement. Fin 2009, on l’avait quitté à Riéti sur un prometteur 1’42’’01, et dès le début de saison 2010 (le 10 juillet à Heusden-Zolder) il entre dans le cercle très fermé des coureurs en 1’41, parmi Sebastian Coe, Joaquim Cruz et Wilson Kipketer. Il fera même mieux puisqu’il détrôna le roi Wilson fin août à Berlin : 1'41''09 avant de frapper de nouveau à Riéti :  1’41’’01  ! Sera t’il le premier homme sous les 1’41 ?

L’équipe de France d’athlétisme a retrouvé des couleurs cet été aux championnats d’Europe grâce à un vent de fraicheur qui a soufflé à Barcelone. On aime surtout cette image d’athlètes qui gagnent tout en s’éclatant ! On retiendra notamment la victoire surprise de la pétillante Myriam Soumaré sur 200 mètres (médaillée d'argent avec le relais et de bronze sur 100m également), la victoire du relais 4x100 mètres masculin, le premier titre européen de Renaud Lavillenie à la perche et de Romain Barras au décathlon, le doublé de Mahiedine Mekhissi et de Bob Tahri sur 3000 mètres steeple grâce à une magnifique course d’équipe, ou encore la victoire de Yohann Diniz au 50km marche. Au final ce sera pas moins de 18 médailles remportées par la France, un record  ! Seul petite déception, la troisième place de Teddy Tamgho au triple saut mais son début de saison nous laissait envisager mieux, puisqu’il était devenu le troisième performeur de tous les temps avec un triple saut à 17 mètres 98, peu de temps après son record du monde en salle établit à 17 mètres 90.

 

athletisme france soumaré lemaitre mekhissi

 

Enfin d’autres performances sont passées un peu plus inaperçu mais elles méritent d’être soulignées. L’américain David Oliver est ainsi devenu le troisième performeur de l’histoire sur 110 mètres Haies grâce à ses 12’’89 réalisés à Paris. Seul Dayron Robles (12’’87 en 2008) et Liu Xiang (12’’88 en 2006) avaient fait mieux avant lui, dans un style totalement différent, plus en finesse alors que David Oliver pourrait faire pâlir plus d’un bodybuilder.

La Diamond League a fait son apparition cette année à travers 14 meetings, pour résumer le principe, toutes les épreuves olympiques sont représentées (excepté le marteau et les relais) et celui qui marque le plus de points dans la série de meetings remporte le trophée de sa discipline (4 points pour une victoire, 2 pour une seconde place et 1 pour une troisième place). Ainsi Alyson Felix a prouvé de nouveau sa polyvalence en remportant la Diamond League à la fois sur 200 et 400 mètres, et l’on peut noter les victoires de Tyson Gay sur 100 mètres, de Jeremy Wariner sur 400 mètres (en partie grâce au contrôle positif de Lashawn Meritt), de Renaud Lavillenie à la perche et deTeddy Tamgho au triple saut ou encore de Blanka Vlasic à la hauteur.

Enfin pour être complet, je vous disais justement que la Diamond League présentait toutes les épreuves excepté le marteau. Pourtant chez les filles, un nouveau record du monde a été établit par la polonaise championne du monde en titre, à savoir, Anita Wlodarczyk qui détrône la russe Tatiana Lisenko (77 mètres 96 contre 77 mètres 80).

 

110m haies robles oliver

 

L’année 2011 s’annonce tout aussi palpitante et l’on se pose déjà des milliers de questions en vu des championnats du monde de Daegu ! L'été sera chaud je vous l'annonce ! Qui sera sacré sur le 100 mètres, qui s’annonce plus ouvert que jamais ? Peut-on envisager Christophe Lemaitre sur le podium mondial ? La foudre Usain Bolt redeviendra t’il le roi du sprint ? David Rudisha réussira t’il a devenir champion du monde, après sa déconvenue des mondiaux de Berlin ? David Oliver prendra t'il l'avantage sur Dayron Robles (photo ci-dessus) ? Les français réussiront t’il en Corée du Sud à surfer sur la vague de Barcelone (bien que Daegu ne soit pas au bord de la mer ^^) ? Rappelons qu’en 2009 à Berlin, seuls Bob Tahri, Renaud Lavillenie et Romain Mesnil avaient été médaillés. Teddy Tamgho atterira t'il au delà des 18 mètres ? Un doublé français au steeple est-il envisageable ? ... J’en suis sûr les passionnés d’athlétisme en salivent déjà !

