Tout le Léman en ébullition pour le meeting Athletissima de Lausanne

Publié le par Demi-fondu74,

Nous avons écrit l'article suivant pour le magasine en ligne "Courir dans les 2 Savoie" du mois de Mai, spécial piste. Chaque mois, ce magasine met à l'honneur principalement les courses et les coureurs des 2 Savoie (ou de Rhône-Alpes) et donne des conseils en matière d'entrainement et de nutrition. Retrouvez l'inégralité de ces excellents magasines ici.


 

 Un meeting d’athlétisme est une symphonie jouée par un orchestre d’athlètes hors du commun. Le meeting Athletissima de Lausanne a lieu la plupart du temps en juin ou en juillet et fait parti des chefs d’œuvre de l’athlétisme. La partition jouée est toujours exceptionnelle ! Lorsque Nico nous a proposé de participer au magasine du mois de mai spécial piste, nous avons tout de suite pensé écrire un article sur ce meeting de Lausanne pour vous donner envie de venir assister à ce meeting d’athlétisme qui rassemble chaque année les tout meilleurs athlètes mondiaux. Je vous assure c’est beaucoup mieux qu’à la télé ;)

Coureurs des deux Savoie, réservez d’ors et déjà votre date du jeudi 30 juin 2011 pour prendre part à cette fête de l’athlétisme depuis les tribunes lausannoises. Ce n’est quand même pas tous les jours que nous avons Usain Bolt ou David Rudisha a porté de main ! Situé à 70km d’Annemasse ou à 100km d’Annecy, la capitale olympique sera vous ravir le temps d’une journée au bord du lac Léman, en famille ou entre amis !


Un rêve de gamin

meeting Herculis Monaco 2002 - 1000mQuoi de mieux que de fouler la piste avant d'acclamer les champions ;)


Le premier meeting international d’athlétisme auquel nous avons assisté n’est pas celui de Lausanne mais celui de Monaco : le meeting Herculis. Que de souvenirs ! Nous avions alors 12 ans et le cru 2002 du meeting Herculis fut surement l’un des meilleurs de la décennie ! Et comme à son habitude, la présentation des athlètes fut grandiose, avec le tour de stade des têtes d’affiche dans les voitures de collection de la famille princière. Le spectacle pouvait commencé ! Assis aux premières loges dans la ligne droite opposée, nous assistions à l’envol du « Goéland » Jonathan Edwards dans le Stade Louis II, en compagnie de Christian Olsson. Et les courses furent toutes plus belles les unes que les autres avec des 100 mètres de folie avec Marion Jones et Maurice Greene, les deux superstars américaines ! Et que dire du duel entre Felix Sanchez et Stéphane Diagana qui aura tenu le stade en halène jusqu’au bout des 10 haies du 400 mètres haies. L’aisance des recordmen du monde Wilson Kipketer et Hicham El Guerrouj respectivement sur 800 et 1500 mètres aura naturellement ravi les deux jeunes demi-fondeurs que nous étions, d’autant plus que l’après-midi, nous avions eu le privilège avec une centaine d’autres athlètes de courir les traditionnels 1000 mètres qui se déroulaient le jour même du meeting. Nous retiendrons encore les victoires d’Ana Guevara (400m), de Zulia Calatayud (800m), de Gabriela Szabo (3000m), de Brahim Boulami (3000m steeple), de Svetlana Feofanova (perche) ou encore la victoire de Gail Devers (100m haies). Le meeting d’Herculis aura plus que jamais bien porté son nom avec ces 12 vainqueurs herculéens.


