Temps de passage aux Jeux Olympiques de Pekin

Publié le par Demi-fondu74,

On a vu lors des Jeux Olympiques de Pékin, une multitude de statistiques en tout genre, à tel point que certaines ne sortent seulement qu’en 2009. En février, la fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a diffusé pour la première fois de l’histoire, les temps de passage, tous les 100 mètres, de chaque coureur du 800 au 10 000 mètres.

Depuis quelques temps déjà, on avait en direct les temps de passage du premier coureur à chaque tour et tous les kilomètres. A Pékin, un nouveau système a permis d’enregistrer les temps de passage des coureurs tous les 100 mètres. Pour cela, une puce était intégrée dans le dossard de chaque concurrent et un transpondeur était installé sous la piste au 0, 100, 200 et 300 mètres. Une fois que le coureur passait par-dessus le transpondeur, un signal se déclenchait. Ainsi des milliers de temps ont pu être enregistrés.

Par exemple Kenenisa Bekele, vainqueur en 27’01’’17, termina son 10 000 mètres par un dernier tour en 53’’37 avec un ultime virage en 12’’5.

Sa compatriote Tirunesh Dibaba, victorieuse en 29’54’’66 sur 10 000 mètres, a elle accompli son dernier tour en 60’’16 avec une pointe en 14’’0, dans la ligne droite opposée.

Mehdi Baala, quatrième du 1500 mètres a été le plus rapide dans la dernière ligne droite en 12’’91 mais aussi dans le dernier 200 mètres avec le chrono de 25’’8, tout comme le champion Olympique Rachid Ramzi, mais le français enregistre un retard d’une seconde dans l’avant dernier 200 mètres (28’’ contre 27’’).

Il y a également les temps de passages des relayeurs du 4x400 mètres, on notera que Jeremy Wariner a terminé en 43’’18, soit exactement le record du monde de Michael Johnson, mais Wariner est bien évidement parti lancé pour terminer le relais américain.

Voilà, je vous laisse disséquer vos courses favorites…

Pour les distances du 800 au 10 000 mètres, c’est ici et pour les 4x400 mètres, c’est ici.

Publié dans Découverte

Commenter cet article