Publié dans News internationales

Partager cet article

Repost 0

Nos blogs et sites favoris

Publié le par Demi-fondu74,

Voici nos blogs partenaires, que nous vous conseillons de visiter : 

 

nico-laclusaz

Site de Nicolaclusaz, toutes les news athlétiques dans les 2 Savoie principalement :

 http://www.courir7374.fr/

home_nordnet_scharlet
Site de Sylvain Charlet, véritable encyclopédie sur l'histoire de l'athlétisme et de l'olympisme :
radioparilly
Blog de RadioParilly, toutes les infos athlétiques lyonnaises 
respectsport
Blog de Respect Sport, suivez toute l'actualité sportive dans la Sarthe :

demi-fondof63

 

Blog d'Alexandre Chaptal sur l'athlétisme :
coursensavoie
Forum Courir en Pays de Savoie : http://coursensavoie.1fr1.net/index.htm

 

Nous vous recommandons également les liens suivant, dont une partie sont des sites en anglais (n'hésitez pas à les regarder ils sont supers !) :
 
 

athled.net

Le forum Athled est le forum référence en France sur l'athlé, avec des interventions de qualités sur tous les sujets athlétiques : http://www.athled.net/
 spikes
Spikes est l'un des meilleurs sites britanniques sur l'athlé, qui édite également un magazine mensuel : http://www.spikesmag.com/
 worldkeepsrunning
Site anglophone sur l'athlé : http://www.worldkeepsrunning.org/
trackandfieldnews

TrackandfieldNew est un magazine américain qui tiens également un site sur l'actualité athlétique :

http://www.trackandfieldnews.com/

 insideathletics
InsideAthletics est un site australien, qui parle de l'athlé mondial et qui met en ligne un magazine gratuit sur l'athlé australien : http://www.insideathletics.com.au/
 letsrunLet'sRun est un site américain qui couvre principalement les actualités athlétiques américaines et qui tient un forum : http://www.letsrun.com/
 theviewfromthefinishline
Un des meilleurs blogs anglophones sur l'athlé : http://theviewfromthefinishline.blogspot.com/
 

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0

Championnats de France Interclubs Jeunes 2010 - Annecy

Publié le par Demi-fondu74,

Un mois après le Décanation, le Parc des Sports d'Annecy accueillait de nouveau une compétition d'athlétisme : les championnats de France Interclubs Jeunes. C'est l'Entente Sud Lyonnais chez les cadettes, le Lille Métropole Athlétisme chez les cadets, l'AS Aix-les-Bains chez les juniors-espoirs féminines et l'Entente Athlétique de Grenoble chez les juniors-espoirs masculins qui l'emportent dans leur catégorie. Et le titre chez ces derniers a été plus que disputé puisque l'Entente Franconville Cesame n'est relégué qu'à 2 points du titre (sur plus de 16 000 au total) ! 2 points, cela représente 1 centième au 100 mètres, moins de deux dixièmes sur 1500 mètres ou encore 1 centimètre à la longueur, c'est dire si cela a été serré ! Et jusqu'au bout l'AS Aix-les-Bains pouvait prétendre également au titre puisque Grenoble n'avait que 70 points d'avance au final. Mais l'AS Aix-les-Bains perpétue sa tradition de podium, et donc de formation, puisque cette troisième place constitue son vingtième podium chez les juniors-espoirs masculin en 24 ans (9 en or, 5 en argent et 6 en bronze) ! Coté individuel, on notera les 20''80 de Christophe Lemaitre au 200 mètres malgré la pluie et le froid. Retrouvez les résultats de l'équipe aixoise ci-dessous.


Résultats Équipes | Championnats de France Interclubs Juniors-Espoirs M
1 16 366 pt ENTENTE ATHLETIQUE GRENOBLE AL
2 16 364 pt ENTENTE FRANCONVILLE CESAME VA
3 16 296 pt AS AIX-LES-BAINS *
4 13 885 pt DIJON UC*
5 13 026 pt AC ROCHE-SUR-YON *
6 12 861 pt ENA ANGERS*
7 12 498 pt EA ST QUENTIN EN YVELINES
8 12 448 pt ATHLETIC VOSGES ENTENTE CLUBS*
9 12 276 pt COQUELICOT 42
10 12 009 pt ANNECY HAUTE SAVOIE A. *
11 11 861 pt ENTENTE SUD LYONNAIS*
12 10 521 pt DOUBS SUD ATHLETISME*