La découverte de Lausanne


Forts de ces souvenirs monégasques, nous assistions pour la première fois au fameux meeting Athletissima de Lausanne en 2004. Tout comme le meeting Herculis qui organisait des 1000 mètres l’après-midi en guise d’amuse bouche, le meeting Athletissima réservait lui aussi une surprise de taille : un entrainement avec les champions la veille du meeting. Quelle bonheur que de voir Romain Mesnil, Felix Sanchez ou encore Maria Mutola ! Quel entraineur d’un jour allions alors nous choisir ? Après quelques hésitations, nous suivions la championne du 800 mètres originaire du Mozambique, qui a accumulé 18 saisons consécutives sous les 2 minutes de 1991 à 2008 ! Après quelques éducatifs et exercices avec des cônes sous les ordres de la championne, nous partions pour deux tours de piste du stade Olympique de la Pontaise en sa compagnie. C’était alors notre premier 800 mètres, et sans le savoir le premier d’une longue série… L’enthousiasme communicatif de ces champions ne pouvait que nous donner envie d’aller les encourager le lendemain.

Athletissima Lausanne - entrainement jeunes Maria MutolaSéance d'entrainement avec la championne du 800m Maria Mutola


Et là encore, nous assistions à des courses de folie ! Christine Arron remporta aisément le 100 mètres, au contraire d’Hicham El Guerrouj vainqueur du 1500m pour seulement deux centièmes. Allen Johnson et Félix Sanchez maitrisèrent leurs 10 obstacles à merveille, respectivement sur 110 et 400 mètres haies. Un petit jeune faisait une apparition remarquée, un certain Asafa Powell qui remportait le 100m en 10 secondes tout juste. Assis dans le premier virage, nous avions également une place privilégiée pour assister au concours du saut en hauteur féminin où la jeune croate de 20 ans Blanka Vlasic prenait son envol. Et enfin la russe Tatiana Lebedeva devenait la troisième meilleure performeuse mondiale de l’histoire du triple saut avec une marque à 15,33m. Quant à notre coach de la veille Maria Mutola, nous pensions au vue de ses lignes droites effectuées à la suite de l’entrainement des jeunes qu’elle allait illuminer tout le stade de la Pontaise. Et ce fut bel est bien le cas, la mozambicaine se faisait néanmoins battre de justesse par la russe Svetlana Cherkasova.


Un meeting de légende


Le meeting Athletissima de Lausanne nous a toujours ravi de part le plateau réuni et la forme que présente les athlètes pour ce meeting. La capitale olympique a toujours su attirer les meilleurs athlètes de la planète grâce à son directeur Jacky Delapierre, très apprécié dans le monde de l’athlétisme. La simple lecture des records du stade en est la meilleure preuve ! Asafa Powell, Usain Bolt, Michael Johnson, Wilson Kipketer, Daniel Komen, Liu Xiang, Edwin Moses, Javier Sotomayor, Ivan Pedroso, Virgilius Alekna, Jan Zelezny, Marion Jones, Merlene Ottey, Marie-José Pérec, Gail Devers, Maria Mutola, Kajsa Bergqvist, Yelena Isinbayeva, Heike Drechsler, Tatiana Lebedeva ou encore Osleidys Menendes. Et si certains noms ne vous disent rien, sachez que tous ces athlètes nommés sont dans le top5 de l’histoire de leur discipline (excepté Maria Mutola huitième). Pour tester vos connaissances athlétiques, saurez-vous me dire lesquels sont toujours recordman (ou recordwoman) du monde (réponse à la fin J ) ? Vous êtes toujours indécis quant à votre venue au meeting Athletissima ? Attention nous avons encore plus d’une flèche à notre arc ;)

Kenenisa Bekele Athletissima LausanneKenenisa Bekele encore dans le peloton avant de s'envoler vers la victoire


