Résumé des championnats du monde de Daegu par demi-journée

Publié le par Demi-fondu74,

championnats du monde athlétisme 2011 daeguVous avez raté une matinée ou une soirée des championnats du monde de Daegu et vous souhaitez prendre connaissance des points forts de la journée, pas de problèmes nous sommes là pour une session de rattrapage ! Retrouvez sur cette article tous les podiums et résultats marquants par demi-journée et bien évidemment les résultats de tous les français. Tous les points forts attendus lors ces mondiaux ici et le programme des retransmissions TV ici. Bon championnats d'athlé à tous !

Faire un résumé de chaque session nous a pris finalement plus de temps que prévu, nous vous proposons donc une sélection des points forts de ces championnats que vous retrouverez ici. Retrouvez tout de même les résumés des quatre premières journées de ces championnats.

Tous les résultats officiels et les starlists sur le site officiel des championnats ici.

 

Mardi 30 août (session de la nuit) : 

 

- Grand favoris de ces championnats, David Rudisha a assuré son statut et décroche son premier titre mondial ! Le Kenyan remporte le 800 mètres en véritable patron, menant la course de bout en bout (passage en 51''33 au 400m), même si le suspense était encore intact à l'entrée de la dernière ligne droite ! Abubaker Kaki finit second et l'inusable Yuriy Borzakovskiy, champion olympique en 2004, complètent le podium.

Toutes les vidéos des 800m à Daegu ici.

- On savait l’issue du concours féminin du saut à la perche très incertaine et ce fut bel et bien le cas ! Les douze filles présentes en finale passent 4m55, excepté la Russe Elena Isinbayeva qui réserve son entrée pour 4m65, barre qu’elle réussira du premier essai. Mais les choses se corsent pour la Tsarine qui reste en échec à 4m75 (une seule tentative) puis à 4m80 (ses deux tentatives restantes). Elle ne sera que 6ème. 4m75 ne pose en revanche pas de problème à sa compatriote Svetlana Feofanova, hauteur qui lui permet de remporter la médaille de bronze, ce qui est sa neuvième médaille mondiale (indoor inclus). La Brésilienne Fabiana Murer remporte le concours à 4m85 devant l’Allemande Martina Strutz (4m80), toutes deux ayant signé un nouveau record personnel.

- Beau suspense sur le 400m masculin ! Le junior Kirani James, né en 1992, devient le neuvième athlète à devenir champion du monde senior après avoir remporté les mondiaux cadets et juniors. Il l'emporte de justesse, en 44''60, devant LaShawn Merritt (44''63) pourtant grand favoris. Le Belge Kevin Borlée est médaillé de bronze (44''90) pas loin devant son frère jumeau Jonathan, 5e (45''07). S'interpose le Jamaïcain Jermaine Gonzales (44''99).

- Quelques minutes auparavant Tatyana Chernova devenait la huitième athlète à devenir championne du monde senior après l’avoir été en catégorie cadet et junior. La Russe gagne l’heptathlon avec 6880 points. Même si sa concurrente directe Jessica Ennis la bat sur la dernière épreuve, le 800m, elle garde une longueur d’avance sur la Britannique, seconde avec 6751 points. L’Europe truste les 8 premières places chez les femmes. Notons la septième place de la Française Antoinette Nana Djimou (6309 points), diminuée par une blessure à la cuisse.

- L’Allemand Robert Harting conserve son titre de champion du monde du lancer du disque acquis à Berlin en 2009. Avec 68,97m il devance le champion olympique en titre Gerd Kanter (66,95m) et l’Iranian Ehsan Hadadi (66,08m). L’inoxydable Virgilius Alekna, 39 ans, est 6ème avec 64,09m.

- Le 3000m steeple a vu une course d’une rare intensité. On attendait la Kényane Milcah Chemos Cheywa, vainqueur de 5 meetings Diamond League en 2011. Elle ne sera que 3ème (9’17’’16). La Russe Yuliya Zaripova l’emporte en 9’07’’03 devant la Tunisienne Habiba Ghribi (9’11’’97) et devient la quatrième meilleure performeuse de l’histoire du 3000m steeple !

