Moment d'émotion aux JO de Barcelone 92 : Derek Redmond, stoppé par un claquage, finit le 400m avec l'aide de son père !

Publié le par Demi-fondu74,

Le Stade Olympique de Barcelone a vécu un très grand moment olympique, le 3 août 1992. Vous connaissez sans nul doute les noms de Carl Lewis ou de Donovan Bailey, tous deux champions olympiques lors de cette édition, mais est-ce que vous vous rappelez celui de Derek Redmond. Je vous propose de découvrir ou de revivre ce grand moment de sport.

La meilleure manière d'inscrire son nom dans l'histoire olympique est sans nul doute de gagner des médailles, mais il y a des moments tout aussi beaux qui méritent autant d'être mis en avant. Derek Redmond, athlète britannique, fait parti de ces sportifs au destin hors du commun, raconté sur Culture Athle, dont vous trouverez un extrait sous la photo. 

derek redmond with his dad

"Jim essaye quant à lui, tant bien que mal, de rejoindre la piste. Il saute par dessus la balustrade puis évite un garde de sécurité : « c'est mon fils et je vais aller l'aider. » En fin de virage, à environ 100 mètres de l'arrivée, le père pouvait enfin rejoindre son fils, Jim prenant Derek par la taille pour finir la course ensemble. (...) Ce n'était certes pas la ligne droite la plus rapide de l'histoire mais ce fut sans nul doute la ligne droite la plus émouvante de l'histoire des Jeux Olympiques."

Publié dans Barcelone 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article