Le stade de la Pontaise, théâtre de trois records du monde


Le stade de la Pontaise a vécu trois moments privilégiés ! Trois records du monde ! Le premier, peut-être le plus prestigieux, celui du 100 mètres avec l’américain Leroy Burrell. C’était en 1994 et Burrell n’était pas à son coup d’essai puisqu’en 1991, il avait déjà battu ce même record à New York (9’’90). Après un départ plutôt moyen, Leroy Burrell améliore le record du monde de Carl Lewis d’un petit centième pour le porter à 9’’85. La légende du stade de la Pontaise pouvait commencer ! Onze années plus tard (en 2005), c’est au tour de la Tsarine Yelena Isinbayeva d’améliorer un record du monde, en l’occurrence celui de la perche qui lui appartenait déjà pour le porter de 4m92 à 4m93. Onze jours plus tard, ce record sera de nouveau améliorer par la Tsarine à Madrid (4m95). Enfin l’ultime record du monde à Lausanne fut l’œuvre du chinois Liu Xiang sur 110 mètres Haies dans la course la plus rapide de l’histoire de la discipline ! C’est bien simple, au matin du 11 juillet 2006, le record du monde était à 12’’91 co-détenu par Colin Jackson et Liu Xiang. Et au soir du 11 juillet, deux hommes étaient passés en dessous de cette marque de référence. L’américain Dominique Arnold second en 12’’90 pouvait s’en mordre les doigts, après avoir cédé face à Liu Xiang vainqueur en 12’’88 ! Et tout va très vite dans cette discipline exigeante ! Ladji Doucouré, champion du monde en titre, n’a pu véritablement défendre ses chances en tapant fortement deux de ses haies et le quatrième de la course, le cubain Dayron Robles, alors âgé de 19 ans, jouera des tours à ce record du monde, deux années plus tard à Ostrava pour l’améliorer d’un centième en 12’’87.


Un meeting révélateur de talents


Il faut bien le reconnaître le meeting de Lausanne est un meeting « révélateur de talents », Jacky Delapierre n’hésitant pas à laisser sa chance à de jeunes athlètes, à l’image de Robles, Vlasic, Powell ou encore Xiang, déjà recordman du monde à Lausanne, en catégorie junior. C’est d’ailleurs pour cette raison que ces athlètes jurent fidélité au meeting afin de les remercier de cette chance accordée. En 2009, alors que des trombes d’eau s’abattaient sur la piste de la Pontaise, un jeune coureur, auréolé d’un titre de champion du monde junior, se présente au couloir 8 du 200 mètres. Christophe Lemaitre fait ses débuts en grands meetings face à Usain Bolt et Lashawn Merritt, excusez du peu ! Nous n’étions pas beaucoup dans le stade à faire attention au jeune aixois, Boltmania oblige, mais ses trois titres européens de Barcelone risquent d’inverser la tendance ! Et ce d’autant plus que les supporters français font souvent le déplacement en nombre pour encourager les athlètes tricolores. La star jamaïcaine Usain Bolt est en fait un habitué des lieux, se rendant sur les bords du Léman chaque année depuis 2006, quand je vous disais qu’Athletissima était un meeting révélateur de talents… Ayant assistés à tous les Athletissima depuis 2004 (excepté en 2007), il faut bien reconnaître que la ferveur populaire a pris un pas de plus depuis que la superstar jamaïcaine est devenue triple champion olympique ! Le stade Olympique et ses 15 000 places affichent toujours complets !

Usain Bolt Athletissima Lausanne 2009 - 200mUsain Bolt, habitué du meeting Athletissima, défie Lashawn Merritt


Un programme 2011 alléchant


Pour ceux qui ont assisté au Décanation à Annecy, vous l’aurez bien compris le spectacle proposé à Lausanne est nullement comparable, réunissant les tous meilleurs athlètes de la planète. Chaque année nous sommes d’ailleurs toujours autant fascinés par la vitesse des sprinteurs lors des 100, 200 et 400 mètres, et par les courses de demi-fond toujours très rapides ! Si bien que nous nous mettons à rêver de se hisser un jour dans ces pelotons de tête... David Rudisha l’année dernière remportait le 800 mètres de Lausanne avant de devenir recordman du monde un mois plus tard. Et pour cette édition 2011 qui aura lieu le jeudi 30 juin, le double tour de piste sera de nouveau programmé. Tout comme le 100 mètres, et Christophe Lemaitre a déjà coché cette date dans son programme de courses avant les mondiaux de Daegu ! Nul doute qu’Usain Bolt sera lui aussi de la partie, n’ayant pas manqué un seul rendez-vous lausannois depuis 2006. En 2005, le français Ronald Pognon avait remporté le 100 mètres avec un nouveau record de France à la clé (en 9’’99), et ce serait merveilleux si Christophe pouvait rééditer cet exploit ! Seront notamment aussi au programme le saut en hauteur femme et le triple saut homme, avec potentiellement Blanka Vlasic et Teddy Tamgho.


