Championnats du monde de cross 2007

Publié le par Demi-fondu74,

Ce samedi 24 mars 2007 se sont déroulés les Championnats du monde de cross-country à Monbasa au Kenya, foyer mondial de coureurs de fond. La délégation kenyane se devait de bien faire devant l’engouement de tout un peuple pour cet évènement. Les spectateurs étaient au rendez-vous sous un soleil de plomb (35° C) et le parcours, au bord de la mer, était magnifique. Ce devait être également le sacre de Kenenisa Bekele en lice pour glaner son 6ème titre mondial sur cross long (le cross court n’étant plus au programme) et ainsi détroné les deux kenyans John Ngugi et Paul Tergat, tous deux 5 fois vainqueurs.

Seulement voila Kenenisa allait tombé sur un « os », en la personne de Zersenay Tadesse (3ème aux J.O en 2004 sur 10 000 mètres). Progressivement le rythme s’accélérait et nombre d’athlètes ne pouvaient suivre. A environ deux tours de l’arrivée, la meute kenyane avait lachée. Le titre se jouait entre ces deux grands champions… Qui de l’éthiopien ou de l’érytréen allait l’emporter ? Bekele porte la première attaque. Tadesse est décramponné. Tout le monde voit alors le maître aller au bout et s’envoler vers le titre. C’est alors qu’une surprise de taille se produit : « l’échappé » décélère, laissant ainsi revenir Tadesse. Il reste alors un tour. Certains pensent qu’il a attaqué croyant qu’il ne restait que quelques centaines de mètres. Un champion comme Kenenisa Bekele pourrait-il faire une erreur si grossière ? Quoi qu’il en soit Tadesse s’empare alors de la tête de la course pour ne plus la lacher, Bekele abandonnant quant à lui à environ 1 km de l’arrivée. Tadesse l’emporte donc mais son titre est largement mérité tant l’aisance qu’il a démontrée était grande, même Bekele dans un grand jour aurait eu du mal à remporter le duel.

Le bonheur des spectateurs kenyans n’était que plus grand après les trois titres par équipe remportées par le pays organisateur (junior hommes, junior femme et cross long homme). Sur ce cross long, l’équipe kenyane réalisa un très joli tir groupé avec les 2 (Moses Mosop), 3 (Bernard Kiprop Kipyego), 4, 5, 6 et 8ème place, assurant la 1ère place au classement par équipe. Outre cette victoire, les sorts jetés par tout un peuple, pour voir le record des 5 titres mondiaux resté sur leur terre, ont portés leurs fruits. L’attaque de Bekele était sans doute plus un coup de bluff plutôt qu’une attaque finale. La thèse officielle atteste quant à elle, des douleurs à l’estomac en raison de la chaleur. Ceci semble improbable car les coureurs africains ont l’habitude de ces températures. A noter également les abandons de 4 autres éthiopiens qui pourrait être du a une faute de comptage de tour d’un membre de la délégation éthiopienne au bord du parcours, ou la pression était-elle trop forte ?

La victoire sur le cross long femme revient à la hollandaise d’origine kenyane Lornah Kiplagat, devant l’éthiopienne favorite  Tirunesh Dibaba et  Meselech Melkamu avec une avance tout aussi importante que son homologue masculin. L’éthiopie remporte par équipe son seul titre dans ces championnats.

Les athlètes français n’ont pas démérité vu les conditions climatiques avec la 22ème place de Christine Bardelle chez les femmes, la 24ème de James Kibocha Theuri et la 43ème de Simon Munyutu chez les hommes qui ne se classent pas par équipe à cause de deux abandons. Les juniors ont eux aussi eu le mérite de bien figurer avec la 42ème place de Julie Collignon chez les femmes, Mourad Amdouni termine à la 38ème place (1er européen) et Hassan Chahdi à la 61ème.

Publié dans News internationales

Commenter cet article

Clémence 05/04/2007 16:29

je trouve votre blog super, jai vu les championnats du monde de cross 2007 et cher les garçon j'ai trop aimer, je n'aurai jamai penser ke le lideur incontester allai oublier un tour !!!
voila jaimerai trop parler avec vous, si vous voulé bien voila mon adresse clem2811@msn.com