Championnats du monde de cross-country 2008 à Edimbourg : Bekele dans l'histoire !

Publié le par Demi-fondu74,

Kenenisa Bekele devient le roi absolu du cross. En effet l’éthiopien devient le seul, l’unique athlète ayant remporté 6 fois le titre de champion du monde de cross. Le voilà qui détrône les deux kenyans John Ngugi et Paul Tergat, tous deux vainqueurs à 5 reprises du titre mondial.

 

A Edimbourg (Ecosse) lors des 36ème championnats du monde de cross, Kenenisa Bekele a donc pris sa revanche sur les championnats du monde 2007, en s’imposant devant le Kenyan Patrick Komon et l'Erythréen Zersenay Tadese, vainqueur l’an passé. Cette victoire lui tenait à cœur en cette année olympique et désirait rentrer dans l’Histoire après l’échec de la saison dernière à Mombasa, à cause d’une incroyable défaillance dans le tour final. Cette année cette péripétie ne s’est donc pas répétée. C’est lors du dernier tour et d’une accélération dont lui seul a le secret qu’il a acquit sa victoire alors qu’au premier tour il dû s’arrêter pour se rechausser suite à une bousculade.

 

Chez les femmes l’éthiopienne Tirunesh Dibaba remporte son 3ème titre mondial. Elle l’emporte, cinq secondes devant sa compatriote Mestawet Tufa et la Kenyane Linet Masai suite à une belle accélération dans le dernier tour. Elle prend sa revanche sur l’édition de l’an passé où elle n’avait pu faire mieux que 2e derrière la Kenyane Lornah Kiplagat. Ce troisième titre lui permet de rejoindre au palmarès sa cousine Derartu Tulu et l’américaine Lynn Jennings.

 

Cette année l’Ethiopie a tout raflé avec un grand chelem inédit depuis 1994 avec le grand chelem kenyan. En effet Ibrahim Jeilan remporte la course junior hommes alors que Genzebe Dibaba, sœur cadette de la vainqueur de la course élite, gagne la course junior femmes. Tirunesh avait elle-même gagné la course junior en 2003 à Lausanne.

Ceci dit, la date de naissance de Genzebe indiquée sur le site de l’IAAF semble peu problable. Croyez-vous qu’une fille née en 1991, encore cadette puisse gagner le titre ? C’est bel et bien le problème des catégories juniors, les dates de naissance des africains étant presque tout le temps tronqués. Dans ce contexte, le junior français Hassan Chahdi s’en est très bien sorti avec à la clé une 23ème place très prometteuse (1er européen). L’équipe de France se classe 11ème dans cette catégorie.

 

L’affront kenyan de l’an passé est donc bel et bien levé pour les éthiopiens comme le dit si bien Tirunesh Dibaba : «L'an passé, nous n'avions pas été brillants et avions déçu tout un peuple. C'est une rédemption». Ces affiches alléchantes sont de bon augure pour les Jeux Olympiques de Pekin 2008 concernant le fond et le demi-fond.

Publié dans News internationales

Commenter cet article

pierre 19/04/2008 19:35

un tres grand champion ,qui a une deuxieme partis de course époustouflante ,a t'il un secret ?quand les autres sont cuit il explose vraiment extraordinaire quand penser vous coureurs!

Demi-fondu74, 20/04/2008 15:00


C'est vrai qu'il est vraiment extraordinaire. Son registre est très impressionant : du 3000m au 10 000m, du cross court au cross long ! C'est ça son point fort ! Il est le + rapide en fin de course
et est tout simplement irrésistible en grand championnats grâce à ses fin de courses. Ses derniers 400m sont toujours incroyables (- de 52'') même après 9600m dans les jambes.
Quel champion !


julien 02/04/2008 18:43

salut les gars c'est un phenomene se bekele en tout cas felicitation a assan pour son resultat sportivement julien