 

Une proximité avec les athlètes

 

  Ce que nous apprécions également avec ce meeting, c’est la proximité du stade d’échauffement avec le stade Olympique et l’on peut apercevoir les athlètes s’échauffer ou effectuer leur tour de récupération. C’est donc l’occasion rêvée de rencontrer les athlètes, de leur faire signer des autographes ou encore de prendre une photo en leur compagnie. Et c’est comme ça que Romain a eu la chance d’être pris en photo avec Bernard Lagat après sa course, et l’on a en mémoire une image nous avait marqué, celle de Yuriy Borzakovski qui avait vraiment du mal à récupérer après son 800 mètres. Des photos avec des athlètes, nous en avions pris également lors de l’entrainement des jeunes, avec Maria Mutola, Felix Sanchez et Romain Mesnil. Alors si vos enfants rêvent d’une photo avec Christophe Lemaitre ou avec Usain Bolt, ils auront peut-être la chance d’en obtenir une lors de cette édition 2011 ;)

Athletissima Lausanne - Bernard Lagat & RomainPhoto collector pour Romain en compagnie de Bernard Lagat


Et pour une journée de rêves…


Et pour passer une journée inoubliable, rien de tel que de passer la journée au bord du lac Léman et de faire un détour au musée olympique qui expose les plus belles pièces du CIO. Médailles olympiques, matériel appartenant aux athlètes et expositions temporaires seront ravir les amateurs de sport. Et pour clôturer le meeting, un feu d’artifice couronne la soirée et vous replonge dans vos rêves athlétiques… en attendant l’édition suivante d’Athlétissima.

statue Emil Zatopek Musee olympique LausanneEmil Zatopek court sur le chemin du musée olympique


Rendez-vous donc au stade de la Pontaise le jeudi 30 juin 2011 dès 19h pour encourager les athlètes et vivre un moment intense ! Petits et grands seront à coup sûr ravis de cette journée, et vous aurez peut-être la chance de voir un quatrième record planétaire s’établir dans la capitale olympique... Et pour vos enfants, n’oubliez pas le mardi 28 juin l’entrainement des jeunes qui j’en suis sûr en fera rêver plus d’un ;) Plus d’infos (info pratiques, horaires, listes des engagés, billetterie…) sur http://www.athletissima.ch/


Guillaume et Romain

 

Et pour finir, voici la réponse à notre petite devinette :

Parmi la liste des athlètes recordman du stade de la Pontaise, nous avons 8 détenteurs d’un record du monde en extérieur : Usain Bolt est recordman du monde du 100, 200 et 4x100m, Asafa Powell du 4x100m, Michael Johnson du 400m, Daniel Komen du 3000m, Edwin Moses du 400m haies, Javier Sotomayor de la hauteur, Jan Zelezny du javelot, Yelena Isinbayeva de la perche. A noter que Wilson Kipketer (800m), Liu Xiang (110m haies), Haike Drechsler (longueur) et Osleidys Menendes (javelot) détenaient un record planétaire mais se ne sont depuis plus sur les tablettes. On peut également rajouter que Wilson Kipketer, Merlene Ottey, Maria Mutola, Heike Drechsler, Tatiana Lebedeva et Kajsa Bergqvist détiennent un record du monde en salle. Ce qui fait au total seize recordmen du monde (actuels ou anciens) inscrits dans les records du stade lausannois !

Publié dans Athletissima Lausanne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article