 

VAN TILBEURGH Thibaut ES/M     100m 2 11''05 (+0,0) 905
LEMAITRE Christophe ES/M     200m 1 20''80 (+0.0) 1108
TISGRA Fabrice JU/M     400m 4 50''51 851
MELLET Jeremie ES/M     800m 5 1'59''57 779
CHABERT Clement ES/M     1 500m 9 4'15''40 682
ADAM Guillaume ES/M     3 000m 2 8'48''86 792
PERRUISSET Florent JU/M     110m Haies (99) 3 15''33 (+0.0) 895
FERRIERE Charles Edouard ES/M     400m Haies (91) 4 59''35 762
PERONNIER Thomas JU/M     3000m Steeple (91) 9 10'31''74 689
PERRUISSET Florent JU/M     Hauteur 6 1m85 727
WOLF Mathias ES/M     Perche 2 4m40 789
AIFA Ryan ES/M     Longueur 1 6m99 (+0.7) 915
LE DU Mickael ES/M     Triple Saut 5 13m61 (+0.0) 787
GOTTELAND Romain ES/M     Poids (7 Kg) 1 15m27 836
GOTTELAND Romain ES/M     Disque (2.0 Kg) 2 44m90 766
LE BOURHIS Pierre JU/M     Marteau (6 Kg) 1 51m65 733
BURDIN Vincent ES/M     Javelot (800 G) 3 57m12 739
    4 X 100m 1 42''16 931
    4 X 400m 3 3'27''00 791
KISHI Anthony ES/M     5 000m Marche 2 25'03''34 819

 

france interclubs jeunes annecy 2010 3000m

 

france interclubs jeunes annecy 2010 3000m guillaume

 

Pour ma part, je courais de nouveau le 3000 mètres, en continuité avec le travail de foncier. Le départ fut plutôt lent avec un passage en 1'14 au premier 400m puis en 3'02 au 1000m mais cela eu au moins le mérite de ne pas me fatigué trop tôt. Le second kilomètre fut plus rapide en 2'54 et je bénéficiais de la foulée d'Abdel El Hajjami dans la quête d'un bon chrono. A un tour de l'arrivé, le junior du Doubs parvenait à me distancer, suivi du grenoblois Thomas Godfroy, mais je réussis néanmoins à me ressaisir à 250 mètres de l'arrivée. Dernier kilomètre en 2'52''5, le chrono final est de 8'48''86, l'objectif de moins de 8'50 était donc réussi.

 

 3000m / ESM | M | Finale 1 | Chr : E
1 8'43''35 EL HAJJAMI Abdel
Doubs Sud Athletisme* 025 JUM/92 821
2 8'48''86 ADAM Guillaume
As Aix-les-bains * 073 ESM/90 792
3 8'51''37 GODFROY Thomas
Entente Athletique Grenoble 038 ESM/88 780
4 9'00''62 BELIVEAU Victor
Ac Roche-sur-yon * 085 JUM/91 733
5 9'09''58 ALEXANDRE Nicolas
Ena Angers* 049 JUM/91 690
6 9'09''75 THIRIET Julien
Athletic Vosges Entente Clubs 088 ESM/89 689
7 9'12''84 ZAHER Nordine
Coquelicot 42 042 ESM/90 675
8 9'14''31 SIMON Maxime
Entente Franconville Cesame 095 ESM/90 668
9 9'18''86 VAILLANT Geoffrey
Annecy Haute Savoie A. * 074 ESM/90 647
10 9'20''71 PAPILLIE Ludovic
Entente Sud Lyonnais* 069 JUM/91 638
11 9'24''27 CROTET Jeremy
Dijon Uc* 021 JUM/91 622
12 9'31''11 DULAC Geoffrey
Ea St Quentin En Yvelines 078 JUM/91 592

 

Retrouvez l'ensemble des résultats ici et le compte-rendu de l'AS Aix-les-Bains ici.


Publié dans Résultats Piste

Partager cet article

Repost 0

Championnats de France de relais - Parilly 2010

Publié le par Demi-fondu74,

Ces samedi 16 et dimanche 17 octobre 2010, les championnats de France de relais se sont déroulés au stade de Parilly à Lyon (Vénissieux pour être plus précis). Pas moins de trois champions d'Europe de Barcelone étaient présents, à savoir Christophe Lemaitre et Pierre-Alexis Pessoneaux dans le 4x100m et 4x200m d'Aix-les-Bains ainsi que Renaud Lavillenie à la perche pour Clermont Athlétisme.


