Lightning Bolt a encore frappé dans le Nid d'oiseau : 19''30 (WR) !

Publié le par Demi-fondu74,

Après le record du monde, tout en décontraction, du 100m en 9’’69, un autre séisme s’est abattu sur le monde de l’athlétisme ! Le record mythique du 200m est tombé, celui de Michael Johnson que l’on croyait intouchable…

Ce record placé à 19’’32 était tout simplement phénoménal et venait de nulle part, rendez-vous compte il avait été amélioré de 34 centièmes dans l’ambiance survolté du stade olympique d’Atlanta en 1996. Cependant depuis le 20 août 2008, il n’est désormais plus d’actualité…

Après être sorti des starting-blocks parfaitement, tous les regards sont rivés sur le couloir d’Usain Bolt et à l’entame de la ligne droite, il déboule en tête. Tout le monde espère alors qu’il ne relâchera pas son effort… A 60m de l’arrivée, il a course gagné mais accélère encore et encore, quelle vitesse, puis casse sur la ligne… 19’’30 ! Phénoménal, extraordinaire, tout simplement incroyable !!

Alors qu’il va célébrer demain son vingt-deuxième anniversaire, le jamaïcain stupéfie le monde sportif. Son éclosion cette année au plus haut niveau ne laissait présager un tel exploit et l’on se demande jusqu’où ira « Lightning Bolt » car son chrono de 19’’30 est réalisé dans une course avec vent contraire de 0.9m/s !

Il remporte le titre olympique devant Shawn Crawford (19’’96) champion olympique en titre et Walter Dix (19''98) alors que Churandy Martina et Wallace Spearmon classé dans un premier temps deuxième et troisième se retrouvent disqualifiés pour avoir empiété sur le couloir à l’intérieur !

Alors oui la performance d’Usain Bolt est exceptionnelle, il réalise ainsi un doublé olympique 100 et 200 mètres et un double record du monde ! Du jamais vu ! Jusqu’à présent huit coureurs avaient réalisé ce doublé olympique (Carl Lewis (1984),
Valery Borzov (1972), Bobby Morrow (1956), Jesse Owens (1936), Eddie Tolan (1932), Percy Williams (1928), Ralph Craig (1912) et Archie Hahn (1904)), sans néanmoins battre ces records du monde
. Il est donc décidément l’attraction de ces jeux olympiques et éclipse presque le « phelpsoménal » Michael Phelps, huit fois champion olympique à Pekin !

En repoussant un peu plus les limites de l’être humain, Usain Bolt fait rêver. Lui qui à seulement 16 ans courrait déjà le tour de piste en 45’’35, il pourrait être tenté dans le futur de s’attaquer à l’autre record du monde de Michael Johnson, celui du 400m. Usain Bolt n’a pas fini de surprendre…

(Des données biomécaniques vont probablement être analysées rapidement, nous relayerons donc ces données comme sa longueur de foulée, sa vitesse instantanées, son nombre de foulées…)

Résultats de la finale olympique du 200m ici.

Publié dans News internationales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ligthning Umbolt 20/08/2008 19:05

Woooooouuuuuuhhhhhoooooouuuuuuu !!!! Super record !! Je suis encore sous le choc...