 

Mardi 30 août (session de la nuit) : 

- En série du 1500m masculin, Yoann Kowal se qualifie grâce à sa troisième place en 3’39’’33. Quant à Mehdi Baala, il chute dans la dernière ligne droite à cause d'un contact avec un athlète vénézuélien alors qu’il semblait pouvoir faire partie des six premières places qualificatives. Suite à une réclamation Mehdi Baala est requalifié pour les demi-finales avec un temps de 4’13’’10. Malheureusement Florian Carvalho ne sera pas le troisième français qualifié, en terminant dernier de sa course suite à un virus contracté en Corée et lui causant de la fièvre.

- Les séries du 5000m féminin qualifient les trois Ethiopiennes Defar, Ejigu et G.Dibaba ainsi que les quatre Kényanes Cherono, Kibet, Masai et Cheruiyot en finale. C’est Meseret Defar qui signe le meilleur temps des séries en 15’16’’46.

 

Lundi 29 août (session de l'après-midi) :

Renaud Lavillenie rapporte la première médaille à l'Équipe de France avec une médaille de bronze (5,85m) à la perche, comme en 2009 à Berlin. Pourtant son concours avait bien débuté avec les barres à 5,65m et 5,75m franchies avec une facilité déconcertante. Un saut à 5,85m lui assure une troisième place. Alors que le Polonais Pawel Wojciechowski saute 5,90m au deuxième essai, le Cubain Lazaro Borges franchit cette même barre au troisième essai en améliorant son record de 15cm. Renaud Lavillenie n’a alors plus le choix et doit franchir cette même barre. Dommage le Français n’y parviendra pas. C’est donc Pawel Wojciechowski qui l’emporte devant Lazaro Borges et Renaud Lavillenie. Romain Mesnil échoue à 5,65m et ne franchit aucune barre.

- Scénario à rebondissements sur le 110m haies. Le cubain Dayron Robles part fort mais voit revenir dans le couloir à côté de lui le chinois Liu Xiang ! Ce dernier semble même pouvoir le dépasser à la 8ème haie. Mais sur les deux dernières barrières, Robles touche le bras de Liu (de manière non intentionnelle) qui rétrograde en troisième position. Robles gagne en 13’’14 devant l’américain Jason Richardson (13’’16) et Liu (13’’27). Cependant, le jury disqualifie Robles à cause du double contact avec Liu qui a eu lieu dans le couloir du chinois. Richardson devient champion du monde et le Britannique Andrew Turner prend le bronze. Cette décision a fait quelques remous, les contacts en 110m haies étant relativement fréquent. Dans le clan cubain, Javier Sotomayor la juge « injuste ».

Allyson Felix ne réussira pas son défi de remporter le doublé 200-400m. Elle est au coude à coude avec la Botzwanaise Amantle Montsho jusqu'au bout du 400m mais s'incline d'un rien. Montsho gagne en 49''56 contre 49''59 pour Felix, chronos synonymes de record personnels pour les deux athlètes !

- L’américaine Carmelita Jeter devient championne du monde du 100m dans le temps canon de 10’’90. Et encore, un vent défavorable de 1,4m/s lui faisait face. Elle devance Veronica Campbell-Brown (10’’97) et Kelly-Ann Baptiste (10’’98). Les Françaises Myriam Soumaré (11’’47) et Véronique Mang (11’’44) n'avait pu franchir le cap des demi-finales sur 100m.

- La néo-zélandaise Valérie Adams devient championne du monde du lancer du poids pour la troisième fois consécutive. A son dernier essai elle lance même son poids à 21,24m, record continental d’Océanie !

- Oscar Pistorius ne sera pas en finale du 400m. Premier champion paralympique qualifié à des Mondiaux avec les valides, il termine dernier de sa demi-finale en 46’’19.  «C'est un rêve qui est devenu réalité. Il y a eu énormément d'années de travail et beaucoup de soutien. Sans ça, les performances que vous avez vu ces dernières années n'auraient pas eu lieu. J'ai été très heureux de cette opportunité. J'ai appris beaucoup et je suis sûr que je vais être capable d'utiliser cette expérience pour mes prochaines courses.» Ca passe en revanche pour LaShawn Merritt, meilleur temps des demi-finales en 44''75.