Ce fut pour moi un week-end tout particulier, et ce pour plusieurs raisons...

Comme certains le savent déjà, je suis depuis un mois à Birmingham (et non Buckingham^^) pour étudier durant une année à l'University of Birmingham. Je reviendrai d'ailleurs dans un article à venir sur les conditions d'entraînement et la culture athlétique à Birmingham...

Ces France m'ont donc permis de revenir à la maison et de revoir la famille mais surtout de courir pour mon nouveau club qu'est l'Athlé Saint-Julien 74. Ma mutation à Saint-Julien s'est faîte un peu par hasard au détour d'un diner début septembre chez Mickaël Moroni, coéquipier de Guillaume à l'Ancilevienne et capitaine d'équipe de la section élites à l'ASJ74. Au delà des avantages vestimentaires, c'est surtout la perspective sportive qui m'a séduite et notamment ce relais 4x800m. J'ai en plus été vraiment bien accueilli au club.

france relais 4x800m ASJ74 Romain b

 

Et je peux dire que cette première course s'est plutôt bien passée. Première course sous le maillot bleu et jaune : record du club et qualification en finale...  En séries, Mathieu Bursik prenait le départ pour lancer le relais et passer le témoin à Mickaël Moroni qui parvint à remonter une place. A mon tour de remonter également une place pour lancer Yann Senjaric, auteur d'une superbe remontée dans la dernière ligne droite, pour s'emparer de la 3e place directement qualificative, dans le même temps que la 2e équipe. 8'00''07, nouveau record du club, et si proche des 8 minutes...  

france relais 4x800m ASJ74

 

Le samedi avait déjà été froid mais le dimanche, en plus du froid (environ 7 degrés), un vent fort s'en est mêlé. Le chrono devenait accessoire mais nous pensions pouvoir grignoter une ou deux places avec ces conditions frileuses. Ce n'est quand même pas le froid qui va faire peur aux haut-savoyards ! Notre ordre de départ restait identique. Mathieu réussi à garder le contact, Mickaël parvint à améliorer son chrono des séries, je creusa l'écart avec nos deux poursuivants et Yann paracheva le travail en conservant la 6ème place. Car il fallait bien reconnaître que devant nous ça allait trop vite pour pouvoir aller chercher une place supplémentaire... qui allait quand même nous revenir suite au déclassement des premiers, le CA Balma qui avait largement dominé la course, à cause d'une partie du règlement qui stipule qu'un junior ne peut courir le 4x1500m et le 4x800m.

 

Nous voilà donc 5ème du relais 4x800m, en 8'08''18, qui au vu des conditions du dimanche valent bien un 8'00. Je retiendrai de ce week-end une superbe 5ème place des France de 4x800m, à vrai dire un peu inattendue, une première sous le maillot de l'ASJ74 qui ne pouvait mieux se passer, avec une équipe qui s'est vraiment bien battue, et plus personnellement un vrai bonheur de recourir un championnat de France après la saison blanche que j'ai connue.

Week-end fatiguant avec deux demi-journées d'avion, deux fois le décalage horaire, plus deux 800 mètres, mais c'est ça aussi le plaisir de la course à pied ! Merci aux supporters !


Romain

france relais 4x800m ASJ74 Romain

 

 4 X 800m /TCM | Finale 1 | Chr : E
dq règle 2203.4.4
1 7'45''12 ANTONY ATHLETISME 92
  1-MORICE Vincent/SEM,2-CRUZ Guillaume/ESM,3-RIVIERE Tancrede/ESM,4-HAMOUMRAOUI Abdelghani/SEM
2 7'45''43 ENTENTE ATHLETIQUE GRENOBLE AL
  1-ROBAIRE Maxime/ESM,2-AKBACHE Mounir/SEM,3-POCZEKAJLO Vincent/SEM,4-PETITPREZ Antoine/SEM
3 7'46''18 ASPTT NANCY *
  1-MEYER Alexandre/ESM,2-ACHERKI Mounir/SEM,3-JUNG Timothee/ESM,4-GOBILLARD Kevin/SEM
4 7'46''47 DECINES MEYZIEU ATHLETISME *
  1-MESSAH Sofiane/JUM,2-GASCHET Matvei/SEM,3-SOLEILHAC Nicolas/ESM,4-WILLEMS Quentin/SEM
5 8'08''18 ATHLE ST JULIEN 74
  1-BURSIK Mathieu/SEM,2-MORONI Mickael/SEM,3-ADAM Romain/ESM,4-SENJARIC Yann/ESM
6 8'09''61 ENTENTE DES MAUGES
 

