Équipements

Publié le par Demi-fondu74

Anémomètre Appareil qui permet de mesurer et d’enregistrer la vitesse du vent pour les épreuves de course de moins de 200 mètres, ainsi que pour le saut en longueur et le triple saut. Pour qu’un record soit homologué, il faut que la vitesse d’un vent favorable à l’athlète soit inférieure à 2m par seconde.
Barre
En bois, métal ou en fibre de verre, elle doit être franchie par les sauteurs en hauteur et les sauteurs à la perche.

Pour le saut en hauteur, la barre de 3.98m de long et d’un poids de 2 kg est fixée à des montants qui dépassent d’au moins 10cm la hauteur maximale à laquelle la barre pourra être montée.

Pour le saut à la perche, la barre d’une longueur de 4.48m à 4.52m repose sur des taquets fixés à des montants mobiles pouvant être avancés ou reculés à la demande du perchiste.
Chaussures
de course
(100-400m)
Elles sont fabriquées spécialement pour les sprinters et ne comportent ni talon ni voûte plantaire. Les pointes des 11 crampons ne doivent pas dépasser 9mm de longueur. Les chaussures utilisées pour le 200 et le 400m sont identiques, sans talon et également avec 11 crampons.
Chaussures
de course
(800-1500m)
Au 800m, les chaussures sont généralement sans talon, alors qu’elles en sont dotées au 1.500m. Dans les deux cas, 11 pointes de 9mm sont fixés sous l’avant de la semelle.
Disque
En bois ou en tout autre matériau cerclé de fer, il comporte en son centre des plaques circulaires incrustées en métal. Le disque pour les hommes a un diamètre de 219 à 221mm, une épaisseur de 44-46mm et un poids de 2kg.  
Pour les femmes, le disque a un diamètre de 180 à 182mm, une épaisseur de 37-39mm et un poids de 1kg. Les chaussures des lanceurs de disque ont des semelles flexibles, sans crampons et elles adhèrent parfaitement à la surface en ciment du cercle de lancer.
Haies Obstacles que les concurrents doivent franchir. Le coureur peut accrocher plusieurs haies sans être disqualifié. Les hommes courent sur 110 mètres (hauteur des haies : 1,067m) et 400 mètres (hauteur des haies : 0,.914m. Les femmes courent sur 100 mètres (hauteur des haies : 0,840m) et 400 mètres (hauteur des haies : 0,762m).
Javelot Hampe en bois ou en métal munie d’une pointe métallique, similaire à une lance, de 2.60-2.70m de long pour les hommes et 2.20-2.30m de long pour les femmes. Poids respectif : 800 et 600 grammes. Le javelot ne doit comprendre aucune partie mobile qui modifierait son centre de gravité et faciliterait le lancer. Les chaussures des lanceurs de javelot sont faites en cuir léger ou en nylon, elles comptent un maximum de 11 crampons de 4mm de diamètre et de 12mm de long.
Marteau
Lourde sphère en laiton ou en métal reliée par un câble à une poignée. Pour les hommes, le marteau a une longueur totale de 1.175 à 1.215m, un poids de 7.257kg et la tête a un diamètre de 11-13cm.  
Pour les femmes, le marteau a une longueur de 1.160 à 1.195m, un poids de 3kg et la tête a un diamètre de 9.5 à 11cm. Les chaussures des lanceurs de marteau ont des semelles sans crampons permettant une adhérence maximale. La bordure arrondie de la semelle favorise la rotation.
Perche La perche peut être constituée de n’importe quel matériau, pourvu que sa surface soit lisse. Il n’y a pas de restrictions quant à sa longueur et son diamètre. Ce sont les perches de fibre de carbone ou de verre qui sont les plus utilisées, car ces matériaux résistent à la déformation et absorbent davantage les vibrations.
Planche
d’appel
Planche de 20cm de large utilisée pour le saut en longueur et le triple saut. Une bande de plasticine de 10cm de large est étendue derrière la planche, afin que les officiels puissent constater que les pieds du sauteur n’y ont pas laissé de marque.
Poids Lourde sphère en bronze, en cuivre ou tout autre métal d’un poids réglementaire minimal de 7.257kg pour les hommes et 4kg pour les femmes. Diamètres respectifs : 11-13cm et 9.5-11cm. Les chaussures doivent offrir un support maximal à l’athlète de fort gabarit. La semelle plate sans crampons procure un maximum de stabilité.
Starting
blocks
Il s’agissait au début de simples trous creusés dans la terre de la piste par les coureurs. Fabriqués par la suite en bois, les starting blocks sont aujourd’hui en métal et facilement transportables. Ils permettent une meilleure impulsion et des départs sans dérapage. Ils sont utilisés dans les courses de vitesse jusqu’au 400m depuis 1928. Ils sont reliés à un appareil détectant les faux départs.
Témoin Tube rigide, lisse et creux en métal ou en bois que se transmettent les coureurs de relais. Son poids doit être de 50g au minimum et sa longueur de 28-30cm.

Publié dans Athlétisme

Commenter cet article