 

 

Lundi 29 août (session de la nuit) :

- Les trois français présents à Daegu sur 3000m steeple, à savoir Bob Tahri, Mahedine Mekhissi et Vincent Zouaoui Dandrieux, se sont qualifiés pour la finale. Mekhissi termine deuxième de sa série en 8’23’’71 derrière l’Ougandais Jacob Araptany en 8’18’’57. Bob Tahri et Vincent Zouaoui acquièrent leurs repêchages au temps, avec respectivement 8’13’’22 et 8’23’’79. Seul le Kenya a fait mieux avec quatre représentants qualifiés pour la finale avec le champion du monde en titre Ezekiel Kemboi, Brimin Kiprop Kipruto, Abraham Chirchir et Richard Mateelong.
Finale jeudi à 13h25. De bonnes chances de médailles côté français !

- Au 400m haies, ça passe sans encombre pour tous les favoris. Les Sud-africains L.J. Van Zyl et Cornel Fredericks, le Britannique David Greene, les Américains Jeshua Anderson, Kerron Clement, Angelo Taylor etBershawn Jackson passent le cap des séries.

- L’heptathlon a débuté ce matin. Après deux épreuves l’Américaine Hyleas Foutain mène avec 2228 points devant la Britannique Jessica Ennis, 2187 points. La Française Antoinette Nana Djimou se trouve septième avec 2069 points.

- Au disque masculin, le meilleur performance mondiale de l’année Zoltan Kövago passe à la trappe aux qualifications avec un jet de seulement 62,12m. La finale garde néanmoins toutes son attrait avec la bataille entre le Polonais Piotr Malachowski (65,48m en qualif), l’Allemand Robert Harting (64,93m) et les deux légendes Virgilius Alekna (64,21m) et Gerd Kanter (63,50m).

 

Dimanche 28 août (session de l'après-midi) :

 

Que de surprises lors de cette journée !

- La finale du 100 mètres aura été le théâtre de la plus grosse surprise des mondiaux ! Le Jamaïcain Usain Bolt, triple champion olympique et du monde en titre, est éliminé pour avoir commis un faux départ ! Quel coup de tonnerre ! Ses adversaires sont sous le choc ! Il en faut de la force mentale pour se remobiliser. Visiblement Yohan Blake réagit le mieux et l’emporte en 9’’92 malgré un vent défavorable de 1,4m/s ! Le Jamaïcain devance l’Américain Walter Dix (10’’08) et l’éternel Kim Collins (10’’09), champion du monde en 2003. Petite déception pour Christophe Lemaitre qui signe la quatrième place en 10’’19, chrono qu’il avait réalisé pour sa rentrée estivale. Une quatrième place est bien entendu superbe dans l’absolu, mais le fait que Bolt, Powell et Gay soient écartés auraient pu lui permettre de faire un peu mieux : « En fait, je n'ai pas du tout fait ce que je voulais faire. A la fin de la course, je n'étais pas du tout concentré. Je devais y aller à fond. » Nul doute que le français saura se remobilise pour le 200m ! Grosse satisfaction en revanche pour Jimmy Vicaut qui finit sixième (10’’27) alors qu’il n’est encore que junior. Sa qualification en finale était une très bonne surprise du coté des français. Au vu des chronos de la course, il est vrai que nos deux français peuvent nourrir quelques regrets surtout qu’ils auraient pu être un peu plus mêlés à la bagarre s’ils n’avaient pas été placés aux couloirs extérieurs. Les deux locomotives françaises sauront booster à coup sûr le relais 4x100m français !

- Sur le 10 000 mètres, on attendait le grand retour de Kenenisa Bekele mais l’Ethiopien n’était pas au mieux de sa forme et a du baisser pavillon au sixième kilomètre. Quel moment difficile lorsque l’on sait que Kenenisa Bekele n’avait pas enregistré une seule défaite sur les douze 10 000m qu’il a disputé au cours de sa carrière et qu’il restait sur quatre titres mondiaux consécutifs. La victoire revient à son compatriote Ibrahim Jeylan qui aura vu sa victoire se dessiner dans les 20 derniers mètres après l’attaque lointaine du Britannique Mo Farah. Imane Merga, champion du monde de cross-country, complète le podium. Le suspense aura tenu le stade en halène jusqu’au bout !

- La championne du monde de Berlin, l’Américaine Brittney Reese, n’a pas tremblé en remportant la finale du saut en longueur grâce à un unique saut validé à 6m82. Elle devance la Russe Olga Kucherenko (6m77) et la Lettonne Ineta Radevica (6m76).