1-FIEVRE Charly/JUM,2-CHAUVIRE Benjamin/JUM,3-BONDU Francois/ESM,4-SUBILEAU Florian/ESM

7 8'19''79 EA ST QUENTIN EN YVELINES
  1-PETITJEAN Nicolas/ESM,2-LEVACQUE Jeffrey/CAM,3-TARDY Bastien/SEM,4-PANEL Brice/SEM
- DQ CA BALMA
  1-GAMEL Sebastien/SEM,2-GOSSE David/JUM,3-EVRARD Clement/SEM,4-CASSE Martin/ESM

 

 4 X 800m /TCM | Série 2 | Chr : E
rectificatif l'athlète Belegraili Abderrahim non licencié
1 7'59''70Q DECINES MEYZIEU ATHLETISME *
  1-MESSAH Sofiane/JUM,2-GASCHET Matvei/SEM,3-SOLEILHAC Nicolas/ESM,4-WILLEMS Quentin/SEM
2 8'00''07Q ASPTT NANCY *
  1-LALLEMANT Quentin/JUM,2-GOBILLARD Kevin/SEM,3-JUNG Timothee/ESM,4-ACHERKI Mounir/SEM,5-MEYER Alexandre/ESM
2 8'00''07Q ATHLE ST JULIEN 74
  1-BURSIK Mathieu/SEM,2-MORONI Mickael/SEM,3-ADAM Romain/ESM,4-SENJARIC Yann/ESM
4 8'00''36q

ANTONY ATHLETISME 92

  1-CORNAY Nathan/JUM,2-HAMOUMRAOUI Abdelghani/SEM,3-MORICE Vincent/SEM,4-CRUZ Guillaume/ESM,5-RIVIERE Tancrede/ESM
5 8'08''00 ATHLETIC CLUB TASSIN
  1-MACHTELINCK Etienne/ESM,2-MOTTIN Benoit/JUM,3-JUVE Vincent/SEM,4-BERT Romain/SEM,5-PRE Alexandre/CAM
6 8'13''21 DYNAMIC AULNAY CLUB
  1-GONCALVES Francois/JUM,2-LACHEREST Sebastien/SEM,3-GOITINO Antoine/ESM,4-AIT CHRAOU Abdeljalil/SEM
7 8'21''10 AS CARCASSONNE
  1-BOUKEBAL Amin/ESM,2-JULIEN Ludovic/ESM,3-SAHEL Nordin/ESM,4-DELEPINE Robin/ESM
8 8'23''06 LYON ATHLETISME*
  1-ZENGAL Sami/SEM,2-MARECHET Geoffrey/SEM,3-MARECHET Lucas/JUM,4-SERRANO Alexandre/JUM
- DQ ELAN CHEVILLY-LARUE

 

france relais 4x800m ASJ74 finale

De gauche à droite : Yann, Romain, Mathieu et Mickaël... Merci les gars !

 

Quatre équipes ont représentées les couleurs de l'ASJ74, sur les quatre relais de demi-fond. Sur 4x1500m, Djmaila Benguèche, Corinne Roy, Patricia Farget et Aurélie Coulaud décrochent la médaille d'or en 19'29''75 suite au déclassement de Décines Meyzieux Athlétisme à cause d'un défaut de licence. Sur la même distance, les hommes terminent à la dixième place en 17'43''03 avec Sébastien Denef, Vincent Juge, Christophe Hallouin et Nicolas Bouvier. L'équipe féminine du 4x800m, composée de Linda Cizaire, Amandine Dahl, Maryline Rossi et Dominique Pozzo, ne parvint pas à se hisser en finale. Toutes ces performances sous l'oeil de Gérard Brouard qui a encore fait tout son possible pour que les équipes puissent donner le meilleur d'elles-même.

 

Tous les résultats de ces championnats de France ici.

Les photos de Michel des équipes 4x800m masculines et féminines de l'ASJ74 ici.

Publié dans Résultats Piste

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>