- Au décathlon, l’Américain Tray Hardee (8607 points), conserve lui aussi sa couronne mondiale en devançant son compatriote Ashton Eaton (8505 points) et le Cubain Leonel Suarez (8501 points). Eaton, troisième avant l’ultime épreuve se paye même le luxe de grignoter une place grâce au 1500m. Romain Barras termine onzième (8134 points) à cause d’une saison gâché par les blessures. Son total de Barcelone, à savoir 8453 points, lui aurait permis de terminer quatrième.

-  Au disque féminin, la Chinoise Yanfeng Li remporte le titre mondial avec un jet à 66m52 devant l’Allemande Nadine Muller et la Cubaine Yarelys Barrios.

- Enfin sur les demi-finales du 800 mètres, Abubaker Kaki se qualifie de justesse à cause d’un départ trop rapide (50’’19 au 400m) et ne termine que troisième en 1’44’’62. Ca passe en revanche facilement pour David Rudisha, Yuriy Borzakovskiy et Nick Symmonds. Attention également en finale aux deux Polonais Marcin Lewandowski et Adam Kszczot et au champion du monde cadet, l’Ethiopien Mohammed Aman. Finale mardi à 14h à ne louper sous aucun prétexte !

 

daegu 2011 depart 100m lemaitre carter blake bolt 

Dimanche 28 août (session de la nuit) :

- Les deux françaises engagées en série du 100m ont passé le premier tour sans encombre. Myriam Soumaré a remporté sa série en 11''12, chrono qui aurait constitué son record personnel si le vent n’avait pas été aussi favorable (+2,2m/s). Son record reste donc à 11’’17 mais cette course est de bon augure pour les demi-finales ! Véronique Mang a elle terminé seconde en 11''20, ce qui est aussi très encouragent, derrière Veronica Campbell (11''19). L'Américaine Carmelita Jeter et la Jamaïcaine Kerron Stewart se sont imposée, respectivement en 11''21 et en 11’’13.

- Pas de surprises aux qualifications de la perche femmes, la recordwoman du monde Elena Isinbayeva, la championne du monde en titre Anna Rogowska et la détentrice de la meilleure performance mondiale de l’année Jennifer Suhr ont toutes les trois sauté 4m55 et se qualifient pour la finale.

 - LaSwawn Merritt, suspendu pour dopage depuis 21 mois, faisait son grand retour aux championnats du monde (il avait tout de même courru à Stockolm fait juillet en 44’’74). Une bien mauvaise nouvelle pour la lutte anti-dopage lorsque l’on sait que sa suspension initiale de 24 mois, finalement ramené à 21 mois, n’aurait pas du lui permettre de courir à Daegu.  L’Américain se paye le luxe d’améliorer la meilleure performance mondiale de l’année dès les séries ! Il remporte sa course en 44’’35 devant le Belge Kevin Borlée (44’’77). Oscar Pistorius, quadruple champion paralympique réalise un véritable exploit en se qualifiant pour les demi-finales (45’’39). Le Sud Africain devient le premier athlète handisport à franchir un tour en grand championnat ! Espérons que son aventure coréenne continue jusqu’à la finale !

- Sur le 20km marche, seule finale de la nuit, la Russie signe un très beau doublé grâce à Valeriy Borchin, vainqueur en 1h19'56'', et Vladimir Kanaykin (1h20'27''). Le Colombien Luis Fernando Lopez complète le podium en bouclant ces 20km en 1h20'38''.

- Sur 110 mètres haies, notre seul représentant français, en l’absence de Garfield Darien, Dimitri Bascou se qualifie de justesse pour les demi-finales (13’’51). David Olliver et Liu Xiang remporte leur série et le recordman du monde Dayron Robles finit second de sa série. L’issue de la finale est loin d’être connu d’avance !

- Au décathlon, Romain Barras et les décathloniens continuent leurs travaux d'Hercule ! Mais le français, réputé pour sa très bonne seconde journée, ne connait pas sa réussite habituelle et n'est classé que vingtième à l'issue de la septième épreuve. Une place dans le top 8 n'est cependant pas inenvisageable puisqu'il se situe à moins de 200 points du huitième. Il restera au français le saut à la perche, le javelot et le 1500m pour effectuer une éventuelle remontée. L'Américain Trey Hardee, champion du monde en titre, est toujours en tête de ce décathlon.

 

Samedi 27 août (session de l'après-midi) :

- Le Kenya a remporté aujourd'hui les 6 médailles mises en jeu ! Après le marathon, les filles sur 10 000m ont de nouveau trusté le podium et signe même un quadruplé (le règlement autorise 3 athlètes par pays, en plus de la championne du monde en titre) ! Victoire de Vivian Cheruiyot avec un dernier tour en 1'01, devant Sally Kipyego et Linet Masai, championne du monde à Berlin. Le Kenya s’apprête à écraser le demi-fond lors de ces championnats !

- L’un des points fort de la journée était le début des qualifications pour le 100m. Pas de surprises puisque tous les favoris ont passé ce tour sans encombre. Usain Bolt a sans aucun doute fait la plus grosse impression en signant un 10’’10, meilleur temps des séries, tout en décontraction ! Le Jamaïcain est revenu en très grande forme et se dégage plus que jamais comme l’immense favoris ! Bonne impression également de Christophe Lemaitre, vainqueur de sa série en 10’’14. Ca passe aussi pour Jimmy Vicaut, deuxième de sa série en 10’’25. Richard Thompson, tête de série grâce à son 9’’85 réalisé cette année, n’a finit que troisième de sa série. On en saura un peu plus sur l’état de forme de chacun lors des demi-finales demain à 11h30. Demain la demi-finale numéro 2 s’annoncent particulièrement dense où l’on retrouvera notamment Usain Bolt, Christophe Lemaitre, Michael Frater et Richard Thompson ! Une course qui promet !! Mode de qualification pour la finale : les 2 premiers des 3 demi-finales + les 2 meilleurs temps.

- Les séries du 400 mètres ont de nouveau prouvé la densité de la discipline, qui est surement la course féminine la plus ouverte de ses championnats. Victoire entre autre de Sanya Richards et d’Amantle Montsho. Allyson Felix, partie un peu vite, finit seconde derrière Novlene Williams.

- A la longueur, on notera la non-qualification pour la finale de la française Eloyse Lesueur qui n’a pu faire mieux que 6m22 après avoir mordu ses deux premiers essais qui n’était pourtant pas mauvais, loin de là. Ca passe en revanche pour l’Américaine Brittney Reese, une des favorites de l’épreuve, et la Suédoise Carolina Kluft (6m60).

 

daegu 2011 10000m vivian cheruiyot

 

Samedi 27 août (session de la nuit) :

 Les championnats du monde ont commencé très fort cette nuit ! Avec déjà des surprises !
- Le Kenya remporte le premier titre de ces championnats et réalise même un triplé inédit sur le marathon féminin grâce à Edna Kiplagat (2h28'43), Priscah Jeptoo (2h29) et Sharon Cherop (2h29'14). Une course plutôt lente à cause des conditions climatiques difficiles (26°C et 72% d'humidité).
- La surprise des qualifications de ce matin est l'élimination du champion du monde en titre Steven Hooker au saut à la perche. L'Australien, insuffisament remis d'une blessure au genou, n'a pas pu franchir une seule barre. En revanche, ça passe pour nos deux français Romain Mesnil et Renaud Lavillenie avec deux sauts à 5m50 et 5m65 ! Renaud Lavillenie fait même une grosse impression en passant les 5m65 très aisément. Jérôme Clavier reste au porte de la finale avec 5m50.
- Le premier français a s'être élancé dans ces championnats est Romain Barras au décathlon. Après les épreuves du 100m (11''20), de la longueur (7m06) et du poids (14m92), Romain Barras est vingtième à 250 points du leader américain Trey Hardee. Suite du décathlon cet après-midi et demain.
- Enfin pour être complet, sachez que David Rudisha, Abubaker Kaki et Yuriy Borzakovskiy ont chacun remporté leur série du 800 mètres facilement et s'éviteront avant la finale puisqu'ils se retrouvent chacun dans une demi-finale différente (les 3 demi-finales auront lieu demain).

Cet après-midi, début des séries très attendues du 100m ! Christophe Lemaitre n'a pas hérité de la série la plus facile avec notamment Justin Gatlin, Churandy Martina et Marlon Devonsih.


Publié dans Daegu 2011

Commenter cet article